Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The sin committee - "Confess"

The sin committee - "Confess"
chronique The sin committee - Confess
5,5/10 0
Acheter The sin committee Confess sur Amazon

CD album CD album (22 minutes)

 

Style musical : 

Metal progressif

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1. Confess
2. Serious Adverse Event
3. Straw Man
4. Regression of Faith
5. Four 2 One

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Dream Theater - A dramatic turn of events

Si The sin committee peut apprendre quelque chose de nouveau à son auditeur, c'est que de nos jours, on a vite fait de s'ennuyer.

Cette introduction un peu sévère fait suite à quelques écoutes pleines d'espoirs vite déçus.

La raison est simple : ces 22 minutes sont terriblement plates. Pourtant on pouvait espérer mieux venant de ce groupe de métal aux allures progressives.

"Confess" donnait le tempo puisqu'on découvrait l'alliance d'un chant growlien ne s'exprimant que par quelques syllabes face à un chant clair assez nasillard et peu convaincant (sorte de sous-Maynard de Tool).

Musicalement on avait certes des changements de rythme, des cassures plutôt intéressantes avec des accélérations/ passages lourds bien calés, mais pas de quoi se passionner.

 

Quelques éclats sur "Regression of faith", le début franchement enthousiasmant de "Serious adverse event" qui retombent tristement à plat, les allures Mastodonniennes de "Four 2 one" n'y font rien : on ne retire rien de cet EP.

La difficulté d'accroche tient dans une certaine linéarité du chant qui tente bien de s'associer avec un chant lourd mais ça ne prend pas.

Le son est franchement bon, ça sonne très pro, mais ne rattrape pas la fébrilité du fond qui mixe divers groupes progressifs, les compresse pour faire des titres plutôt courts dans le genre (5 minutes maximum).

On sent bien une volonté d'atteindre l'auditeur en offrant quelque chose de concis mais on sent un manque. Un problème d'ambiance, d'envie (le professionnalisme éteint la sincérité).

 

Toujours est-il que malgré toute la volonté du monde les néerlandais n'ont pas encore les arguments pour que l'on retienne leur nom...

photo de Toukene
le 24/06/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Ghouls Stone Valley - 31Th Scareyard

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesToundra + BIEN À TOI + VALLEY au Gibus Live à Paris le 25 mai 2016GOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016