The locust - New erections

The locust - "New erections"
chronique The locust - New erections
Déjà 12 ans que THE LOCUST nous explose les oreilles, et malgré cela, ce "New erections" n'est que leur 4ème véritable album, après leur éponyme sorti en 1998, "Well I'll Be A Monkey's Uncle" en 2000 et "plague soundscapes" en 2003.

Bon, pour ceux qui connaissent, THE LOCUST reste fidèle à lui-même. Pour les autres, et bien, la musique du combo est bruitiste à souhait, complètement barré, leur hardcore psyché fait mouche dès le premier titre avec son intro "synthé de l'espace". Ca part dans tous les sens, et ça ralentit sur la fin, comme si le groupe voulait nous engueuler. Mais ça repart sur le second, et le troisième s'enchaine dans des structures complètement alambiquées ("the unwelling..."). Bref, on en prends plein la tête, la batterie martèle bien quand il le faut, ça braille dans tous les sens, le synthé est kitsch à souhait... Et parfois ça ralentit, pour vous faire penser que vous pouvez vous reposer, mais ce sera loin d'être le cas. Le seul moment où vous ne serez pas en état d'épilepsie, ce sera lorsque le disque sera terminé, c'est à dire au bout de 23 minutes. C'est court, vous pensez ? Et bien tapez-vous ce disque en entier et vous comprendrez.

Mais ce serait trop facile de dire que tout cela n'est que du bruit ; il y a de la sacrée technique là-dedans et au bout de plusieurs écoutes répétées ce disque se laisse enfin apprivoiser, même s'il ne se calmera jamais. Nos sauterelles nous en font baver mais faut avouer que ça peut être parfois jouissif ("God wants us all to work in factories"), et en concert, tout ça doit être un sacré beau bordel.
Un petit mot sur la prod', qui est bonne, et loin d'être surmixée ; au contraire, elle aurait peut-être même gagnée à être un peu plus puissante.

Amateurs de bruit allié à de la technique, ruez vous sur cet album ; mais en même temps, si vous aimez ce style, vous connaissez déjà j'imagine ! Ce disque ne plaira forcément pas à tout le monde, mais faut avouer que les sauterelles font ce qu'elles savent faire le mieux, sauter et partir dans tous les sens ; et en rythme s'il vous plait !
photo de Pidji
le 05/07/2007

4 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 06/07/2007 à 08:54:13

faut absolument que j'y jette une oreille, j'aime bien leur travail.

Biflam

Biflam le 07/07/2007 à 11:09:23

Moi jprefere leur déguisement !

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 08/07/2007 à 00:28:39

1+ Mattaw !

k

k le 08/07/2007 à 20:40:50

Well I'll Be A Monkey's Uncle est un album de remix.

J'accroche pas trop à cet album.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019