In crust we trust #5

In crust we trust #5  (dossier)
 

 

Yipi, yeah, yippi yeah pi yo !

 

Cette fois-ci, direction le Nouveau Monde, loin d'être en reste niveau contestation musicale avec quelques groupes phares de la scène US et canadienne.

 

Un peu d'histoire

Au début des 90's, le Crust s’essouffle petit à petit et c'est du côté de l'Amérique du Nord que viendra un nouveau tsunami.

 

 

Le premier groupe important de ce renouveau est NAUSEA.

Je ne vais pas trop m'étendre sur le combo et sa pasionnaria AMY MIRET, ma chronique sur le groupe, trouvable sur le site, donne déjà pas mal de détails.

 

 

Cependant, j'ajouterai que le groupe se sépara en 1992. La plupart des membres stoppèrent leur activité musicale, le bassiste John John Jesse devint un artiste peintre, tandis que le batteur Roy Maurice Mayorga continua sa carrière musicale pour devenir un batteur fashion dans le monde du bruit, puisqu’il a joué notamment avec Soulfly, Shelter ou Stone Sour, avant d’effectuer un retour aux sources en intégrant Amebix pour leur reformation (beurk !).

 

 

 

Des gangs comme Appalachian Terror Unit ou Kakistocracy feront aussi perdurer l'héritage de cette formation culte.

 

En 92, à Pittsburg, apparaît également la horde reconnue comme étant la plus emblématique de cette scène américaine : Aus-Rotten.

Aus-Rotten présenta des sons punk/hardcore mélangées à des riffs crust et thrash metal, rehaussés par l’ajout de samples radio, à la manière de Crass.

 

 

Ils sont les auteurs de ce qui reste l’un des plus longs morceaux de crust de l'histoire, « …And Now, Back to our Programming », d’une durée de 15 minutes et 51 secondes, ce qui reste une performance dans le style que peu de groupes, hormis Fall Of Efrafa, ont égalé.

Ils étaient également très populaires pour leur engagement politique radical principalement tourné vers administration de W. Il faut ajouter que les membres de Aus-Rotten vivaient leur engagement au quotidien, dans un squat,  comme la plupart des autres formations œuvrant dans le style aux States. Le groupe eut d’ailleurs une relativement longue carrière pour le genre en splittant en 2001. Son brailleur Dave Trenga forma ensuite Behind Enemy Line, au style assez proche. Ce dernier combo n'existe plus également. Parallèlement, sur les restes de Aus-Rotten se formera aussi Caustic Christ.

 

 

A Minneapolis, ville bruyante renommée, une scène incontournable se développe également, autour du label Profane Existence, qui rassemble des groupes aussi charismatiques que Destroy ou Misery, auteurs de plusieurs sorties essentielles.

 

 

 

 

 

 

Profane Existence est encore à ce jour l’un des plus importants label crust qui soit.

 

 

Mais c’est dans le  sud des US, que va se jouer un nouveau chapitre du style.

Les combos oeuvrant dans le coin ont tous pour intérêt de proposer des sonorités originales et particulières, ouvrant la voie à ce que l’on appelle le Neocrust.

Aussi appelé parfois Southern Crust, cette niche comporte de nombreuses formations, aussi diverses que frondeuses, comme Deathreat, Copout, Sob Story, Drain The Sky, ou Damad.

 

 

 

En 1991, à Savannah, en Georgie, Damad s'extrait et se démarque du genre en proposant une patouille bien spécifique de Sludge et de crust, au chant féminin. Le groupe reste actif jusqu'à l'année 2000. On retiendra, plus particulièrement, son album Rise And Fall datant de 1997.

 

Mais, le southern  crust se personnifia surtout dans His Hero His Gone.

Formé par les frères Todd et Paul Burdette, HHIG naît en 1995 et se sépare en 1999. Le son du groupe, assez caractéristique, proposait, des guitares très saturées et des sonorités inspirées du sludge et du thrashcore, pour un résultat puissant qui rendait le groupe redoutable en vrai.

 

 

 

 

L’autre groupe particulièrement emblématique du genre, n’est en fait absolument pas du sud des USA, les membres de (Union of) Uranus, dirigés par le charismatique Yannick Lorraine sont en fait québécois.

Groupe unique en son genre, (Union of) Uranus proposait une musique particulièrement sombre et sauvage, ou spleen se mêlait avec brutalité, sur fond de terreur industrielle : non contents de devenir l’un des groupes les plus atypiques du Crust,  (Union of) Uranus, avec leur unique album To this bearer of Truth signe l’un des tous premiers albums d’un genre nouveau (et qui n’aura par la suite que peu de choses à voir avec le crust) : le screamo. Les splits des ces deux groupes annoncnent le fin du crust ricain des années 90. La naissance d’un nouveau monstre formé par les frères Burdette et Lorraine fait perdurer la falmme.

Bienvenue donc à l'emblématique TRAGEDY.

 

Fans du groupe japonais Disclose, les frangins décident de nommer leur nouveau groupe d’après un EP de la bande de KAWAKAMI (voir le dossier précédent), et rameutent le bassiste/chanteur du groupe From Ashes Rise. Originellement basés à Memphis dans le Tennessee, ils ont depuis déménagés à Portland, dans l’Oregon.

La musique de Tragedy est caractérisée par un son opaque et particulièrement brutal avec une teinte sombre et apocalyptique, niveau texte. Sans jamais trahir ses origines, en évoluant toutefois,  Tragedy est devenu un symbole de DIY de la non compromission en refusant toute médiatisation et en se produisant uniquement dans des petites salles.

 

 

 

Severed Head Of State se forme en 1999 et s’illustre rapidement à travers la sortie d’un grand nombre de Ep's, qui précèdent la sortie d’un premier album, en 2003, intitulé « Anathema Device ». Le groupe reste en hiatus toute l’année 2006, en attendant que le chanteur Jack Control se remette d’une agression au couteau qui l’avait laissé entre la vie et la mort.

En 2007 sort le nouvel Ep du groupe  Power Hazard, qui prouve que Severed Head Of State est bien vivant que les membres du groupe tiennent à le faire savoir. Le son de SHOS se caractérise par une approche bien crue. On reconnaît dans leur musique l’influence des groupes old school, tels que Motörhead, Poison Idea, ou GBH.

 

 

 

Avec des membres de SHOS, Warcry (avec encore Todd Burdette) ou From Ashes Rise, World Burns To Death proposent une musique féroce qui emprunte à la fois au côté old school de SHOS et à la brutalité rythmique de combo comme Totalitär. Ils sont très vite remarqués à la sortie de leur premier album The Sucking of Missile Cook  qui reçoit les louanges du monde du bruit, et même de John Peel en 2002. Le groupe reste sur sa lancée, empilant tournées et enregistrements à vitesse constante, avant de disparaître plus ou moins des radars.

 

 

 

 En 2002, au Canada apparaît aussi un groupe de première importance : Iskra. Né de la disparition du combo  Black Krondstadt et mené par la furax Danielle (surnommée D-War), Iskra invente le Blackened Crust en mélangeant la férocité des deux genres avec une étique politique inattaquable.

Cette même D -War prend également le mic des anarcho-primitivismes Strom Of Sedition (coupables, récemment de deux sorties incontournables en Crust Metal).

Le genre se développa beaucoup par la suite en se saturant totalement sous le nombre de formations plus ou moins intéressantes. Notons tout de même les qualités des jeunes loups aux dents longues de Young And In The Way, coupables, entre autres, d'un terrible When Life Comes To Death en 2014.

Le trio Napalm Raid est aussi d'originaire du Canada et plus précisemment d'Halifax en Nouvelle-Ecosse. La musique du groupe ne révolutionne rien mais reprend les codes du genre avec un respect tout à fait... respectable.

 

 

 

 

 

Ce survol de la scène, ou plutôt des scènes américaines, vous l'aurez compris j'espère, est forcément non exhausif et l'Amérique comporte encore beaucoup d'autres groupes dynamiques, du Nord au Sud et de L'Est à l'Ouest.

 

Gageons que si Trump est malheureusement élu, la contestation musicale fleurira encore de partout, au pays de l'Oncle Slam et chez le voisin canadien.

 

 

 

photo de Crom-Cruach
le 17/10/2016

10 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 17/10/2016 à 19:09:52

J'ai encore fait des coquilles ?

cglaume

cglaume le 17/10/2016 à 19:38:09

J'ai rien fait pourtant... Diable ! Pidjiiiiiiiiii ! C'est même pas moi qui ait relooké le dossier pour que les photos soient mieux intégrées...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 17/10/2016 à 19:59:30

Un coup des IluminaCore probablement ...

cglaume

cglaume le 17/10/2016 à 21:01:07

Problème corrigé !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 18/10/2016 à 12:38:59

Merki

pearly

pearly le 21/10/2016 à 08:29:59

Bagarre !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/10/2016 à 18:36:00

Retour du lapin en signature : bagarre oui !

cglaume

cglaume le 21/10/2016 à 21:11:37

Nom de nom mais je ne suis pas retourné l'éditer ton dossier pourtant ??!!

Appelez-moi le responsable de ce site sur le champ !!! :)

(je retourne corriger ça du coup...)

cglaume

cglaume le 21/10/2016 à 21:13:15

Done...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/10/2016 à 22:13:25

Merci encore !! Y'a un Lapin Bot qui a pris le contrôle des dossiers Crust : c'est flippant en fait. Je demande à voir le directeur sur le champ... de Mars et ça va être la guerre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019