S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Ultra Vomit / Le Pharos - ARRAS (62) / 24/11/2017 (Report)

Ultra Vomit, le 24/11/2017, lieu : Le Pharos - ARRAS (62) - report du concert | COREandCO

Les Reports Ultra Vomit
Ultra Vomit

Au départ je souhaitais faire un report classique sur le concert d'Ultra Vomit à Arras. Mais, quelques semaines auparavant, durant un road-trip sponsorisé par Ricard, Margoth avait croisé la route des nantais à St lô. Et, à la lire, c'était très bien.

Je m'interrogeais donc : Où est l'intérêt de te servir, à toi lecteur, le même discours que ma collègue, sachant que "sa plume finement ciselée" pulvérise mon style plus proche du "bic baveux" ?
Aucun. Sauf que j'ai emmené ma femme au concert, qu'elle n'écoute pas de metal, et qu'elle semblait perdue comme un 6ème le jour de la rentrée dans un collège qui fait aussi lycée.
En fait, tout cela ressemblait à un...

Heberger image

 

(Essaie de lire avec la voix de Frédéric Lopez si tu la connais)
(Evidemment, certains passages sont totalement faux, ma femme n'est pas [si] conne)

 

Tout au long de cet article, nous allons suivre le périple de Mikie qui va partir à la rencontre d'un peuple qu'elle ne connaît pas. Elle les croise sans les voir chaque jour, elle les entend sans y prêter l'oreille, mais surtout, elle ne comprend pas leur style vestimentaire : je veux parler des metalleux.

 

-Mikie, j'ai avec moi deux billets pour une destination qui t'es totalement inconnue. Cependant, il est 19h58 et ça commence à 20h, alors bon, ben, ce serait bien de se bouger un peu là...
-Ok, mais on finit l'apéro d'abord.

 

En la regardant se re-servir un verre de Crémant d'Alsace, je suis un peu rassuré pour Mikie, car elle ne le sait pas encore, mais elle (est déjà saoule) a déjà une passion commune avec les metalleux. En effet, "L'APPEEERRRROOOOO" est au metalleux ce qu'est le chant d'un mésange : un moyen d'identifier son appartenance à ce milieu social et culturel par un subtil langage codé qu'il peut hurler dans un camping endormi depuis l'aube...jusqu'à l'aube suivante...sans jamais se lasser.

Il est donc 20h et pendant que Madame siffle des coupettes, North Rain, groupe de "fusion punk" local ouvre la soirée et est déjà sur scène.

 

-Mikie, il serait peut-être temps d'y aller, tu rates la première partie de notre "RENDEZ-VOUS".
-Oh, moi les premières parties...puis de toute façon, il y aura du retard.

Je suis de nouveau rassuré, les premières parties sont pour les metalleux, totalement inintéressantes, sauf si : 

  • Un pote joue / ton mec-meuf joue
  • T'as un groupe et celui sur scène a un plan pour faire jouer le tien, alors tu te mets au premier rang pour prouver que t'étais là et après 2 morceaux tu vas boire une bière
  • Y'avait personne au bar à qui parler
  • T'es metalleux solitaire
  • Tu appartiens à ce groupe de metalleux qui soutient "la scène locale" (même si bon, ben, des fois, c'est chaud).

 

Nous apprendrons plus tard que North Rain s'est fort bien débrouillé, mais que le concert a bien commencé à l'heure.
C'est alors que je tends les deux billets : 

-Mikie, nous prenons la direction d'Arras pour un concert d'Ultra Vomit au Pharos ! Alors, quelles sont tes impressions ? 
-T'es con ou quoi ? J'ai acheté les billets avec toi, juste avant que cela ne soit complet, il y a plus de 6 mois ! Puis Arras est à 5 minutes, on va arriver à temps, et j'imagine que tu préfères que je conduise, vu comment tu fais les créneaux ! (s'en suit un rire gras moqueur)

 

Aucun doute, Mikie sera à l'aise avec les metalleux. Cette capacité à humilier et s'amuser de la personne qui lui est proche est typique de cette peuplade.
Nous arrivons, elle se gare sur un emplacement Bus-Livraison à 20 pas de l'entrée (l'anarchiste en elle soulignera, à juste titre, qu'il n'y a pas de bus - ni de livraison à cette heure-ci).
S'en suit un long débat sur "j'prends mon manteau ou pas ? Il va faire chaud à l'intérieur tu crois, il caille là, c'est vraiment l'hiver, on parle du réchauffement climatique mais c'est pas c'que dit la facture du chauffage blablabla !".

