The Canyon Observer - NØLL

The Canyon Observer - "NØLL"
The Canyon Observer - NØLL (chronique)

"Aïe!"
C'est ainsi que Pidji a décrit Nøll avant de me proposer de le chroniqueur. Comme il m'a fait une offre que je ne pouvais pas refuser, l'album atterrit entre mes oreilles au début de l'été.

 

Contrairement à ce que le titre du disque pourrait laisser croire, The Canyon Observer ne nous vient pas de Scandinavie (ni même d'Arizona). Que nenni! La formation est slovène et a déjà publié deux EP et un album depuis 2011. Mais, il ne fait pas de doute que des influences se situent du côté de la scène germano-danoise de Black / Sludge, à n'en pas douter, il s'est nourri de This Gift Is A Curse, Hexis et autres joyeusetés qui ont fait de la poisse et la noirceur leur fond de commerce.

 

A l'inverse de ses aînés, The Canyon Observer aime jouer sur les contrastes et insuffle à sa musique une large dose de Post-Hardcore. Il fait alterner passages mélodiques et aériens ("entities"), plages bruitistes ("Neon Ooze") et décharges de pure haine misanthrope ("Fracture").

 

Techniquement, les musiciens maîtrisent bien leur sujet mais la mayonnaise a du mal à prendre et il difficile de cerner réellement là où ils veulent en venir. Malgré des efforts certains, ils peinent à affirmer leur personnalité et la machine semble tourner dans le vide. L'album s'écoute sans peine mais lors que "Circulation" s'achève, il ne reste pas grand chose. À trop vouloir en faire, The Canyon Observer a loupé le coche, à pas grand chose selon moi, car ce qu'il a à proposer, sur le papier, est loin d'être inintéressant.

photo de Xuaterc
le 12/10/2018

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album

Acheter The Canyon Observer NØLL sur Amazon

Tracklist

Mirros
Nøll
Entities
Lacerations
Abstract
Fracture
Neon Ooze
Circulation

DANS LA VEINE

Serpent Throne - Ride Satan RideSerpent Throne - Ride Satan Ride

évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019