Hoboken Division - Hoboken Division

Chronique CD album (14.18)

chronique Hoboken Division - Hoboken Division

Duo nancéien féminin-masculin, Hoboken Division unit deux personnes au parcours déjà fourni, dont l'alchimie accouche ici d'un bon résultat.

 

Faite d'un rock tendu que la voix de Marie Rieffly encanaille et enjolive dans un même mouvement, la musique d'Hoboken Division convoque des riffs bourrus alliés à des sons plus fins ("Sugardaddy", excellente entrée en matière), et s'inscrit dans une démarche de personnalisation d'un univers aux influences, on s'en réjouira, assez peu perceptibles.

 

C'est la preuve de la dextérité de Mathieu Cazenave et sa complice à élaborer un son original, qu'un harmonica étaye sur le bluesy et alerte "Out of business". Aussi accompli que le précédent, il met en exergue la cohérence de la paire. Le spectre musical parcouru est large et bien maîtrisé, le propos convaincant, et le recours à une trame plus strictement blues, sur "Radar on", écope lui aussi d'un rendu solide. En outre, son côté posé élargit l'éventail du groupe, sans se départir d'une tension latente amenée à la fois par l'instrumentation, sur la brèche, et le chant, racé et doté d'un côté "retenu" qui contribue à l'excellence du morceau.

 

Enfin, "Happier than you", aride comme un titre des Kills, exhale à son tour ce côté bluesy bourru et élégant, et trouve sa place entre clins d'œil au passé et modernité assumée. L'utilisation de voix samplées lui donne de l'envergure, sa cadence lancinante aussi, et les lorrains signent à l'arrivée un EP prometteur, peut-être pas complètement affranchi de ses "inspirateurs", mais qui s'en détache suffisamment pour se montrer persuasif, et renvoie une qualité quasi-constante.

photo de Refuse to keep silent
le 21/01/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements