S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

CosmoLoco - "Sélection Naturelle"

CosmoLoco - "Sélection Naturelle"
chronique CosmoLoco - Sélection Naturelle
7/10 0
Acheter CosmoLoco Sélection Naturelle sur Amazon

CD album CD album (18:14)

 

Style musical : 

Melting pot extrême à dominante death/gore

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

01. Intro
02. L'Enfer
03. Force de la Nature
04. Armageddon
05. Interlude
06. Misanthrope
07. Les Anges de la Mort
08. Outro

 

Label : 

Sevared Records
Dans le même style :
Sideblast - Cocoon

Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion d’écouter la première démo de CosmoLoco sortie en 2008, et notamment le morceau « Le Projet Chaos » … De la bombe que c’était les copains, de celle qui perso me fait tout particulièrement craquer: un bon gros death bien baveux et vilain, couplé au genre de sacrilège qui révolte les pisse-froid bornés et qui – a contrario – me fait dresser automatiquement toutes ces choses qui se dressent habituellement quand on est content, poils, enthousiasme, je vous laisse compléter la liste… L’élément hérétique qui était alors marié aux vagissements metal extrême, c’était un bon gros hip hop virulent, le phrasé typique du genre partant à l’occasion dans du gros growl de fond de douve. Le tout était quand même principalement axé death bovin, mais on trouvait dans ce bourbier d’occasionnelles interventions de scratching bien old school à la Benny-B-iz-in-da-place, ainsi qu’un bon vieux groove des chaumières.

Forcément, bien que Mr CosmoLoco – alias C. – ait confié dans une interview vouloir s’éloigner quelque peu de ce type d’influences, j’espérais que la prochaine livraison de ce projet solo contiendrait encore de quoi balancer des Yo! tonitruants dans les fosses à pogoteurs. Eh bien les aminches, ne comptez pas trop sur « Selection Naturelle » pour vous offrir une telle occasion, même si « Interlude » sera une exception en forme de parenthèse dark-electro-ambiante où quelque sboïng sboïng vous rappelleront que ce projet est quand même bien plus ouvert d'esprit que le premier Grave ou Krisiun venu.

En effet, sur cette nouvelle livraison – qui ressemble plus à un Mini CD qu’à un album (18:14, auquel il faut retrancher 5 minutes d’intro / interlude / outro, ça fait pas lourd!) –, la locomotive cosmique retourne aux fondamentaux du metal extrême. Enfin disons que sur « Selection Naturelle », le registre est surtout constitué de tout ce qui est sale, sombre, baveux et evil: du brutal death/gore qui gruîîîke au fond du bidet, du black sympho (enfin disons que se greffent parfois à certains riffs death une batterie épileptique et brouillardeuse, du shriek de gargouille et des nappes de clavier ambiant), du death grassouillet slow/mid tempo groovy comme une Six Feet Undererie – en plus inquiétant et huileux toutefois –, du crust/black à la Impaled Nazarene, du riff jumpy et des passages plus core (le début de « Force de la Nature », le break à 0:36 sur « Misanthrope » … Comment ça on n’est plus dans le sale et l’evil?), un son de gratte grésillant et épais comme une prod’ from the Sunlight … Bref, de quoi varier les plaisirs et éviter la redite. Pareil côté vocaux, ceux-ci étant parfaitement en accord avec les styles visités. On passe donc du borborygme de fond de canalisation au growl classique en passant par diverses teintes de vomi et de résidu de raclement de fond de gorge à vif.

Et c’est bien joué de la part de Mr C., car les riffs et rythmiques étant ici simples de chez simples (Basiques? Déjà entendus? Certes, certes …) et les mélodies proposées ne risquant pas d'être récompensées du grand prix du concours Lépine, on aurait pu se fatiguer assez vite. Ici, l’objectif affiché est de proposer une musique vindicative et efficace, pleine d’un groove méchant et gras, et construite sur des bases minimalistes mais solides comme un abri antiatomique. Et à quelques exceptions près (la limite humoristique séance de « Ho – Hisse! » sur « Les Anges de le Mort »), ce groove sert une musique qui paradoxalement pue la haine et la misanthropie la plus noire. Si si.

A l’heure du bilan, « Sélection Naturelle » a donc pour lui une musique panachée qui varie intelligemment les plaisirs et remporte une adhésion rapide grâce à un groove sismique et à des attaques-éclair bien haineuses. A côté de ça, le groupe ne propose pas franchement une grosse quantité de nouveau matos – bien que ce CD soit présenté comme un album plutôt que comme un mini ou un EP –, blinde la tracklist d’instrumentaux pas toujours judicieux (Non mais pourquoi nous laisser sur cette « Outro » téléphonée et franchement peu excitante?) et abandonne ses sympathiques expérimentations passées. Bref, je me retrouve un peu le cul entre deux chaises au moment d’attribuer une note, et je ne mettrai finalement qu’un 7 tout tiède pour sanctionner les faiblesses ci-dessus… Ce qui ne devrait pourtant pas vous empêcher d’aller vous rassasier d’un « Force de la Nature » ou d’un « Misanthrope » – pour ne citer que ces 2 là – proposant un metal darwinien franchement sympathique.
 

photo de Cglaume
le 05/08/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Overkill - White Devil Armory

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)