Avatar de l’utilisateur
Crom-Cruach
Messages : 7441
Inscription : 04 janv. 2013, 18:18

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 13:14

L'enseignement de l'histoire n'a pas vocation à être tronqué ou biaisé ou alors la matière a évolué pour le pire en 25 ans.

Ce qui me gêne, au risque encore de me répéter, n'est pas une ou des conférences sur Béru mais une vision forcément partiale et partielle puisqu'un des principaux concernés n'est pas, à priori associé au projet.
Mieux vaut marcher tout seul que d'être poursuivi par tous.
 
Avatar de l’utilisateur
Vincent Bouvier
Messages : 334
Inscription : 31 janv. 2019, 16:42

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 14:08

Crom-Cruach a écrit :
L'enseignement de l'histoire n'a pas vocation à être tronqué ou biaisé ou alors la matière a évolué pour le pire en 25 ans.
Pour le coup, je ne partage pas ton avis. L'Histoire est une science humaine et est donc en perpétuel questionnement, en perpétuel mouvement. Une science humaine n'est qu'un éternel débat. "L'histoire n'a pas à être tronquée". Pour pouvoir être tronquée, encore faudrait-il qu'elle puisse-t-être pleinement objective. Or, par sa définition même, ça lui est impossible.
L'aspect scientifique de l'Histoire ( datation C14, archive, dendrochronologie et j'en passe) est difficilement niable. Cependant, l'Histoire ne doit pas se contenter de dater, mais bel et bien d' expliquer un contexte. Et à partir de là, les biais sont permis. Il n' y a qu'à voir les querelles de chercheurs et les différentes chapelles qu'il peut y avoir sur un même sujet. (Seisach' tu en parleras mieux que moi, t'es encore plus concerné)
Un exemple:
1610 : Henri IV est assassiné par Ravaillac : fait indéniable et largement prouvé.
Pour certains historiens (et c'est de cette manière que les faits sont enseignés au collège/lycée) Ravaillac n'est qu'un criminel s'opposant à la monarchie.
Pour d'autres, Ravaillac est un grand pacifiste, puisqu'Henri IV s'apprêtait à déclarer la guerre à une bonne moitié de l'Europe.

Du coup, que doit-on enseigner, puisqu'en soit, les deux n'ont pas tort?

L'Histoire n'est en rien une vérité absolue et par nature, comporte des biais.

Par contre, je crois qu'on s'écarte du sujet initial là.
 
Avatar de l’utilisateur
el gep
Messages : 2155
Inscription : 07 sept. 2008, 18:56

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 14:37

pidji a écrit :
Bon en tout cas, bon courage Gep, si j'ai bien compris, c'est aujourd'hui l'opération !!
Ben non malheureusement: vu le chirurgien tout à l'heure, opération prévue le 6 avril!!!
L'hernie est douloureuse mais pas étranglée donc ce n'est pas considéré comme une urgence. Il paraît que j'ai de la chance que le RDV opé arrive si tôt.
Mouais, c'est pas eux qui douillent leur mère en attendant.
Enfin bref.
 
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Messages : 864
Inscription : 21 févr. 2017, 09:48

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 14:38

Crom-Cruach a écrit :
L'enseignement de l'histoire n'a pas vocation à être tronqué ou biaisé ou alors la matière a évolué pour le pire en 25 ans.

Ce qui me gêne, au risque encore de me répéter, n'est pas une ou des conférences sur Béru mais une vision forcément partiale et partielle puisqu'un des principaux concernés n'est pas, à priori associé au projet.
Suis derrière toi Cromy! (Gepeto aussi hein! courage à toi! ;)
On vous concèdera rien bandes de p'tit saloupiauds mouaha!
Après moi clairement le coté conf ça me fait bien chier et trouve ça tout à fait limité/inopérant/stérile comme format.
Ce colloque s'annonce foireux et sonne bidon.. Voilou! c tout pour moi les amis :p
 
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Messages : 864
Inscription : 21 févr. 2017, 09:48

