Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Uhrit - "Kuilu"

Uhrit - "Kuilu"
chronique Uhrit - Kuilu
8,5/10 0

Acheter Uhrit Kuilu sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

D-Crust

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Intro
2. Mun Misery
3. Jatkuvan Pelon Alla
4. Pimeydestä
5. Koulu
6. Kosto
7. Tyranni
8. Et Alistua Saa
9. Unelma Kuolemasta
10. Perinne
11. Kuilu

 

Label : 

DIY (CD)/Fight Records (LP)

groupe Uhrit
Uhrit

Chroniques :

Kuilu (2015)
Dans le même style :
Leash - Demo

La Finlande n'est pas la dernière contrée en matière de Punk. Je ne vais pas vous faire une liste de groupes surtout qu'ils ont tous un nom imprononçable et pénible à écrire alors prenez-vous en main et soyez curieux.

 

Sans transition aucune, Uhrit est une jeune formation née à Helsinki en 2012. Et comme le laisse supposer le cartouche sur votre gauche, balance de belles rafales.

L'album commence par des arpèges sinistres de violon. Nous voilà quelque peu désarçonnés de nos certitudes tel un roi du rodéo obligé de faire son coming out.

Le titre "Pimeydestä" a la bonne idée de réintroduire l'instrument à corde en appui dans sa partie finale. Le skeud se termine également sur un morceau particulièrement ravageur, par ses riffs puissants tournant en boucle et par l'ajout discret du violon, encore une fois.

Peu de groupes de Crust utilisent en réalité cet instrument. Le seul que je connaisse se nomme Ecocide, si on laisse de côté les expérimentations de Fall Of Efrafa.

Toutefois, les Finlandais ne tapent pas dans le Neocrust du tout mais bel et bien dans le Crust grésillant. La prod maison scandalisera probablement les talibans du son clair, qui en font toujours des caisses.

La section rythmique est malgré tout infaillible. Elle ne suit pas uniquement les codes du D-Beat mais sait aussi ralentir sa cadence pour appuyer son propos. La présence d'une seule guitare oblige la basse à se faire une place en jouant des coudes. Sur un morceau lourd comme "Koulu", elle fait des merveilles.

Les sonorités étranges du finnois se retrouvent dans le chant scandé de Jenna. Un langue qui dispense un air d'archaïsme daubant la terre et les sacrifices humains.

 

Accrocheur dès la première écoute, Kuilu se révèle, par la suite, un poil plus fin que les simples apparences. Si on considère le Punk à clous comme une musique empreinte de délicatesse.

photo de Crom-Cruach
le 31/07/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Anorak - Go up in smoke

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016