ZOMBIE EATERS - Interview du 24/06/2004

ZOMBIE EATERS (interview)
 
Pour commencer, peux tu nous présenter Zombie Eaters et son parcours ?
Zombie Eaters est un groupe de Bordeaux. On s'est rencontré au lycée il y a 10 ans environ. Nous avons commencé comme tous les groupes de potes qui décident de farnée s'est montée et nous avons joué partout en France mais aussi en Belgique, Suisse, Espagne, Italie. Nous avons aussi ouvert une dizaine de fois pour Pleymo sur leur tournée « Medecine Cake », de bons souveniire de la musique ensemble pour plaire aux filles… Nous faisions des reprises, des petits concerts dans les bars bordelais. Après nous avons eu un parcours plus ou moins classique, reprises, concerts pour les potes dans des bars, plusieurs démos. Ce n'est qu'avec notre 1° maxi « Lovherdose » en 1998 que les choses ont commencé à évoluer sérieusement. On faisait de plus en plus de concerts, on a commencé à voyager en dehors de notre région. Nous avons enregistré en 2000 notre 1° album « Bruit®iste » avec Fred Foulquier. De là, une première tours car à chaque fois il y avait beaucoup de monde. Ensuite nous nous sommes concentrés sur l'écriture du deuxième album « 2 » que nous avons enregistré en 2002, toujours chez Fred Foulquier. Côté featurings, on remarque la présence d'Olivier du BRUIT DU BLE sur le titre acoustique "L'oHm…" ainsi que celle des HURLEMENTS D'LEO sur le morceau-bonus "Le parti des plus nombreux". Pendant l'enregistrement, nous avons eu l'honneur d'ouvrir pour Motorhëad et Anthrax au zénith de Paris, vraiment un souvenir très fort !!!L'album est sorti en 2003 chez Slalom et nous sommes repartis en tournée pendant un an environ. Là aussi, de très bons souvenirs et de très bonnes soirées, souvent en compagnie des Wunjö.Actuellement, nous composons ce qui sera notre 3° album, patience…

Peux tu nous décrire ta musique? Quels sont les groupes qui vous ont influencés ?
Le groupe qui nous a réunis et qui nous a donné envie de faire de la musique est Faith no more ! Depuis nous avons affiné notre musique et notre style ! On a été parmi les premiers en France à faire un métal barré dérivé de la fusion avec un chant hyper mélodique.

L'actualité du groupe, c'est donc la future sortie de votre troisième album.Peux tu nous en parler? Où en êtes vous ? Y a t'il une date de sortie ?
Nous sommes en train de le composer à BUDrecords à Mérignac ( temple des groupes de metal et de death sur Bordeaux !) et ça avance bien ! Nous nous concentrons actuellement sur les derniers arrangements du disque. Il se peut que l'on compose deux ou trois titres en plus pour pouvoir choisir les meilleurs morceaux. Nous le sortirons chez Slalom music début 2005.

Vous allez donc enregistrer en septembre avec Stéphane BURIEZ à Lille. Quelle atmosphère voulez vous donner à cet album ?
On sait à peu prés dans quelle direction on va. L'ambiance sera plus rock, tout simplement. Cet album sera un bloc homogène plus recentré sur l'esprit Zombie des débuts, à savoir alternance entre une violence rock brute et des mélodies réfléchies. Après, peut-être que l'atmosphère « sex, bières, cht'i n'roll »l du Nord nous influencera ? (rires…)

Parles-nous de vos deux précédents albums ? Quels seront les principales différences entre ces deux albums et votre prochaine livraison ?
« Bruit®iste » fut notre 1° album et bien souvent comme pour beaucoup d'autres groupes, c'est un best of des meilleurs morceaux que nous avions composés depuis le début de notre carrière.
« 2 » avait un côté plus barré, éclaté avec plus d'expérimentations, de rencontres. Un album où le mot « ouverture d'esprit » prenait tout son sens. A la fois pop et brutal, simple et barré. Bref : un vrai labyrinthe de sons et sensations ! On en est très fiers.
Le troisième sera l'album le plus heavy que l'on n'aura jamais fait !!! (rires) non, je pense qu'il se rapprochera au plus prés de l'identité Zombie, et, comme on déteste se répéter, celui-ci sera plus direct et homogène, un vrai bloc rythmique avec une ligne mélodique toujours plus assumée.


Le troisième album c'est souvent un tournant dans la carrière d'un groupe. Apres les très bonnes critiques du précédent album vous n'avaient pas trop la pression ?
On ne compose pas en pensant comment les gens vont accueillir l'album. On dit souvent entre nous : «OSB !» (= On S'en Branle !) On trouve un riff, on tourne autour, on lui rentre dedans et on explose les watts ! Yann vient rajouter des mélodies à tout ça et on repart de plus belle. Il est cependant certain que cet album est très important pour nous car c'est la continuité d'une belle histoire et on espère évidemment qu'on touchera de nouvelles personnes par notre musique.

Comptez vous faire un clip pour votre prochain album ?
On a eu un clip pour le 1° album « Bruit®iste »pour le morceau « EZ28u » réalisé par Jérôme Meynardie de Paradoxal et par David des Viridiana.
Sur le 2°, On a un live avec les Hurlements d' léo réalisé par Sancho (réalisateur de documentaires qui a fait un long metrage sur les hurlements « Léo pousse des hurlements »)

Pour le 3, on verra mais on pense aussi à faire un DVD, à suivre…


Gardez-vous des rapports avec des groupes de la scène Bordelaise?
Bordeaux est très rock'n'roll et c'est une des villes les plus riche en matière de musique. Les groupes sont nombreux et cela forme un peu une grande famille. Et je ne parle pas que de la scène metal qui elle est déjà très riche avec Nihil, Oversoul, Psylaw, Dham, etc.… avec qui on est très solidaires. On côtoie aussi bien les sleeppers, les hurlements que les Improvisators Dub. D' ailleurs, l'autre fois nous avons joué à Lyon. Le même soir les Impro y jouaient avec Mad professor. Après notre concert, nous les avons rejoins et passer toute la nuit à festoyer ensemble. Les mecs de lyon hallucinaient qu'un groupe de dub puisse avoir des potes mettaleux et l'inverse et pourtant, c'est le cas et on s'est bien marrés !!!

Avec quels groupes voudrait tu jouer dans le futur ?
On a eu l'honneur d'ouvrir au zénith de paris pour les monstres sacrés de Motorhëad et d'Anthrax, donc forcément pour faire mieux, il faudrait que cela soit AC/DC (rires…) Non, on aimerait jouer avec pleins de groupes comme les Deftones, SOAD, Les Queens Of The Stone Age mais aussi des groupes français avec qui nous n'avons jamais joué comme Lofofora et Mass hysteria.

Pire et meilleur souvenir avec le groupe:
Pires souvenirs : Il y en a plusieurs, souvent sur scène car les problèmes techniques peuvent te pourrir un concert. Les problèmes de camion (moteur en vrac) peuvent rendre aussi le voyage très long : on a ainsi mis 12 HEURES récemment pour faire Paris Bordeaux, alors que, normalement, 6 suffisent largement, bonjour la galère…Meilleurs souvenirs : Bien sûr le Zénith avec Lemmy fut un bon moment. Imagine-toi en train de boire des bières avec les gars d'Anthrax (et leurs copines haha…) sur le côté de scène en regardant Motorhëad…
On a eu aussi un excellent souvenir d'un festival en Espagne où nous avons joué avec des norvégiens répondant au doux nom de The Cumshots (= « les éjacs faciales »! tout un programme) qui est un groupe de « death n'roll » de malades !!!


Zombie Eaters ça vient de Faith no more et de l'album « the Real thing ». Pourquoi ce nom ? Parles moi de ce groupe. Quel est ton album préféré de Faith no more ?
Nos albums préférés sont « Angel Dust » et « King For A Day... » (dont l'esprit nous a beaucoup influencée dans l'orientation « éclatée » de « 2 »). Faith No More a été un groupe précurseur dans le sens où il a ouvert les oreilles du public métal vers d'autres univers (pop, musique de films…) par le biais d'une musique unique et complètement allumée ! Sinon, on est fans des autres créations de Mike Patton (Mr. Bungle, Fantômas, Tomahawk, l'hallucinant projet avec Dillinger Escape Plan…)
Pour le nom, Comme tous les groupes, il faut bien en trouver un. Un jour, l'un d'entre nous a proposé celui là car on écoutait beaucoup FNM à ce moment là. On a dit : OK !
Pour l'anecdote, on avait à nos débuts un drapeau avec Zombie Eaters tagué dessus. Un jour Faith No More est passé en dédicace au virgin de Bordeaux et on l'a amené afin qu'ils le dédicacent. Je l'ai à présent dans mon bureau avec « Good luck » écrit dessus par les membres de FNM, la classe non ?


Vous êtes plutôt live ou studio ?
Je dirais que dans l'ensemble, on est plutôt live. C'est vraiment sur scène qu'on rigole. Mais l'expérience du studio est intéressante elle aussi, car c'est une autre façon de faire de la musique. Pour reprendre une métaphore connue, le live, c'est comme marcher sur un fil alors qu'en studio, le fil se trouve par terre, voilà la différence.

Quels sont vos derniers achats, dernières découvertes (Cd, dvd…) ?
Difficile de répondre pour tout le monde. On écoute pleins de choses, cela va du rap français au brutal death en passant par l' electro. Mais le rock tient une place prédominante dans nos gouts musicaux, donc on dira dernière découverte : AC/DC ! (rires…)

Un dernier mot pour nos lecteurs :
Soyez rock'n'roll !!! a+ les zombies

photo de Bender
le 10/03/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021