Crypt Monarch - The Necronaut

Chronique Vinyle 12" (36:01)

chronique Crypt Monarch - The Necronaut

Un groupe qui nous vient du Costa Rica ce n'est pas courant... tellement rare à vrai dire qu'on ne peut même pas mettre cette nationalité dans notre base de données...

 

Crypt Monarch est donc un trio qui nous vient de ce pays d'Amérique Centrale et qui joue de la musique traditionnelle... Non je ne veux pas parler de musique de Mariachi (même si je doute que ce genre de musique soit réellement traditionnelle), je veux parler de doom... Pour avoir une première idée de la vitesse d'exécution sachez que le trio nous propose ici 3 titres mais que l'on est bien loin d'un EP puisque en cumulé on arrive 36 min...

 

Les Costariciens livrent un doom caverneux avec du stoner et du fuzz dedans, hyper lent et lourd. « Morning Star Through Skull » qui lance l'album dépasse les 15min, avec sa guitare fuzzy et son chant clair mais nerveux... Les solos de guitare sont tantôt aériens, tantôt sous forme de minis solos en tapping... les changements sont parfois brusques vers du plus lent et plus lourd ou vers du plus aérien avec une guitare qui fait presque psyché. « Rex Meridionalis » commence de façon assez légère sur la batterie seule à laquelle s'ajoute la basse mais ça reste léger et sombre, l'arrivée de la guitare lance un gros alourdissement, le chant est lent et scandé... on note ici un passage un peu plus rapide avec une basse fuzzy en avant, la fin de ce morceau de 10min est plus lente (pas que l'on ait passé la 3ème à un moment quelconque) mais toujours lourde et fuzzy. On termine (il reste quand même 10 min, hein!) avec « Aglaophotis » qui débute sur une gratte fuzzy (lente est-il utile de le préciser) avec que celle-ci devienne tranchante comme une lame de rasoir ou le fil d'une épée pour plus coller au concept, le titre déjà pas bien rapide (pour ne pas dire ultra lent) ralentit encore pour un break qui flirte avec le psyché (en restant lourd) avec une batterie quasiment limitée aux cymbales et une voix trafiqué... on ralentit encore en s'alourdissant cette fois-ci, et le chant se rapproche alors du growl, la toute fin est un sample de voix.

 

Pour être complet on notera que The Necronaut est un concept album narrant l'histoire d'un roi ramenant les morts pour mettre la pâté à son ennemi.

 

Tu aimes le doom qui sent l'humidité, lourd comme une enclume mais qui met un peu de variété dans ses morceaux à rallonge (mais pas du tout trop longs) alors fonce (enfin pas trop vite).

 

The Necronaut est disponible en LP (rose fluo, vert fluo ou vert fluo à splatter noir), il existe une version ultra limitée (du vert à splatter) avec des goodies et un insert.

photo de Papy Cyril
le 21/07/2021

5 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 21/07/2021 à 11:30:46

Quand il manque un pays dans la base de données il faut demander à Pidiiiiiiii :)

pidji

pidji le 21/07/2021 à 13:34:11

Bah oui, faut demander 😁

papy_cyril

papy_cyril le 21/07/2021 à 16:49:08

ça me faisait une trop belle intro ;-)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/07/2021 à 19:26:39

Je commence à aimer le doom. Rien à voir le vaccin, j'espère...

papy_cyril

papy_cyril le 22/07/2021 à 09:55:42

« Morning Star Through Skull » c'est un titre écrit pour toi Crom !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021