Mais la démarche assurée, bien que légèrement titubante, laisse lentement place à un peu de prudence et de timidité. Son visage se fait plus crispé.
Devant la porte d'entrée, un attroupement de jeunes lycéens, de jeunes adultes qui ont récemment collé un "A" sur l'arrière de leur voiture, des gens qui viennent de sortir de la fac (= chômeurs ou en CDD) et d'autres en âge de faire des soirées dégustation vin/fromage (la trentaine bien entamée) fument leur clope.

 

Mikie se colle à mon bras et me dit : 
-Brrr j'ai un peu peur. Ils sont tous vachement grands et ils parlent forts ! Regarde, y'en a en T-shirt alors qu'il fait super froid ! Sont fous !
-Oui, c'est vrai, le metalleux est étrangement thermo-régulé et son gabarit parfois imposant laisse penser qu'il a des gênes viking. Mais rassure-toi, le metalleux est très sympa, très cool.

Nous traversons la cinquantaine de fumeurs pour pénétrer dans la salle où d'innombrables "APPEERRROOO" résonnent. Il fait chaud dans le sas d'entrée, l'ambiance bon enfant, 
Nous attendons un couple d'amis qui nous aidera dans notre intégration. Sa barbe à lui et ses cheveux multicolores à elle nous permettent de mieux nous fondre dans ce public souvent poilu (pour ces messieurs hein) à la crinière parfois bariolée pour ces dames. Il faut dire que nous faisons un peu tâche avec mon style de bibliothécaire coincé et celui d'instit' ("j'm'habille chez Promod et Camaieu") à elle.

-Mikie, j'ai entendu dire que tu connaissais déjà quelques paroles d'Ultra Vomit, peux-tu m'en citer quelques-unes ?
-VROUM VROUM !
-Oui, mais encore ? 
-Boulangerie, Patisserie ! J'adore, ça me rappelle la fin des cours ! 
-Quoi d'autre ?
-VROUM VROUM, j'ai déjà dit ?
-Oui. Et le chien géant ?
-Je la connais, mais j'aime pas trop. L'idée qu'on puisse vraiment vivre dans un chien géant me met mal à l'aise, je préfère vivre dans l'ignorance.
-Ok.

 

Alors que nous partageons le breuvage jaunâtre, pas très cher, (mais pas très bon) (tenez, un peu d'inspiration pour votre prochaine carte mes gens) typique des metalleux, se lancent "Entooned" puis "Fort Boyard", la puissante introduction du groupe.
L'accueil bruyant des 250-300 spectateurs détend définitivement notre touriste du jour : l'ambiance est bonne et elle deviendra excellente lorsque Fetus est mis en lumière.

"Non mais il a une tête ce mec, il a naturellement un potentiel comique !" me confiera Mikie amusée.

La suite, on la connaît (si on a eu la bonne idée de lire le report de Margoth) : les rôdages de la tournée sont loin derrière eux et le groupe enchaîne entre des titres de Panzer Suprise, d'autres d'Objectif thunes (cf. la setlist plus bas), le tout entrecoupé de "sketchs" qui n'ont rien d'improvisés, si ce ne sont les jeux de mots d'une nullité à faire retourner Raymond Devos dans sa tombe sur la ville d'Arras.

Un "malheureux pétomane" s'est fait traité de "pauvre connard" pendant 2 minutes, les profs de maths ont été invités à aller se faire enculer, la salle s'est fendue en deux pour un Wall of death brutal entre partisans du Pipi contre amoureux du Caca (le moment sérieux du concert).
Un peu plus tard, le groupe a accueilli sur scène Jacou, bassiste des Black Bomb A (et membre du groupe sur "l'album" Mr Patate), pour jouer "Une souris verte" bien grasse.
Le gars qui chante les canards, Andréas (le copain de Fetus sur ce disque) est venu faire son slam journalier.
Le tout dans une ambiance à la cool, où ça pogote joyeusement, ça reprend les paroles à tue-tête, ça rigole bêtement sur des chansons connues par coeur.


