S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Blobfishkiller - "Blobfishkiller"

Blobfishkiller - "Blobfishkiller"
chronique Blobfishkiller - Blobfishkiller
6.5/10 0

Acheter Blobfishkiller Blobfishkiller sur Amazon

CD album CD album (12:00)

 

Style musical : 

Hardcore'n'roll

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

Erotic palace
Party hard
never again

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
The Amsterdam red light district - Dear diary

En général quand un chroniqueur reçoit un cd qui dure 12 minutes, avant même d'écouter le cd, il se dit ceci : "Comment vais-je chier un article sur 3 pauv' titres ?"
De mon côté, j'ai trouvé la parade et te propose donc de le résumer en 12 points après avoir torché la question biographique qui me permet de faire quelques lignes supplémentaires et de ne pas passer pour une bonne grosse feignasse face à ce disque à la pochette rose-bonbon.
 

"Groupe de Marseille né en 2012".
Merde, c'est un peu trop court.
 

J'peux toujours te causer du Blobfish, ce poisson moche qui a pourri ta timeline FB y'a deux ans en étant élu animal le plus laid de la nature.
Pour ce scrutin j'avais voté pour Marine Le Pen, un peu comme l'a fait le reste de mon Nord-Pas-de-Calais, mais hélas, pas à la même élection. Ils n'ont pas d'humour dans mon coin.
 

Bon, voilà, j'ai fait le tour. C'est donc parti pour 12 points analytiques :

1)Ça crie foufou
2)Ça riffe sec
3)Ça s'la donne core'n'roll décalé, le truc à la Everytime I die un peu plus bourriné
4)Ça peine à tenir un "fil conducteur" en 3 pistes
5)C'est pas mal joué parce que ça bastonne
6)C'est juste que ça n'est pas éblouissant d'originalité
7)Mais ça tabasse hein !
8)Si j'avais su, j'aurai fait cette chro en 3 points
9)Ça se voit que j'fais du remplissage ?
10)Non parce que c'est cool, mais y'a pas grand chose à part dire que ça s'prend comme un coup du boule bien frontal dans un univers qui se veut décalé et 'n'roll
11)Ouais, parce qu'entre la pochette et certains riffs, on pige que le groupe veut être décalé.
12)Par contre, c'est encore un peu tôt et court pour que cela nous paraisse évident.
13)Mais y'a un truc qui se dessine entre metal, hardcore, punk, encore un peu foutraque, mais qui ne demande qu'à s'affiner.

Ha bah tiens, finalement, j'en avais pas assez de 12 points.

Bref, cet EP en écoute sur leur bandcamp est un amuse-bouche sans tendresse mais beaucoup de vie. Sans grande originalité, mais porté par un bon son, pour un 1er témoignage musical destiné à la postérité, ça ne te coûtera rien de te laisser tenter.

 

photo de Toukene
le 07/01/2016

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Let It Die - Stick to your guns

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016