Bouncing souls - The gold record

Chronique CD album (44:24)

chronique Bouncing souls - The gold record
Bon, je vous l'avoue de suite : avent ce "Gold record", BOUNCING SOULS, pour moi, s'arrêtait à un nom de groupe assez recommandable dans le punk rock, mais je n'avas jamais écouté ce qu'ils avaient fait. L'occasion se présente avec ce nouvel album sorti le 6.6.6, et c'est tant mieux.

Alors bien sûr, vous allez vous dire "quoi, il n'a jamais écouté les BOUNCING SOULS avant ???" Oui, je sais, ça fait maintenant 15 ans que le groupe tourne et sort des disques. Mais il est vrai que n'étant pas super familier avec cette scène, je n'en avais pas encore eu l'occasion. Mais allez, ma petite vie, vous vous en foutez, parlons du disque. "The gold record" donc, déjà tout l'artwork tourne donc autour du jaune, et c'est pareil pour le cd qui ressemble à un disque d'or (tiens donc ?). Musicalement, on peut dire que la sortie du cd est parfaite : début des fortes chaleurs, ouvrir les fenêtres de sa voiture et balancer du punk-rock à fond la caisse. Bon, ceux qui n'aiment pas le punk à tendance popisante par moments vous pouvez passer votre chemin ; amateurs de mélodies accrocheuses et "énergisantes", rapprochez vous. Tous les titres vous trottent dans la tête, c'est obligatoire. Le groupe arrive à balancer des mélodies bien foutues et éviter (par moments, pas tout le temps quand même) les sempiternelles formules couplet/refrain/couplet/refrain/pont/refrain, qui sont tout de même marque de fabrique de ce style à la base.

Donc si l'on retire quelques fautes de goûts ("the messenger", avec son intro exactement identique à "cendrillon" de TELEPHONE), ce disque vous mets de bonne humeur et passe comme une lettre à la poste ! Peut être trop rapidement vous me direz ; effectivement difficile de trouver des plans de gratte "cachés" lors de réécoutes, mais le punk rock n'est pas fait pour ça. Alors il durera le temps qu'il durera, mais en attendant, ce disque est parfait pour cet été, sur la route, cheveux au vent, ou avec un surf sous le bras (ou pas)...
photo de Pidji
le 20/07/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021