Hegemon - Sidereus Nuncius

Chronique CD album (43:25)

chronique Hegemon - Sidereus Nuncius

Du haut de ses vingt-cinq ans de carrière, Hegemon vient peut être de livrer l’album de Black Metal de l’année. Si on m’avait demandé début 2021 un pronostique, je n’aurais pas pensé à mentionner les montpelliérains. Pourtant, à mesure des écoutes, la messe semble dite. La concurrence a été acharnée, les prétendants nombreux. J’ai toujours eu du mal avec ces notions de mise en compétition, à voir l’Art, la musique comme une course à l’échalote. Mais j’écris pour un webzine (votre préféré, reconnaissez-le), je dois me plier à certaines règles. Pour les distraits qui n’auraient pas tout suivi, un peu d’histoire s’impose. Après deux albums sortis chez Season Of Mist Underground Activists, Hegemon publie un split et un EP de manière indépendante avant de signer chez LADLO. Chose plutôt rare dans le milieu du BM, le line-up du groupe est plutôt stable depuis ses débuts puisque les seuls changements concernent le batteur (présent depuis 2012 tout de même) et le poste de deuxième guitariste.

 

Il n’est donc pas surprenant à l’écoute de Siderius Nuncius de ressentir un sentiment de cohésion qui se dégage des huit compositions. Chaque musicien semble se mettre au service du Black Metal, certes classique, et fondamentalement ancré dans la tradition de la deuxième vague. Toute la noirceur, l’agressivité, la misanthropie musicales portées par le groupe explosent aux oreilles de l’auditeur dès les premières mesures de « Hiemarmene ». L’intensité ainsi déployée ne faiblit à aucun moment, même quand Hegemon se fait plus possé ou plus mélodique. Il déploie en permanence une formidable force frappe à faire pâlir la DCA russe.

 

Le quintette aime à varier les plaisirs, en terme de tempos ou d’atmosphère, mais toujours dans un soucis de ne laisser aucun répit à l’auditeur. L’expérience des musiciens dans ces domaines joue un rôle prédominant, jouer ensemble depuis si longtemps facilite grandement le travail de composition. Je ne sais pas si il s’agit d’un choix réfléchi ou une situation imposée par des événements extérieurs mais le fait de la relative discrétion discographique du groupe lui permet de fignoler le travail d’écriture et de proposer ici un album incroyablement dynamique, au cours duquel l’auditeur ne s’ennuie pas mais n’en pas non plus plongé dans des circonvolutions qui pourraient le faire décrocher.

photo de Xuaterc
le 29/11/2021

2 COMMENTAIRES

Seisachtheion

Seisachtheion le 29/11/2021 à 09:21:58

Boom 
#top2021 également

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 29/11/2021 à 10:20:40

Mmmmm, je vais tester ça !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements