Calva - Sacrifice

Calva - "Sacrifice"
chronique Calva - Sacrifice

Pour ceux qui n’auraient jamais trempé leurs esgourdes dans la potion de Calva, c’est plutôt brut de pomme (comme ça c’est fait d’entrée de jeu) !

Sacrifice prend place dans le catalogue décidemment riche du label A Tant Rêver Du Roi, et disons le tout de suite: une place de choix.

 

Les premières écoutes de cette plaque donnent envie de voir le groupe en concert, c’est plutôt bon signe.  Curiosité saine qui nous invite à imaginer comment le trio parvient à se débrouiller avec tout leur fatras de guitares, de synthés, de vocoder… Y’en a partout!

Du coup, l’album est forcément très dense, organisé, et organique, des murmures aux souffles, des cymbales aux distos… Une avalanche de sons. Immanquablement, on pense à Marvin qui a le même goût pour en mettre à foison sans, et c’est important de le préciser, que cela soit surchargé. Tout est à sa place chez Calva. Et ouais, t’en prend plein la trogne !

 

Le groupe est peut-être le plus discret de la bande d’ATRDR, il n’empêche qu’avec cette plaque, ils assument avec brio leur fatras. Quelques digressions Math-Rock (y’en a qui aiment encore) et surtout un groove survitaminé… Vu chez Ultra Panda cette année et avant ça, chez les mythiques JEANVÂSBRULER. Avec Sacrifice, Calva écrit la bande originale façon French Touch (et ce n’est pas péjoratif) du groove concassé, du rock rugueux, simplement une belle représentation de la vision alternative des Musiques Actuelles.

 

Quand les bien-pensants se refont un film de David Lynch avec  « Blue Jeans » de Lana del Rey, eux invitent Caroline Blanchet de Choochooshoeshoot et Pa-Tri-Cia pour un « Rosemary » glaçant et tout aussi Lynchien dans l’esprit.  En France, on a pas Hawks ni son chanteur, mais dans le tendu, on a Fred de Kourgane qui entame bien aussi sur « Robocop » avec une bouffée Electro des plus in touch. Quand Damon Albarn, invite son carnet d’adresse pour du swing (avec The Good, The Bad and The Ugly) , Calva convie la trompette du groupe Mimas – Snaevar Albertsson – pour  un thème surpuissant.

 

Bien dans l’esprit du DIY et du bon voisinage, Calva dynamite à sa manière les Musiques Actuelles, les tendances avec 2 crans d’avance sur une possible concurrence (1 cran en ce qui concerne Marvin). La musique a encore de beaux atouts pour entrer en résistance.

photo de Eric D-Toorop
le 17/08/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Soulfly - Archangel
Troldhaugen - Idio+Syncrasies