Pasmaters - Unload Your Pain

Chronique CD album

chronique Pasmaters - Unload Your Pain

Certains groupes ont un plan de carrière d'autre non.

Certains groupes ont des attachés de presse d'autres non.

Certains groupes racolent sur le web pour produire leur bouse, d'autres non.

Certains groupes vendent leurs places de concert à un prix outrancier, d'autres non.

 

Pasmaters est définitivement du côté du NON.

 

Mine de rien, les Croates de Pasmaters affiche trente ans au compteur malgré une production discographique assez clairsemée suite à un fucking service militaire en 87, un split, une reformation et divers changements de line up. Pourtant, malgré l'exotisme lié à l'idiome pratiqué, Pasmaters mérite amplement une reconnaissance pour tout amateur de Punk Hardcore velu.

Alors mettons le treillis came, prenons le cure dent de Rambo et partons en territoire hostile. Mais, Pasmaters ne se camoufle pas pour autant, derrière des effets de machette. Ici c'est le bourre pif direct, le décapsulage d'oignon qui met la larme à l’œil.

Avec des compos tournant majoritairement autour du pas long, et une fougue de jeune clébard en rut, les Croates balancent tout dans la mêlée à la Ouane, Tou, Tri. Les amoureux de la Nouvelle Ecole, de la recherche métaphysique et tortueuse de manche en auront mal aux oreilles.

On cause odschool ou on cause pas.

Le chant, souvent double, voir collégial, nous rappelle alors que le fiel n'est pas réservé aux seules jeunes pubères et les solos punk as rock'n'fuck sont juste conçus pour bien effrayer les beatniks. Pourtant côté beat, c'est presque du D, qui nique.

Véritable déclaration d'amour envers un genre un poil passéiste, Unload Your Pain sent la sincérité comme un fan de Dieudonné, la débilité.

Ah oui, au fait : j'adore cette pochette.

 

Pour terminer, les gaziers bossent actuellement sur un album de reprises de groupes de l'ex-Yougoslavie des 80's. Je sais c'est pointu, limite exigeant.

 

(Thanks Vlad and No Pasaran).

photo de Crom-Cruach
le 19/12/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

BENIGHTED - juin 2004
Bleedskin - The Rotten One