S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Sativa League - "War-Time Medication"

The Sativa League - "War-Time Medication"
chronique The Sativa League - War-Time Medication
8/10 0
Acheter The Sativa League War-Time Medication sur Amazon

CD album CD album (50 min)

 

Style musical : 

Metal Fusion

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1. Deadly End's Judge
2. Casus Belli
3. Amazing Grass
4. Blowback
5. Flying Bride
6. Who's Who
7. Save the Last Danse
8. NLX
9. Incoming Message

 

Label : 

Autoprod

 

Lieu d'enregistrement : 

Red Studio à Douai
Dans le même style :
Albino Slug - Albino Slug

Aujourd'hui nous partons dans les contrées froides et arides du nord de la France, et plus précisément en Picardie pour découvrir un jeune groupe répondant au doux nom de The Sativa League ou TSL qui a sorti cette année son premier album : War-Time Medication.

 

Le groupe évolue dans un style difficilement qualifiable de par les divers horizons empruntés dans sa musique. On passe d'un métal traditionnel comme l'excellente « Casus Belli » à des breaks fusion et plus atmosphériques ou encore des passages électro à l'image de "NLX".

A la première écoute, on est surpris par la production qui retranscrit parfaitement l'univers du groupe : froid, précis et métronomique. Il est rare pour une première galette d'avoir une aussi bonne production, ce qui rend l'écoute inévitablement plus agréable et confortable pour découvrir la musique d'un groupe.

 

"War-Time Medication" porte magnifiquement bien son nom, c'est succinct, carré et avec très peu de fioritures. Après une belle entrée en matière avec "Deadly End's Judge", les 9 morceaux de l'album défilent à une vitesse affolante.

TSL nous gratifie de titres tous mid-tempo, ce qui est à double tranchant. Cela crée une sorte de frénésie agréable et permet à l'auditeur de s'envoler, mais au contraire, celui-ci pourrait regretter un décollage trop en douceur.

Nous avons affaire ici à un métal avec une voix hurlée, ce qui donne un léger côté Hardcore. Quelques growls sont là pour varier les vocals, mais ceux-ci restent malheureusement un peu trop linéaires, bien que parfaitement maîtrisés.

 

Quoi qu'il en soit, ce premier opus passe comme une lettre à la poste, aucun doute sur le niveau des zicos. C'est propre, carré, froid comme on aime, peu rassurant à souhait.

On regrette peut-être un côté linéaire et parfois redondant mais TSL sait s'éloigner de ce qui a déjà été fait et le résultat est au rendez-vous : un opus de qualité, soutenu par une excellente prod' (les grattes un peu plus baveuses et le résultat aurait été parfait !). On attend la suite et comme dirait la petite surprise en fin d'album : « This is the first one » !

photo de Finisterra
le 10/12/2010

Commentaires

Hummmm, oui!

Hummmm, oui! le 10/12/2010 à 16:44:13

IP : 134.21.249.200

Vu qu'on est dans le genre "merde sans intérêt", j'ai tout de suite pensé à une connaissance (pas un ami hein) qui fait ça, l'essayer c'est le chier: http://fuckprod.com/

Hummmm, oui!

Hummmm, oui! le 10/12/2010 à 16:45:06

IP : 134.21.249.200

Euh, désolé, je voulais poster ça sous "La Mort - Demo 1), désolé!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Ruiner - Hell is empty

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016