S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Joensuu 1685 - "Joensuu 1685"

Joensuu 1685 - "Joensuu 1685"
chronique Joensuu 1685 - Joensuu 1685
8/10 0
Acheter Joensuu 1685 Joensuu 1685 sur Amazon

CD album CD album (44.48)

 

Style musical : 

Rock sombre noisy

 

Année : 

2008

 

Tracklist :

A-Side:
A01. (You Shine) Brighter Than Light
A02. Nothingness
A03. Kill/Shot/Love
A04. Crystal Light
A05. Electric Ocean Sailor

B-Side:
B01. Sick City
B02. Gamma-Minus Machine Minder
B03. Baby, Baby, Baby
B04. Perfect Grace

 

Label : 

Bone Voyage Recording Company

 

Lieu d'enregistrement : 

Altai Studio, Cpon Huone, Reverend devil
Dans le même style :
Bloodiest - Bloodiest

Il est des découvertes qui marquent et celle de Joensuu 1685, trio finlandais œuvrant dans un rock sombre et noisy teinté de psychédélisme sonique, est à placer dans cette catégorie.

 

Tout comme 22-Pistepirkko, il fait honneur, par le biais de cet album étincelant, à un pays jusqu'alors peu connu pour sa scène rock, et impose neuf morceaux aux durées variables, l'intérêt se maintenant sans peine quel qu'en soit le format. On sent l'emprise de l'univers des Mary Chain, des black Angels et de BRMC sur certains passages, mais Mikko, Markus et Risto en réalisent un habile amalgame, personnalisé dès le céleste et retenu "(You shine) brighter than light" qui ouvre la marche. On se croirait en plein Psychocandy, avec, cerise sur le gâteau, un Farfisa bien utilisé, puis Joensuu 1685 séduit ensuite de façon durable sur l'étendu "Nothingness", mid-tempo lui aussi bridé. Climat spatial et intensité sonique font bon ménage et quand les Finlandais se lancent dans un format court et rentre-dedans ("Kill/Shot/Love"), ils font la nique à BRMC avec une aisance et un allant exemplaires.

 

Sur "Crystal light", c'est cette fois un long format vivace qui est imposé, bardé de sons noisy délectables et fort d'une voix dark en phase avec cet ensemble sombre. Joensuu 1685 captive irrémédiablement, et se permet, l'instant d'après, de partir dans un morceau à la trame narrative ("Electric ocean sailor"), façon Sonic Youth des débuts, avec brio.

On revient ensuite, sur le tubesque "Sick city", à des intonations proches des groupes précités, dont la qualité se voit ici égalée. Guitares triturées, rythme franc et voix caractéristique font bon ménage, la fin du morceau, acoustique, rendant celui-ci plus intéressant encore. Cette acoustique, le groupe la mêle à des traînées noisy sur "Gamma-minus machine minder", avant d'envoyer l'imparable "Baby, baby, baby", la voix féminine de Manna s'avérant excellente sur ce morceau noisy-shoegaze assez renversant. Puis c'est "Perfect grace", lancinant et montant doucement en puissance, qui met fin avec autant de maestria que les autres titres à un album sans faille, encore un peu influencé certes, mais époustouflant quant à sa qualité, et compte tenu du fait qu'il s'agit là d'un premier long-jet.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

HIGH ON FIRE - Blessed Black Wings

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesToundra + BIEN À TOI + VALLEY au Gibus Live à Paris le 25 mai 2016GOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016