Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hellhikers - "Death Rattle & Roll"

Hellhikers - "Death Rattle & Roll"
chronique Hellhikers - Death Rattle & Roll
7/10 0

écouter "Hell On Heels"

Acheter Hellhikers Death Rattle & Roll sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Punk'N'Roll

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

1. Alcotruck
2. Death Rattle & Roll
3. Hell On Heels
4. Choke
5. Bloodbound
6. Devil Rides Out
7. Drink Up
8. Nite Stalker
9. Hellhoney

 

Label : 

Mighty Music
Dans le même style :
Sinner Sinners - XI

Le monde de la musique est partagé en deux :

- ceux qui se la jouent.

- et ceux qui en jouent.

 

Les Norvégiens de HellHikers proviennent de Aalesin (aka Aalesund), un bled paumé de la côte nord ouest.

Autant dire que leurs prétentions starsystem sont limitées.

Appartenant donc à la second catégorie nommée plus haut, le quatuor sacrifie la finesse sur un autel fait d'une moitié de Turbonegro et d'une autre de The Misfits. On ne peut donc décemment pas ne pas aimer leur trip régressif pétri de hard rock punk, de booze, de loose, de série Z gore, de Satan et de grosse bécane qui pue du pot en ayant la vitesse d'un 103 SPX.

 

Le son flaire un peu le garage 70's. C'est du rock mon gars.

Alors avec des noms de morceaux pareils, un feeling à la The Lord Of Altamont ou V8 Wankers pour le côté le plus con, leur Beerwolves Howlin' In Töxic Heat, White Trash Weekend Alcoholic Scum playing HöRRiFic HellPönkRöck ressemble à une récréation sans les copines. Pour ceux qui en ont.

Si Danzig était mort, il (se) retournerait dans son lupanar en écoutant "Hell On Heels". Ce con, on s'en fout, on tape du pied, on pige tout en une écoute. Un cauchemar pour tout chroniqueur intériorisant le son comme un suppositoire. Le paradis pour les autres, flatulant gaiement.

Le pire est que les gaziers arrivent à être super groovies sur un titre comme "Death Rattle And Roll". Un peu lourdingue mais super catchy. Pas trop loin du stoner pour le coup, là.

 

Laissez-vous aller un peu quoi. Abandonnez votre cerveau, fichtre. Faites pas votre musicologue, spice de ptit bâtard. C'est du rock mon gars.

photo de Crom-Cruach
le 11/03/2016

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Flairs - Sweat symphony

Évènements

In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018Gohelle fest 2017 au Métaphone à Oignies (62)