Muddy Escape - Taste

Muddy Escape - "Taste"
chronique Muddy Escape - Taste

Dans le catalogue bien fourni des Inclassables, on trouve toujours trois chapitres bien distincts.

Avant-Garde

Avec par ordre alphabétique, une série de groupes ou d'individus devenus majeurs avec le temps, même avec une musique souvent inaccessible pour le commun des mortels. La liste est bien fournie et varie peu avec le temps.

Arty

Là, le son y est plus mélodique parfois accrocheur. L'imagerie développée, ou l'historique des protagonistes les rangent aux côtés des grands pourvoyeurs de suffrages (et de la rentabilité pour les labels). C'est dans ce classement que se nichent le plus souvent les merdes...

Curiosités

(Le cabinet des curiosités histoire d'en faire tout un cinéma)

Visiblement, le ou les auteur(s) n'ont pas réussis à trancher entre un génie supposé et une sombre bouse. Arguments valables dans la majorité des cas et puis une minorité de vrais curiosités (sans être géniales) s'y dégagent.

Fort de ce constat, j'ajouterais personnellement... les Pas-Finis avec une extension vers les Pas-Aboutis.

 

Muddy Escape, nouvelle pièce dans l'enlisement des musiques actuelles, parcoure le catalogue cuvée post 2000 de long en large. Entre Laurie Anderson et Tricky en passant par Dresden Dolls - sur « Misfit World ». Leur Cabaret Gothique est florissant de trouvailles alors que le groupe semble en pleine éclosion.
Bien que l'on devine une certaine maîtrise – et une riche culture musicale et/ou cinématographique - ; leur musique, sans approximations, ne parvient pas à garder une cohérence sur l'ensemble des 5 titres. Taste manque de liant, et peut-être d'impact marquant. « Sweet Disease » offre un versant dynamique, fantaisiste un peu prog alors que « Your way » renvoie au meilleur de la new-wave – une belle gueule de classic X, celui-là.

 

Après plusieurs écoutes, il ne fait aucun doute que la basse et le chant apportent une forte identité au projet. Les parties guitares parfois saturées, inventives sont trop souvent timides pour que les titres décollent. Muddy Escape se risque à rendre public son laboratoire de recherches. Et ils se cherchent, à l'heure de lire ces lignes, le line-up a changé.

photo de Eric D-Toorop
le 16/03/2016

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 16/03/2016 à 12:22:49

3 chapitres ? Et LE 4e, hein ? Le "Nawak" voyons ! Ca ne se range pas dans "Curiosités" ! Le Nawak c'est la vie ! :P

Xuaterc

Xuaterc le 16/03/2016 à 13:11:00

Le chapitre 4, le Blondcony metal...
En tout cas, tu as attisé ma curiosité Eric

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019