S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Crank Sanatra - "Another Wasted Summer"

Crank Sanatra - "Another Wasted Summer"
chronique Crank Sanatra - Another Wasted Summer
6.5/10 0

Acheter Crank Sanatra Another Wasted Summer sur Amazon

mp3 mp3 (48:08)

 

Style musical : 

Emo-Fusion

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

01. The Inanimate Tragedy
02. A Cryonized Reflection
03. The People's Republic For Conserving Daylight Hours
04. Kali Ma
05. I Sing To The Soil
06. The Locusts
07. Fetelgeuse, Fetelgeuse, Fetelgeuse
08. Dead City Radio
09. Capillary Action
10. Do We Really Need Another Coppola?
11. Tony Todd (Or How I Learned To Stop Worrying And Greet The Horrible Atrocities Of The Aspartame Drip)
12. The Under Water Miracle Of The Crayon Ponyfish

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Powder - Catharsis

Je fais des découvertes sur Bandcamp grâce au tag « Mr. Bungle », épisode #30652.

 

Lorsque, caché derrière la chronique d’une nouveauté, CoreAndCo publie en catimini un papier traitant d'une vieillerie-mais-pas-assez-pour-jouer-la-chro-rétro-du-dimanche, c'est souvent que l’album en question a été déniché en farfouillant sur Bandcamp, lors d'une expédition dans la jungle digitale en quête de l'Arche Nawak perdue. Enfin; si ledit papier est signé par une peluche lubrique à poils jaunes... Et c’est cette fois encore le cas avec Crank Sanatra, groupe californien qui perpétue la tradition du détournement de nom de chanteur à la Tina Turner Fraiseur, Gorod Stewart, Beyonce Creation, Dimilich Roussos et Jean-Pierre Madder Mortem (l’un de ces groupes existe vraiment, sauras-tu le trouver?).

 

Alors: utilisation abusive du tag « mr. Bungle » ou nouvelle nawakerie croustillante? Ma foi, on ne croise pas super souvent Trey Spruance sur Another Wasted Summer. M’enfin ce n’est pas pour autant qu’on renommera l’album Another Wasted 10 Euros. Déjà parce que l’album est dispo gratuitement. Et puis parce que même s’il ne s’agit pas ici à proprement parler de Nawak Metal, le groupe nous propose quand même une Fusion relativement sympa. Pas ce Funk Metal agrémenté d'un flow plus ou moins Hip-hop auquel on pense en général quand on évoque cette scène. Mais un cocktail assez perso entre – prenez des notes – Emo Rock FM-friendly, accès noisy, riffs parfois Thrash, parfois Stoner, parfois Grunge, et une démarche d[av]andy-gardiste. Plus, quand même, quelques cuivres, et des petits craquages rares mais sympas. Si je devais vous livrer quelques noms en pâture pour accrocher votre attention sur des fixations plus solides, je vous aspergerais de références à Psykup, Muse, Sebkha-Chott (celui des tout premiers albums), Korn, Faith No More… Et puis c’est tout, parce que je ne connais pas beaucoup de groupes à chanteurs pleins de trémolos « teen » dans la voix.

 

D’ailleurs c’est – pour moi – l’un des principaux problèmes de l’album: la voix de J. Mote. Je n’ai jamais été fan de ces formations de Britpop / Emo-truc / Sauvé-par-le-Gong Punk Rock qu’ont trop le seum à la sortie du bahut. Et c’est malheureusement souvent que notre ami tombe dans ce registre. Du coup j’ai du mal à réfréner une violente envie de sortir la machine à claque quand retentissent les complaintes de « Kali Ma », ou quand surgit le cartable tout lisse de « Capillary Action ». Autre défaut de l’album: si parfois tout l’attirail de ce qui fait bicher le Fusionnophile est bien de sortie, cela ne suffit pas aux titres ainsi créés pour faire mouche. Ainsi « Fetelgeuse, Fetelgeuse, Fetelgeuse » a beau être un peu Néo, un peu Psykupesque, un peu Thrashy et un peu barré (les lalala finaux), ça ne suffit pas à nous impressionner durablement. Même constat avec la montagne « Tony Todd » qui, malgré de nombreux effets de manche, accouche d’une souris. Et le conclusif « The Under Water… » n’est sauvé de ce vilain travers que lors d'un virage plus légèrement Nawak, entrepris peu avant la barre des 3:30.

