Subrosa - For This We Fought the Battle of Ages

Subrosa - "For This We Fought the Battle of Ages"
chronique Subrosa - For This We Fought the Battle of Ages

Pas évident d'appréhender la transfusion quand un More Constant Than The Gods s'est répandu deux ans durant, jusqu'à l'enivrement. Après, on la connaît cette envie d'en avoir encore, encore plus, encore plus fort. Mais, après être monté en puissance à chaque album, est-ce que Subrosa arrivera à transformer à nouveau l'essai. C'est techniquement impossible. Mais l'envie, la leur et la mienne, est bien là. Alors pourquoi pas ?

 

Visuellement on s'y retrouve. Musicalement, le goût et la couleur sont familiers. Artistiquement, on doit se préparer aux mêmes montées avec à nouveau des morceaux qui topent entre 10 et 15 minutes. Oui d'emblée, avec toutes ces ressemblances, on croirait avoir affaire à un album « jumeau »(avec également 6 morceaux). Alors si, pour ceux qui connaissent déjà le groupe, la surprise ne sera forcément pas la même, au final on restera pourtant tout autant béa devant ce nouveau monument qu'est For This We Fought The Battle Of Ages.

 

Ils nous quittaient en nous alertant d'un "No Safe Harbor" sur More Constant Than The Gods, ils reviennent avec "Despair Is a Siren". L'ocean, l'infini, l'inconnu, le mystérieux, l'au-delà, les miroirs, les repères, la perte, le voyage donc continue. Ils nous dressent des chemins, des décors, puis enlèvent les balises. Ils nous attirent, on les suit. Parfois c'est la voix, parfois les violons, où encore la rythmique, quand on commence à s'accrocher à un motif ils en profitent pour faire glisser les autres. Est-ce une histoire de mondes parallèles ou juste le reflet de ce que l'on devrait voir ? Encore une fois Subrosa nous envoûte. Encore une fois Subrosa se répand tout doucement avec une maîtrise incroyable et ce jusque dans le choix des morceaux d'ouverture et de fermeture (fantastique "Troubled Cells") . La notion d'album est ici entière, For This We Fought The Battle Of Ages est un tout. Et même avec ce "Il Cappio", court morceau-intermède chanté en italien qui peut paraître étrange à la première écoute. De toute façon l'ensemble restera « obscur » à la première écoute tant il regorge d'éléments, de passages, de mélodies répandues « petit à petit », avec cette savante retenue. À ce niveau vous êtes prévenus.

 

La rythmique sait à nouveau être ultra massive, les violons s'enflamment encore ensemble ou individuellement, la voix sait toujours s'imposer sur un large spectre des émotions, mais il n'y a aucun exemple de chanson en particulier à citer car c'est vraiment sur le déroulement de chacun des morceaux que ces qualités se manifestent. Je vous parlais de « monument », c'est vraiment le cas. On ne peut même pas leur en demander davantage tant il y a découvrir et à s'approprier. De la musique avec des émotions, c'est le terme. Tout comme les balises qu'ils font sauter tout au long de leurs morceaux, Subrosa fait sauter les étiquettes en étant à la croisée de nombreux chemins. Ici la notion de musique est entière. Et au-delà.

 

Cela paraissait impossible à réaliser mais sur ce For This We Fought The Battle Of Ages tout a sa place, visible ou pas. Nous y compris. Mais nous sommes étrangers avant de nous rencontrer. Et bien tristes seront ceux qui ne se contenteront que de ce qu'ils verront.

photo de R.Savary
le 23/08/2016

4 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 23/08/2016 à 09:34:12

excellent disque de SUBROSA une nouvelle fois, carton plein !

pearly

pearly le 23/08/2016 à 12:01:23

J'en peux plus d'attendre le concert pour pouvoir choper le disque.

Ce groupe, c'est du génie.

R.Savary

R.Savary le 23/08/2016 à 18:45:08

Bien content de vous entendre le dire !

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 24/08/2016 à 12:34:27

Bon le top album se précise là...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Bangladeafy - Narcopaloma
Lyzanxia - juin 2011