S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Dustbowl - "Drops of Chaos"

Dustbowl - "Drops of Chaos"
chronique Dustbowl - Drops of Chaos
6/10 0
Acheter Dustbowl Drops of Chaos sur Amazon

CD album CD album (51)

 

Style musical : 

Goth-Metal

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

1. Drops Of Chaos
2. Thrown To You
3. Gemini
4. For My Own Sake
5. Calling For Heroes
6. Unworthy You
7. You’ll Make This All Go Away
8. Eighty Eight Past Eight
9. Glory Doors
10. The Last Temptation
11. Stay Cold Under Colors
12. Another World
13. D.u.s.t.b.o.w.l

 

Label : 

GOFANNON RECORDS / PERVADE PRODUCTIONS

 

Lieu d'enregistrement : 

France
Dans le même style :
G//z/r - Plastic Planet

Cette année 2010 aura vu les franciliens proposer leur deuxième album In Recoil, mais pour le coup retour sur leur production qui date de 2007. Au programme un rock dur sombre teinté d’électronique et parsemé d inspiration gothique, les impressions que nous laisse la première écoute pour être honnête.

 

Passer l’entrée en matière très atmosphérique que constitue la plage éponyme, Dustbowl nous emmène dans le sillage d’un goth-metal mélodique qui à fait florès dans les années nonante (heu… quatre-vingt dix, sorry). Anathema, Paradise Lost, un détour chez les grands oubliés de Moonspell pour la partie atmosphérique. Rien de foncièrement mal fait. G.Host le chanteur-leader du groupe est un bon vocaliste qui prend plaisir à son art, derrière ça joue bien. « Unworthy You » est en ce sens un modèle du genre, quelques solis nostalgiques glissent sur la composition solide. Le groupe a un bagage intéressant. Ils parviennent à apporter une modernité toute en retenue dans les compositions plus calmes. C’est même dans ces périodes, que je les trouve plus à leur affaire. Une belle recherche sur les ambiances avec des samples bien choisis.

 

Ça ne fait pas forcément notre affaire, si nous sommes à la recherche du volet plus –core- du groupe. Une énergie est bien présente, l’ensemble est pêchu mais ne parvient pas à décoller véritablement. Quelques cris et autres vocalises se marient bien aux instruments, sans apporter une réelle différence, ce qui provoquerait l’enthousiasme de l’auditeur.  Est-ce le regard des grands ainés qui gèle notre attention ?

On sent le groupe à l’aise pour créer des contrastes mais ils en gardent franchement sous le pied que pour bien exploiter cette veine. C’est de la que vient certainement la pleine réalisation de leurs espoirs  cfr :  le très réussi « the last temptation » et « Another world » .

Une entrée en matière en demi-teinte.

photo de Eric D-Toorop
le 12/01/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Gravity Slaves - Dust

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016