S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Asylum (us) - "S/t"

Asylum (us) - "S/t"
chronique Asylum (us) - S/t
8,5/10 0

Acheter Asylum (us) S/t sur Amazon

Vinyle 7" Vinyle 7"

 

Style musical : 

Hardcore Punk Crust

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Riding High 01:54
2. Invisible Hand 02:12
3. Vicious Cycle 01:08
4. Legions 01:37
5. Continue to Hide 01:37
6. Shitshow 02:59

 

Label : 

Grave Mistake Records

groupe Asylum (us)
Asylum (us)

Chroniques :

S/t (2014)
Dans le même style :
Gasmask Terrör - Like Daggers

Pour beaucoup d'entre vous, si vous entendez le mot Richmond vous pensez de suite à « raclette ». Et bien pas pour un Savoyard, il est hors de question de faire ce fallacieux rapport. Car ici, on a du goût. On n'aime pas le pasteurisé sous plastique.

Alors dans les montagnes, Richmond évoque sans coup férir, la Virginie. Pas votre copine de lycée dont vous vous moquiez pour son physique et qui cinq ans plus tard est devenue une bombe anatomique mais l'Etat américain. En fait en ce qui me concerne tout du moins. Et ça tombe bien car les membres d'Asylum viennent de Richmond, la ville pas le fromage donc.

 

Dès l'intro de "Riding High", on se doute que ça va envoyer du pas gentil, du peu civilisé, du peaufiné à la meuleuse. Bonne ouverture ne serait mentir comme le disait Tracy Lord, car la rythmique passe direct dans le rouge rapidement. Avec une fragrance empruntée aux plus méchants crusties, Asylum attaque fort, sent fort, gueule fort et rock fort. Surtout que, la pogne crispée sur le micro, on trouve une fille, les veines prêts à péter sur le front. Six titres sont amplement suffisants pour juger du potentiel du groupe même si le schéma proposé par le combo est répétitif. "Vicious Cycle" développe même son groove de tueur faisant passer Asylum pour des Suédois. De plus, de petits solos rock'n'roll viennent égailler le tableau le temps d'un pet de mouche. Si vous aimez le Live The Storm de Disfear, vous allez saliver.

 

Ils me font bien rire tous ces gros bourrins hormonés comme des poulets sans tête et braillant dans un micro en faisant des passes de kick moshing dans vent. Car l'avenir du HxC est dans la femme comme celle de l'homme d'ailleurs. Et je parle bien de musique là.

photo de Crom-Cruach
le 05/01/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Orpheus Circle - 9 short stories

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016