Milking The Goat Machine - Greatest Hits Covered in Milk

Chronique CD album (40:42)

chronique Milking The Goat Machine - Greatest Hits Covered in Milk

La longévité de certains groupes m'épatera toujours... Difficile de croire que ces Allemands dont la médiocrité n'est plus à démontrer soient encore là. On aurait préféré les voir partir plus tôt et garder un minimum de dignité, mais non. Plus vaseux et pénible que jamais, Milking The Goat Machine persiste et revient avec un cinquième album... un album de reprises qui concentre toute la beauferie Allemande du Metal... ou toute la beauferie du Metal Allemand.

Chaussez vos Croc's, enfilez votre sac banane et arborez vos plus beaux coups de soleil pour vous plonger dans cette choucroute saveur navet.

 

Le Death Metal balourd de Milking The Goat Machine a toujours été synonyme d'ennui profond. Depuis leur premier disque, on écoute ce mélange de Cannibal Corpse de superette et de Brutal Death "moderne" comme on regarde la pluie tomber... en attendant que ça se termine. Pour sa cinquième tartine, Milking The Goat Machine a décidé de refreiner son inspiration inexistante pour s'adonner aux joies des reprises... et là encore on constate le manque cruel de patate, d'originalité, de verve et de fougue de cette formation. Treize morceaux... treize, ça porte la poisse... treize reprises de titres plus ou moins connus, treize reprises, treize massacres, treize navets.

 

En général, les groupes qui reprennent à la sauce Death Metal des chansons Pop (Alphaville, Billy Idol), Disco (Boney M), Punk (Turbonegro, Green Day)ou Rock (ZZ Top) se prennent les pieds dans le tapis et se fracassent les gencives dans un coin de meuble... Milking The Goat Machine n'échappera pas à la règle: leurs reprises sont toutes plus chiantes, ratées, vaines et flagada les unes que les autres. On a l'impression de se farcir du Ten Masked Men en moins marrant... Leurs reprises sont à l'image de leurs créations: poussives, pénibles... laxatives. Un travail de sagouin, ni plus ni moins, aucun soin n'a été apporté à ce disque. Les titres originaux sont tout simplement violés par une bande de mous de la tige... 

 

Agacement.

 

Si vous aimez le travail bâclé, les productions au rabais, le Death Metal de fond de pissotières, les voix inefficaces et la musique jouée sans conviction... libre à vous de cramer votre pognon (durement gagné?) dans cette merde.

 

...A part la pochette...

photo de Cobra Commander
le 19/05/2014

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 19/05/2014 à 12:19:26

Boney M ??? Oh non pitié !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Death - Leprosy
Chronique

Death - Leprosy

Le 17/10/2010

Laconist - Aural Deathblow