S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ophite - "Basic mistakes"

Ophite - "Basic mistakes"
chronique Ophite - Basic mistakes
7.5/10 0
Acheter Ophite Basic mistakes sur Amazon

CD album CD album (15:00)

 

Style musical : 

Rock(s)

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

Basic Mistakes
The Catacombs of Happiness
Somebody Take Me Surfing
The One in My Head
My Pretty Columbine

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Melvins - (A) senile animal

L'ophite est une roche de type dolérite dont elle reprend la structure mais avec une inversion minéralogique très particulière et facilement reconnaissable.
Elle comporte de grands cristaux de pyroxène englobant des plagioclases.


"Mais oui c'est clair !" dirait Eddy Malou.

A moins d'être fan de pétrologie et de rock en même temps, Ophite demeurera pour toi, camarade lecteur, un groupe de la région parisienne qui sort son premier EP.
Si je ne m'aventure pas à détailler une improbable étiquette, c'est parce que cela reviendrait à vouloir décalotter un circoncis.

Cet EP n'est pourtant pas insurmontable à chroniquer.


Ophite sort 5 titres pour un petit quart d'heure : ça défile en 15 minutes, c'est un fait incontestable, mais qui semble être encore plus court.
Trois morceaux qui ne dépassent pas 3 minutes et un maximum de 4 minutes : Ophite est du genre synthétique.

Synthétique ne signifie pas que le groupe bâclé : en s'appuyant sur son le charme vocal de la chanteuse, s'enchaînent et s'entremêlent quelques genres musicaux.
Avec un titre acoustique, un autre plus funk-rock, un autre plus rock nerveux ou encore pop, le groupe tatônne, se découvre comme un gosse (ou un mec totalement défoncé) observe ses 5 doigts de la main.

 

Malgré ce mélange, aucune experimentation, ni véritable surprise, malgré quelques petits trucs sortis de nulle part (cette phrase hurlée sur "The one in my head" ou la batterie joueuse sur "The catacombs of happiness") du meilleur effet.

Cela ne manque pas non plus d'influences empruntées ça et là aux 90's qui laissaient encore des micros aux femmes, et qui ajoutaient un peu de groove, un peu de funky-sound à la musique.
C'est léger, ça fera pivoter les meufs dans la fosse comme si elles avaient les chaussures clouées au sol (vous voyez très bien ce que je veux dire) et c'est loin d'être désagréable à écouter bien au chaud, à la maison...

photo de Toukene
le 09/05/2015

Commentaires

el gep

el gep le 09/05/2015 à 17:44:31

Euh non je ne vois vraiment pas ce que tu veux dire avec cette histoire de pivot... J'essaie d'imaginer, ça me donne des visions bizarres.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Down I Go - Tyrant

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017