Nuisance Sonore - Compilation

Nuisance Sonore - "Compilation"
chronique Nuisance Sonore - Compilation
Beaucoup de labels se crééent par ci par là, et on ne va pas s'en plaindre, cela prouve qu'il y a toujours une envie de proposer quelque chose de différent des majors à l'auditeur. Et curieusement, beaucoup de ces jeunes labels choisissent une compilation comme point de départ. Certainement afin de toucher un maximum de public en peu de temps. Bref, le souci habituel c'est que ces compilations sont souvent uniformes, avec le même style de musique du début à la fin. Mr GEST et son label BENT RECORDS en ont décidé autrement, et le pari est osé: réunir des courants musicaux qui vont de la pop-electro au metal limite grind. C'est peut-être la seule fois donc que l'on parlera de groupes aussi calmes sur COREandCO, mais cela en vaut la peine, car l'ouverture d'esprit proposé à travers cette compilation est très bien vue.

Cette compilation commence avec le rock-noise de 39th AND NORTON, somme toute assez classique mais sympa. Vient ensuite DIRGE, avec son univers ultra calme et intimiste, c'est un régal d'entrer dans leur univers, dommage que la piste ne dure que 2:41. La batterie revient avec MOONMAN, qui nous propose 3 minutes de rock psyché; dommage que la première minute et demi soit inintéressante, car dès que le chant arrive, le tout sonne très intimiste et la fin résonne encore dans ma tête alors que MAY FLY a déjà pris le relais. On reste dans le rock ultra intimiste, avec deux voix masculines et féminines et des grattes jouées en arpège quasiment tout du long. Arrivent les 2 chansons les plus longues de cette compilation (6:44 et 6:54), mais pour 2 styles radicalement différents: IMMUNE annonce la fin du premier cycle de cette compile avec un mélange d'électro et de pop qui me laisse plutôt indifférent; et THE NEVERENDING démarre le second cycle plutot "électrique" on va dire, avec leur mélange émo/HxC très bien foutu. Bon, c'est sûr, les références sont nettes, pas beaucoup d'originalité (on pense à Thursday, The bled), mais pour leur premier titre enregistré en studio (en exclusivité pour la compilation), ils s'en tirent vraiment bien. Je note ça quelque part, j'attends d'entendre la suite. Arrive un OVNI avec LA MYGALE, mélange de Hip-Hop et de rock, limite fusion, qui me dérange quelque peut au départ, peut être dû à la qualité du son pas toujours au top. Ca me fait beaucoup penser à STUPEFLIP en tout cas. Bon, je me rends compte que j'ai parlé de tous les titres jusqu'à maintenant, alors je suis obligé de continuer, vu qu'il ne reste plus que 5 chansons. Dommage d'ailleurs qu'il n'y ait pas plus de titres. Donc parlons rapidement de DIVISION EST, pour qui le NYHC n'a certainement plus aucun secret. STUD me fait peur en commençant leur "Chaotique vue d'esrit" par une voix de porc qu'on égorge, et la suite aussi: rien d'extraordinaire, du metalcore avec des touches très néométal... C'est bien joué, bien foutu, mais j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça. Passons donc à HEADUST. Wow, ça part à 100 à l'heure. HxC moderne, avec la double-pédale en surexposition, ça blaste bien; et si le même constat qu'avec DIVISION EST est possible, je suis plus attiré par eux, question de goût sûrement. GREENWALD a peut être un des plus mauvais sons du CD, mais bon, ce n'est pas catastrophique non plus, juste un peu dérangeant pour certaines parties qui tirent vers le grind. Car ici, point de mélodies mais du metal extrême donc, avec tout ce qui va avec: des voix d'outre tombes par moments, et des riffs qui partent à 2000km/heure. Voilà, il ne reste plus que KWASHIORKOR, avec son titre "Dismay". intro tranquille, puis riffs métalliques qui partent encore vers le grind, pfiou, on en prends plein les oreilles; mais c'est bon!

Bon, j'ai parlé de tous les titres...Je n'aime pas trop faire ça habituellement, mais là étant donné que pas mal de styles différents sont représentés, je pense que cela valait le coup. Petit bémol concernant la pochette, sobre au maximum, avec à l'intérieur un fond noir avec les noms et contacts des groupes seulement. Un peu plus d'informations, de photos, n'aurait pas été de trop.
En tout cas, j'espère que cette compilation fera parler d'elle car c'est encore une fois une très bonne initiative que de mélanger les musiques les plus calmes aux plus énervées. pourquoi se cataloguer dans un style en particulier? Les programmateurs de concerts feraient bien de s'inspirer de cette compilation parfois. Et comme la qualité des groupes est également de mise, je vous conseille vivement d'acheter ce disque.
photo de Pidji
le 24/11/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019