 

Malgré ces défauts relatifs, l’album réussit à s'attirer notre sympathie grâce à plusieurs morceaux plus élégamment troussés, comme « A Cryonized Reflection » qui rappelle les meilleurs (… quoique pas les plus givrés) épisodes cuivrés du Nagah Mahdi de Sebkha-Chott, comme « I Sing To The Soil » qui allie entre autre Stoner fumette, parenthèse Circus et saveurs indiennes, ou comme le plus énergique et le parfois plus Kornien « The Locusts ». Sans oublier « Dead City Radio » – mais là c’est trop facile parce que les bougres dégainent les grattes Ska…

 

Certes, l’écoute d’Another Wasted Summer ne va pas vous mettre violemment sur le cul. Notamment parce que nos gaillards ont souvent du mal à transformer leurs essais. Mais il serait dommage de ne pas aller jeter une oreille à cette sympathique galette qui ruinera aussi peu vos finances que vos oreilles, tant elle manifeste une réelle volonté de se créer un monde à elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: un peu de Muse, un peu de Psykup, un peu de Faith No More, un peu de vieux Sebkha-Chott, beaucoup d’ambition, mais des moyens modestes… Il y a un peu de tout ça dans Another Wasted Summer. C’est sûr: c’est parfois trop ouin-ouin/ado/émo, et ça peine souvent à aboutir à quelque-chose de fort… Mais l’intention est bonne, et le potentiel réel.

 

photo de Cglaume
le 03/05/2018

Commentaires

sepulturastaman

sepulturastaman le 03/05/2018 à 08:18:08

Tina Tuner Fraiseur, j'ai gagné quoi ???

sepulturastaman

sepulturastaman le 03/05/2018 à 08:19:30

Il y a même un peu de Flying Pooh

cglaume

cglaume le 03/05/2018 à 08:28:51

> Tina Tuner Fraiseur, j'ai gagné quoi ???

La possibilité de chroniquer "Foreign Affair" ou "Private Dancer" le 1er avril prochain :D

sepulturastaman

sepulturastaman le 03/05/2018 à 08:37:42

Oh bah ça va ça me laisse un an pour me motiver, mais sinon trêve de blablah il n'y a pas Chromtita ou Pépitookie qui m'amène une boites de jeu et un bisou (surtout un bisou!) ?

cglaume

cglaume le 03/05/2018 à 08:45:53

Je vous laisse vous organiser ça entre vous :D

Xuaterc

Xuaterc le 03/05/2018 à 10:30:22

Et vous avez oublié Michou-ggah

Xuaterc

Xuaterc le 03/05/2018 à 11:14:49

et
https://www.coreandco.fr/chroniques/patrick-cruel-patrick-cruel-2822.html

cglaume

cglaume le 03/05/2018 à 11:47:47

Haha la collection. Ça mériterait presque un dossier. Ou au moins un thread sur le forum :D

sepulturastaman

sepulturastaman le 03/05/2018 à 21:58:36

Moi j'vois surtout que pour le bisous il y a désistement et ça c'est comme Patrcik : cruel.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 04/05/2018 à 20:18:18

CRUSTINA AGUILERA... bande de ptits slips !

cglaume

cglaume le 05/05/2018 à 06:46:28

Hahaha, mais oui!!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

RUSSIAN CIRCLES à l'Aéronef à Lille le 26 mai : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

I Set My Friends On Fire - You Can't Spell Slaughter Without Laughter

Évènements