Avatar de l’utilisateur
el gep
Sujet Auteur
Messages : 1609
Inscription : 07 sept. 2008, 18:56

HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

21 sept. 2008, 16:06

Bon, ben, j'inaugure cette rubrique chronique forumaire...
C'est une chro' à paraître dans la nouvelle version du webzine SupermarketRiot, bientôt en ligne...
Et puis comme je trouve ce groupe vermeilleux, pourquoi se priver de le partager?

Image

"Vieux pourris rules. La mort pour les gagnants, la bière pour les justes !
HARVEY MILK - Life… The Best Game In Town [Hydra Head Records - 2008]

Putain de musique de vieux pourris, j’vous l’dis, moi ! Un groupe de pareils ours gris portant le nom d’un militant de la cause gay, rien que pour ça, ils me sont sympathiques, les gars de Harvey Milk (renseignez-vous sur l’homme politique homonyme, c’est très intéressant).
Sinon, Harvey Milk avait déjà sorti quelques albums dans les années 90. Albums improbables maniant une espèce de sludge rock sudiste abrutissante, décousue, imprévisible, imparfaite mais des plus intrigantes. Puis ils ont arrêté, je suppose quand ça a fini par leur casser les couilles, respecter des contrats, des dates, se supporter les uns les autres et organiser quoique soit, quelle misère merdeuse, en effet… Et paf !, ils se reformaient en 2006 et sortaient Special Wishes [2007/Megablade records], où, plus encore que d’habitude, ils réussissaient à marier lourdeur et une certaine naïveté touchante. Ainsi qu’un sens de la dynamique assez extrême. Leur musique s’est d’ailleurs bien recentrée depuis ce disque. Le petit dernier, dont il est question ici, est bien plus abouti que la plupart de leurs efforts passés (il faut juste noter l’exception hard-boogie The Pleaser, essai de style plus cohérent sorti en 1997).

Bref, bref, bref, mais c’est quoi, Harvey Milk ? Je cause naïveté, par exemple. Ben oui, rien que le premier morceau du disque commence par cette mélodie d’accords de gratte droit sortie d’une berceuse. Et ce chant, maîtrisé, haut perché, clair, n’ayant pas peur du ridicule et émouvant dans sa masculinité castrée. Un truc d’enfant. Ouais, entre berceuse et chant traditionnel de fin de guerre de sécession. Puis tout tombe dans le très très heavy rock, avec cette soudaine voix de dingue, de poivrot armoire à glace bourré. C’est le même homme, pourtant : Creston Spiers a absolument un truc unique, cette voix grasse et éraillée qui sent l’alcool à plein nez, l’hébétude outrée. « Death goes to the winner », pour en finir, est un putain de premier titre. Presque huit minutes de bonheur qui succombe dans la brutalité bestiale. Ca a déjà duré moins longtemps avec certaines grognasses croisées sur le chemin boueux de la vie.
Bordel, que dire d’autre sur ce groupe à part : écoutez, découvrez-moi ça, tout n’est pas génial, mais nom de dieu, ça a du chien. C’est unique. Vous trouverez des hymnes à boire, à chanter en chœur, debout sous la table, sur fond de batterie bonhamiesque – « Decades ». De l’instrumental rock noise qui déboule à fond les gamelles pour finir dans le sludge abscons – « After all I’ve done for you, this is how you repay me ? ». Du blues gargantuesque joué au ralenti – « Skull socks and rope shoes », « Goodbye Blues ». Une reprise de Fear absolument tueuse (raaah, ces voix, roooh ce break planant !) – « We destroy the family ». Une comptine chantée par un simple d’esprit, scintillante mélodie, putain, je t’aime, c’est beau ! – « Motown ». Une copie assumée d’un de leur ancien morceau, assez hardcore mais inutile, « A maelstrom of bad decisions ». Une ballade triste commencée dans l’autisme voix-piano, poursuivie dans un esprit sludge chiant mais sauvée par des ponts obscurs, claustrophobes, absolument effrayants – « Roses ». Un morceau de punk’n’roll chanté par un de leurs potes, avec un esprit presque screamo – l’excellent « Barn Burner ». Pour terminer sur une musique de cartoon joué country, à la fin du trop long « Goodbye Blues ». Faut dire que ces putains d’adieux, même si tu les casses, ils poursuivent leur chemin, comme ces lombrics qu’on coupe en deux pour frimer devant les filles et qu’ils continuent de frétiller...

Bon, vous y comprenez quelque chose ? Non ?
Ecoutez, bande de timorées chochotteuses, écoutez, ça c’est du rustaud, ça c’est du costaud, ça c’est du désinvolte (les notes de pochettes de branleurs sont absolument hilarantes, de même que la totalité de l’artwork, parfaitement dans l’esprit moisi de la musique), ça c’est de l’undergrüünd, mec. Va te faire foutre."
 
Avatar de l’utilisateur
pidji
Administrateur du site
Messages : 6832
Inscription : 11 juin 2008, 20:08

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

21 sept. 2008, 19:05

C'est un très bon album, même si je lui préfère son précédent !

Tu fais partie de ce futur nouveau zine ? Il sera en ligne quand ?

à+

Pidji
 
Avatar de l’utilisateur
el gep
Sujet Auteur
Messages : 1609
Inscription : 07 sept. 2008, 18:56

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

21 sept. 2008, 21:07

Salut.
Ah oui, celui d'avant, "Special Wishes" est plus... sensible, touchant.
Mais je préfère quand même "Life..."
Peu importe.

SupermarketRiot existe déjà, en fait:
http://hxckid.free.fr/

Mais l'est en pause pour travaux et nouvelle version, qui sera point com, nouvel hébergeur, nouveau graphisme, nouvelle interface, etc, etc.
Des articles sont déjà prêts, dont cette chronique de Harvey Milk écrite peu après la sortie du disque, en fait! Et oui, j'en fais partie.
 
Avatar de l’utilisateur
pidji
Administrateur du site
Messages : 6832
Inscription : 11 juin 2008, 20:08

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

02 sept. 2009, 12:14

Tiens, je ressors ce vieux post car j'ai voulu aller sur le webzine dont tu me parles, il n'existe plus ?
 
Avatar de l’utilisateur
el gep
Sujet Auteur
Messages : 1609
Inscription : 07 sept. 2008, 18:56

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

20 août 2011, 13:55

Ahahahaha je te réponds dix ans après, Pidji:
Nan, SupermarketRiot n'existe plus, après beaucoup d'attente et de faux espoirs. Pas assez de motivation à certains endroits.
C'est pas bien grave, tout ça...
 
Avatar de l’utilisateur
pidji
Administrateur du site
Messages : 6832
Inscription : 11 juin 2008, 20:08

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

26 août 2011, 22:41

hahaha ok :D

D'ailleurs tu peux me refaire cette chronique pour C&C bien entendu :D
 
Avatar de l’utilisateur
el gep
Sujet Auteur
Messages : 1609
Inscription : 07 sept. 2008, 18:56

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

18 nov. 2011, 03:24

Hé! Après tout ce temps, je la referai peut-être un jour cette chronique. Ou pas. On verra.

En tous cas, désormais je te rejoins là-dessus: je préfère "Special Wishes".
J'aime bien changer d'avis (et pas seulement parce que ça fout la merde).
 
Avatar de l’utilisateur
pidji
Administrateur du site
Messages : 6832
Inscription : 11 juin 2008, 20:08

Re: HARVEY MILK - Life... The Best Game In Town

18 nov. 2011, 08:55

Hahah le déterrage de topic !!!

Mais je suis toujours intéressé par les chroniques d'Harvey Milk, vu qu'il n'y en a pas encore sur C&C, la hooooooooonte :mrgreen:

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité