Yes Basketball - Goodbye Basketball

Chronique CD album (43:39)

chronique Yes Basketball - Goodbye Basketball

Cela a beau être chamarré, on devine les remous sauvages qui ont perturbé les eaux dans lesquelles naviguent Pierre Marolleau. La faute à un accident dont il ne fait aucun mystère si l'on se réfère au billet qui accompagne la sortie de cet album.

Et on pense que tout est dit.

Revenons sur le visuel puissant, finalement, de Yoann Buffeteau. Dense, coloré, sans répit ou presque. Une vue très représentative de ce premier album. Ajoutons la qualité des traits lorsque l'on tient la pochette en main. On devine que l'on a quelque chose de singulier.

 

Il suffit de prendre la triplette d'entrée pour mesurer l'amplitude des possibles chez Yes Basketball.

Le très Beastie « Your nights & your days » succède à un « New shit 1 » plus Beck que de nature. 2 pièces qui viennent se coller à un « Jokes Jokes » très East-Coast à moins que ce soit Dälek qui traîne dans le coin.

Au jeu du who's who, c'est clair qu'il va y avoir du monde sur le terrain pendant et hors les quarts-temps.

 

On trouve à peine une zone de confort que les « your eyes talk » s'imposent comme la pierre angulaire dans le thème comme dans le son so loud. Ce morceau envoûtant succède lui à un « Anger feat happiness » sauvage.

 

Nous voilà à la moitié de l'album, l'erreur serait de penser que tout est dit. « Gotta click on it » tutoie la prod ricaine en la regardant droit dans les yeux. Et sans recourir au classique titre par titre, vous avez assez de matières pour vous faire une opinion. Sachez qu'en tout, la cohérence est de rigueur.

 

Album mûr et sans concession, inventif, réactif porté par un auteur bien inspiré qui a la bonne idée de s'accompagner de ses camarades de Mermonte, Bacchantes et Totorro e.a. Un choix marquant pour l'amplitude des possibles que j'évoquais. Entre Hip-Hop, Groove et Indie Pop, Pierre Marolleau ne choisit pas et c'est plutôt réussi.

photo de Eric D-Toorop
le 08/05/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Da grind - Split CD
N.k.r.t. - avril 2017