Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Here Comes The Kraken - "Here Comes The Kraken"

Here Comes The Kraken - "Here Comes The Kraken"
chronique Here Comes The Kraken - Here Comes The Kraken
8/10 0

écouter "Don"


Acheter Here Comes The Kraken Here Comes The Kraken sur Amazon

CD album CD album (35:30)

 

Style musical : 

Deathcore Technique

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1. It's Comming
2. Don't Fail Me Darko
3. Into the Slaughter Basement
4. Confessions of What I've Done
5. Miss Starving Skeleton
6. Coplex
7. Underwater Visions
8. The Legend of the Rent Is Way Hardcore
9. From the Deepest Darkness
10. I Shawtrcwbky

 

Label : 

Concreto records

 

Lieu d'enregistrement : 

Tore Studio
Dans le même style :
Molotov Solution - Insurrection

Dans l’immensité de la nouvelle vague de Death metal/Deathcore certaines têtes émergent et parviennent à se hisser vers la surface. C’est un peu le cas de Here Comes The Kraken (HCTK) qui a réussi à faire parler de lui avec la sortie en février 2009 de leur premier album éponyme nous venant tout droit du Mexique.

 

Ce groupe me fait un peu penser à Beneath The Massacre avec une musique vraiment brutale, qui se rapproche du Brutal Death, mais en y incluant pas mal de nuances assez groovy. Avec HCTK il ne faut pas être douillet des oreilles, ça sort de partout et dans tous les sens ! Les rythmiques vont de l’ultra-rapide aux ralentissements presque Slamming Death, on passe d’un état à l’autre en un clin d’œil. Ce chaos musical étant parsemé de plans saccadés plus déstructurés qui vous enfoncent un peu plus le clou dans le crâne. Les gratteux s’abandonnent souvent à des branlages de manche hauts en couleur, les gaillards se font plaisir sur les soli de grattes avec du sweeping à gogo ! On peut même dénicher de bonnes mélodies qui groovent plutôt pas mal dans le jeu névrosé des guitaristes.

Les mexicains savent aussi se faire plus apaisants, en intégrant quelques passages acoustiques un peu catapultés, certes, mais qui surprennent agréablement. Ces interludes sont incrustés dans le morceau et ne durent pas longtemps mais permettent tout de même de reprendre nos esprits ! Ces passages pourraient même se voir comme une certaine marque de fabrique du groupe, car on en retrouve plusieurs dans l’album (comme sur « Into The Slaughter Basement », « The Legend Of The Rent Is Way Hardcore » ou « I Shawtrcwbky »).  On a même un soupçon de balade sur « Underwater Vision ».

 

En ce qui concerne les breakdowns, ils sont juste d’une lourdeur écrasante, comme c’est magnifiquement fait sur « Confessions What I’ve done » (et bien d’autres) sur un fond de double-pédale effrénée. De plus, le chanteur ne laisse aucun survivant avec des vocaux qui passent d’un extrême à l’autre, entre le guttural profond (sans égaler Whitechapel) et les scream déchirants à la Suicide Silence.

 

Ce premier album des fous furieux mexicains ne laisse présager que des bonnes choses pour la suite, leur nouvel EP est d’ailleurs disponible depuis mars 2010. Ce groupe devrait séduire tout les fans de la récente vague de Deathcore technique aux nombreux représentants !

photo de Domain-of-death
le 19/07/2010

Commentaires

Matt666

Matt666 le 19/07/2010 à 19:36:43

IP : 77.206.19.140

pourtant j'aime bien le deathcore...
Mais ce son de batterie, m'enfin !! Beaucoup de mal. Fin bon, ce n'est que mon avis...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Shai Hulud -  Hearts Once Nourished with Hope and Compassion

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas