Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers INTERCEPTOR Fest à Bordeaux du 5 au 7 octobre
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Can No Hey Picnic - "Hotel Sport"

Can No Hey Picnic - "Hotel Sport"
chronique Can No Hey Picnic - Hotel Sport
7,77/10 0

Acheter Can No Hey Picnic Hotel Sport sur Amazon

CD album CD album (27:50)

 

Style musical : 

Acoustique boisée et enjouée

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Insolation pour un vampire diabétique
2. Lave-vaisselle et table basse
3. L'abominable bobine rouge
4. Sale affaire au chenil de Candy Sue
5. Whawha luxe sûre vedette sereine
6. La caravane aux mains jaunes
7. Nuit bermuda

 

Label : 

Autoproduction

 

Lieu d'enregistrement : 

Pays de Loire, France
Dans le même style :
Forest Pooky -  Every key hole has an eye to be seen through

Des jouets un peu déglingués sont jonchés sur la terrasse de l'Hotel Sport. Certains prennent le vent et couinent seuls, d'autres un peu sales et usés semblent abandonnés depuis des décennies. En cette fin d'été indien, un homme s'en empare pour une balade folkeuse dépaysante.

 

Can No Hey Pic Nic, projet-collage, propose en moins d'une demi-heure des historiettes sans paroles où le bois tanné de la guitare est remplacé par de la percussion protéiforme. C'est l'un des traceurs remarquables de cet album, le tempo, tant nous sommes baladés d'un virage à l'autre montée avec un rythme chaloupé marquant.
À l'instar de Patrice Elegoët et son œuvre avec Chapi Chapo, Can No Hey Pic Nic est un one man band qui redécouvre les jouets. Et l'auditeur pour le coup redécouvre le xylophone. Maître-instrument dans toutes les pièces de l'ensemble. D'autres instruments, tout aussi surprenants – l'accordéon, le piano-jouet, un bandonéon -, prennent toute leur place dans des micro-symphonies boisées.

 

Quelques voix habitent de loin et avec angoisse, les titres tous plus parlants les uns que les autres. L'auteur faisant confiance à la musique pour habiter pleinement son univers. À mesure des écoutes, on surprends quelques longueurs ou quelques absences qui dérange un peu notre état contemplatif. L'objet étant destiné à être remis plusieurs fois sur le travail pour être savouré. Tant de justesses n'échapperont pas à l'auditeur averti

Bande-son parfaite pour une promenade fin octobre aux abords de la Forêt de Pail.

 

 

photo de Eric D-Toorop
le 11/10/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

New Bomb Turks à Paris le 10 juillet 2017 : 2x2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Jordan Rudess - Prime Cuts

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SASQUATCH + RED IS DEAD + INGLORIOUS BASTARDS au Ferrailleur à Nantes le 24 juillet 2017