Après un bon gros show, le groupe revient, évidemment pour balancer les tubes de Rammstein, Motörhead et Iron Maiden  "Kammthaar", "Quand j'étais petit" et "Evier metal". La salle fait un selfie avec de faux sosies du groupe et BIM les lumières se rallument.

 

Je retrouve Mikie, qui avait pris ses distances avec le groupe d'excités durant "le mur de la mort".
-Alors Mikie, tes impressions ? Ça va ? lui dis-je, la bouche collée à ses oreilles sanglantes.
-Bien ! Me suis demandée si j'allais tenir ! Au tout début, je comprenais rien à ce qu'il disait !
-Le son était pourtant sacrément bon ! 
-Ouais ouais mais je m'y suis faite après un petit temps d'adaptation ! Enfin, "une souris verte", c'était vraiment la chanson une "souris verte" ? 
-Oui
-Ok. C'bizarre. Enfin, au bout de la 5ème, j'me disais "Pfiou j'vais pas tenir", mais c'est reparti ! 
-On peut dire que c'était une belle aventure humaine ?
-Bien sûr ! Mais y'a des fous furieux quand même dans les pogos, enfin, l'ambiance était vraiment bonne ! Les musiciens sont de vrais distributeurs de sourires.
-On a beaucoup à apprendre d'eux non ?
-J'pense pas non. N'empêche c'était bien fun !
-Donc tu t'es amusée ?
-Oui ! Ultra Vomit c'est super pour les metalleux : vous parlez le même langage, vous avez les mêmes références que les non-initiés ne comprennent pas. Malgré tout, c'est aussi bien pour les autres, qui, comme moi, viennent voir ça comme un spectacle musical et comique ! Les chansons ne sont pas toutes hyper faciles à appréhender, je passe complètement à côté de certaines vannes, mais entre deux ils sont bons dans leurs sketchs, puis tout ce petit monde joyeux, c'est une décharge de bonnes ondes ! Là c'est bon, je les ai mes 10 minutes de rire journalières !
-Tu m'en vois ravi !  C'est une expérience à refaire pour un autre groupe de metal qui n'a rien d'humoristique ? 
-Non.

 

En quittant la salle, nous posons une dernière fois nos yeux sur le bâtiment qui nous a accueilli. À l'étage, un néon éclaire exagérément une loge et permet de voir, derrière la vitre Fetus, occupé à parler avec ses collègues. Notre regard croise alors le sien : on se fait coucou comme des ados immatures, heureux d'avoir croisés le regard de notre dealer de bonheur avant de rejoindre notre stationnement illégal.

 


Metalleux, ou pas, toute la salle avait eu ce qu'elle attendait : voir des cons de qualité.

 

SETLIST :

 

Darry Cowl Chamber
Les bonnes manières
Un Chien Géant
E-TRON (digital caca)
Mechanical Chiwawa
Je ne t'es jamait autans aimer
Mountains of Maths
Pauv' connard
Calojira
Takoyaki
Boulangerie pâtisserie
Jack Chirac
Pipi VS Caca
Batman VS Predator
Welcome to the Jingle
Je possède un cousin
Une souris verte (feat. Pierre Jacou)
La Ch'nille
La Bouillie IV
Improvisation (Jazz consanguin)
Keken (Manard au chant, Flockos à la batterie)
Anthracte
I Like to Vomit
Je collectionne des canards (vivants)

Rappel :
Kammthaar
Quand j'étais petit
Evier Metal

 

NB : Je m'étais préparé à être très con en oubliant mon appareil photo à la maison. D'où ce long report inutilement bavard pour combler l'absence de clichés.

photo de Toukene
le 06/12/2017

Commentaires

cglaume

cglaume le 06/12/2017 à 11:39:49

Meilleur live report de l'univers !!!!

Je suis jaloux de jamais avoir eu l'idée ! :)

Margoth

Margoth le 06/12/2017 à 11:53:32

Carrément ! Du génie ! En plus, maintenant, je me fais trop d'images sur ce que ça pourrait donner si c'était Ultra Vomit qui présenterait "J'irai dormir chez vous" !

toukene

toukene le 06/12/2017 à 14:26:56

Merci !

pidji

pidji le 06/12/2017 à 14:33:25

oui excellent report, haha j'ai ri tout seul.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Decades Of Despair - Alive

Évènements

In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018