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 14:43

Vincent Bouvier a écrit :
Crom-Cruach a écrit :
L'enseignement de l'histoire n'a pas vocation à être tronqué ou biaisé ou alors la matière a évolué pour le pire en 25 ans.
Pour le coup, je ne partage pas ton avis. L'Histoire est une science humaine et est donc en perpétuel questionnement, en perpétuel mouvement. Une science humaine n'est qu'un éternel débat. "L'histoire n'a pas à être tronquée". Pour pouvoir être tronquée, encore faudrait-il qu'elle puisse-t-être pleinement objective. Or, par sa définition même, ça lui est impossible.
L'aspect scientifique de l'Histoire ( datation C14, archive, dendrochronologie et j'en passe) est difficilement niable. Cependant, l'Histoire ne doit pas se contenter de dater, mais bel et bien d' expliquer un contexte. Et à partir de là, les biais sont permis. Il n' y a qu'à voir les querelles de chercheurs et les différentes chapelles qu'il peut y avoir sur un même sujet. (Seisach' tu en parleras mieux que moi, t'es encore plus concerné)
Un exemple:
1610 : Henri IV est assassiné par Ravaillac : fait indéniable et largement prouvé.
Pour certains historiens (et c'est de cette manière que les faits sont enseignés au collège/lycée) Ravaillac n'est qu'un criminel s'opposant à la monarchie.
Pour d'autres, Ravaillac est un grand pacifiste, puisqu'Henri IV s'apprêtait à déclarer la guerre à une bonne moitié de l'Europe.

Du coup, que doit-on enseigner, puisqu'en soit, les deux n'ont pas tort?

L'Histoire n'est en rien une vérité absolue et par nature, comporte des biais.

Par contre, je crois qu'on s'écarte du sujet initial là.
Rraaaa t'as posté entre temps... Pas déconnant Nounours ;)
 
Avatar de l’utilisateur
Crom-Cruach
Messages : 7441
Inscription : 04 janv. 2013, 18:18

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

10 mars 2022, 16:02

Vincent Bouvier a écrit :
Crom-Cruach a écrit :
L'enseignement de l'histoire n'a pas vocation à être tronqué ou biaisé ou alors la matière a évolué pour le pire en 25 ans.
Pour le coup, je ne partage pas ton avis. L'Histoire est une science humaine et est donc en perpétuel questionnement, en perpétuel mouvement. Une science humaine n'est qu'un éternel débat. "L'histoire n'a pas à être tronquée". Pour pouvoir être tronquée, encore faudrait-il qu'elle puisse-t-être pleinement objective. Or, par sa définition même, ça lui est impossible.
L'aspect scientifique de l'Histoire ( datation C14, archive, dendrochronologie et j'en passe) est difficilement niable. Cependant, l'Histoire ne doit pas se contenter de dater, mais bel et bien d' expliquer un contexte. Et à partir de là, les biais sont permis. Il n' y a qu'à voir les querelles de chercheurs et les différentes chapelles qu'il peut y avoir sur un même sujet. (Seisach' tu en parleras mieux que moi, t'es encore plus concerné)
Un exemple:
1610 : Henri IV est assassiné par Ravaillac : fait indéniable et largement prouvé.
Pour certains historiens (et c'est de cette manière que les faits sont enseignés au collège/lycée) Ravaillac n'est qu'un criminel s'opposant à la monarchie.
Pour d'autres, Ravaillac est un grand pacifiste, puisqu'Henri IV s'apprêtait à déclarer la guerre à une bonne moitié de l'Europe.

Du coup, que doit-on enseigner, puisqu'en soit, les deux n'ont pas tort?

L'Histoire n'est en rien une vérité absolue et par nature, comporte des biais.

Par contre, je crois qu'on s'écarte du sujet initial là.
Les deux positions sur Henri V présentées comme ça ne sont pas sérieuses. C'est de l'histoire de bistrot ou de Stéphane Bern.
Comme ce fameux "devoir de mémoire", un truc inventé par des guignols pour les clowns.

Le travail de l'historien est de questionner ses sources et d'examiner toutes les hypothèses à disposition en faisant appel à d'autres sciences connexes comme la philologie et l'archéologie. 
Donc, je persiste et signe si l'histoire évolue au gré des découvertes (je dirais plutôt qu'elle s'affine), elle n'a pas à être tronquée ou orientée. 
Sinon ça s'appelle de la politique avec sa dérive très bien illustrée en ce moment en Ukraine: le révisionnisme. 

C'est le travail des historiens de jouer les garde-fous car, non l'histoire n'appartient plus au vainqueur depuis bien 50 ans.

 Il ne doit pas exister de biais historique ou alors ce ne sont pas des historiens qui en parlent. 
J'enfonce encore le clou. Je le martèle même. Et c'est d'autant plus vrai en histoire contemporaine.

Ainsi, mes études d'histoire remontent déjà à 25 ans mais oublier une partie d'une problématique dans un exposé entrainait un gros carton. 
Ex: Reprocher la traite des noirs aux seuls méchants blancs (un discours tronqué purement politique et révisionniste) en oubliant celui perpétré par les Arabes musulmans et les Africains eux-mêmes ne rend pas compte des faits historiques. Ce n'est pas sérieux.

Par contre revoir la pédagogie au collège et au lycée (quelle pédagogie ?) ne serait pas un mal. On examine déjà des docs en primaire où on voit des noirs esclavagistes....
A la rigueur faire un peu d'épistémologie le weekend... 

Pour en revenir au sujet, faire de la vulgarisation oui, je suis pour mais sérieusement.
Et cette conf sur Béru ne me parait pas objective. Ce n'est pas un travail d'histoire mais de mémoire. A l'intérêt très limité donc.
Mieux vaut marcher tout seul que d'être poursuivi par tous.
 
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Messages : 864
Inscription : 21 févr. 2017, 09:48

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

12 mars 2022, 01:57

Des biais il y en aura toujours en sciences humaines et comme disait lordon/foucault c'est bien comme ça, c'est aussi ce qui fait leurs forces..
Les épistémologues cherchent encore... bon courage à eux>.elles...
Les bérus portaient (sans prétendre la détenir hein ) une vérité (anti-institutionnelle et révolutionnaire) à un moment donné.. Maintenant c'est juste de la comédie.. :p
#colloquevivelefeu
#punksurleretour
A quel moment tu te dis, quand t'as une haute et belle idée du Punk, je vais m'encanailler avec des adminisrateurs.euses de la culture...
Perso ça me lourde et me conforte dans l'idée du punk hardcore, dans son acception politique et diy de la chose... 
Bref! politiquement, c'est du gachis! quand bien même le punk n'est pas que politique hein!
 
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Messages : 864
Inscription : 21 févr. 2017, 09:48

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

12 mars 2022, 02:11

administratrices c'est bien aussi... :p
 
Avatar de l’utilisateur
Crom-Cruach
Messages : 7441
Inscription : 04 janv. 2013, 18:18

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

12 mars 2022, 12:30

Perso, je ne vois pas où les historiens utilisent des "moyens détournés ou faciles pour résoudre une difficulté", des biais donc.
Ou alors on n'a pas la même acceptation du terme.
Ni de cette science précise. les autres ne sont pas du domaine de ma connaissance.
Le fait que les sciences humaines soient faillibles car humaines, n'a rien à voir, pour moi, avec le biais volontaire et souvent malhonnête.

Et puis Foucault, c'est les 70'S. 
Disons que la science historique a évolué depuis.

Pour ta saillie sur le Punk et la "culture" à la française, vaste fumisterie s'il en est, je suis d'accord par contre.

Bref pour Béru, le bouquin "Contes Cruels de la Jeunesse" est amplement suffisant. 
On s'en branle (oups je suis trivial) de ce genre de discours :
Itinéraires : écouter les Bérus, trouver sa « raïa » et devenir punk dans les années 2000.

Sans déconner ? 
C'est absolument ridicule et ça nous aurait bien fait marrer il y a 30 ans, ces conneries.
Mieux vaut marcher tout seul que d'être poursuivi par tous.
 
Avatar de l’utilisateur
Pingouins
Messages : 365
Inscription : 29 juin 2021, 18:56

Re: Le topic de votre mauvaise humeur

12 mars 2022, 18:14

Bon ben à Athènes ça fait deux jours qu'il neige tout l'aprem, il fait super froid, c'est un peu pénible tout de même.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité