GOD DETHRONED - The Lair of the White Worm

Chronique CD album (40:10)

chronique GOD DETHRONED - The Lair of the White Worm
Avec ce nouvel album, GOD DETHRONED va faire fermer leurs claque-merdes à tous ceux qui croyaient ou espéraient pouvoir enterrer ce groupe qui, c'est vrai, avait été un peu décevant avec "Into The Lungs of Hell".

Les 10 premières secondes de l'album sonnent très FEAR FACTORY, mais, à part cette incartade, on se rend tout de suite compte que le grand GOD DETHRONED est de retour après une brève traversée du désert. Le line up a été entièrement remodelé; seuls le batteur [Arien qui avait remplacé Tony Laureano (Nile/ Angelcorpse/ Aurora Borealis) qui lui-même avait remplacé Roel après son départ pour INHUME] et le charismatique chanteur/ gratteux -Henri- sont restés.

Au tout début, GOD DETHRONED était un groupe de Death Metal assez basique, sans grande originalité... Ce n'est qu'à partir du monumental "The Grand Grimoire" que GOD DETHRONED est devenu un groupe "à part". En effet, cet album paru en 1997 a marqué une étape décisive dans l'histoire de ce groupe Hollandais qui s'est vite imposé comme l'un des piliers du Temple du Death Metal Européen! Une musique ultra violente, envoûtante, brutale, d'une richesse extraordinaire qui oscille entre Black Metal (IMMORTAL), Thrash Metal (SLAYER) et Death Metal. De ce point de vue, GOD DETHRONED pourrait être comparé à AMON AMARTH. Mais les Hollandais sont bien plus hargneux et possédés que les compères Suédois, bien plus sophistiqués et violents que les Chevaliers d'Asgard!

Si "Into the Lungs of Hell" était un peu palichon- voire gentillet - et constituait une rupture avec le triptyque "The Grand Grimoire" / "Bloody Blasphemy" / "Ravenous"; on peut dire que "The Lair of the White Worm" remet les pendules à l'heure; le groupe a retrouvé la haine qui frôlait l'hystérie totale de "Bloody Blasphemy".
Sur ce nouvel album on voit toutes les facettes de GOD DETHRONED se fondre en un tout unique et somptueux: la furie de "The Grand Grimoire" alliée aux mélodies de "Into The Lungs of Hell", le côté martial et épique de "Bloody Blasphemy" et des paroles dignes de "Ravenous".

Ce qui rajoute beaucoup d'aura à ce groupe, sont les paroles qui, à mon avis, sont les meilleures de toute la scène Metal! Des textes finement ciselés et dont la qualité littéraire n'est plus à démontrer! L'univers de GOD DETHRONED est peuplé de mysticisme, d'onirisme, d'érotisme et de violence! On est à 1.000 lieues des grotesques et surannés "J'te tuerai à coup de râpe à carottes" et autre débilité manichéennes "Satan is beau/ jésus is moche".
Les textes de GOD DETHRONED sont de petits bijoux de sarcasmes acides et d'ironie grinçante. Et la voix écorchée et bouffie de haine du chanteur renforce la puissance des mots qu'il hurle comme un damné! Avec ces paroles on se retrouve plongé au coeur d'une toile de Jérôme Bosch... dérangeant, malsain, jouissif...TERRIBLE!!!

Parlons musique, voulez-vous?
"The Lair of the White Worm" est une véritable tuerie qui bénéficie d'une prod' monstrueuse. 9 titres de pur GOD DETHRONED axés autour de thèmes plus intemporels que "Into the Lungs of Hell". Ultra speed, vicieux, haineux, imposant, écrasant et parfois plus mélancolique, cet album est un must incontournable! Certaines mélodies vous retourneront les boyaux! Et, si vous n'aimez pas, c'est que vous êtes totalement bouchés (ou franchement cons!)

Je suis fan de ce groupe depuis un sacré bout de temps, mais GOD DETHRONED m'épate à chacune de ses sorties! En plus d'une ambiance excellente, d'une puissance absolue, ce qui m'a bluffé sur cette galette, c'est la présence inattendue de ... de... (accrochez-vous à vos varices) de MOSH PARTS!!! Des mosh parts oui, mais pas de quoi s'habiller en Lacoste pour autant, hein!

"The Lair of the White Worm": l'un des plus grands albums de l'un des plus grands groupes de Death Metal de tous les temps!

BUY OR DIE!!!

PS: Et la version limitée contient un DVD bonus!!!
photo de Bob
le 09/04/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements