Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Blaspherian - "Infernal Warriors Of Death "

Blaspherian - "Infernal Warriors Of Death "
chronique Blaspherian - Infernal Warriors Of Death
8/10 0
Acheter Blaspherian Infernal Warriors Of Death  sur Amazon

CD album CD album (36:30)

 

Style musical : 

Evil Death Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1 - The Disgrace of God
2 - Desecration Eternal
3 - Sworn to Death and Evil
4 - Lies of the Cross
5 - Infernal Warriors of Death
6 - In the Shadow of His Blasphemous Glory
7 - Invoking Abomination
8 - Exalted in Unspeakable Evil

 

Label : 

Deathgasm
Dans le même style :
Xibalba - Hasta la Muerte

Si vous êtes rouillés du blasphème depuis trop longtemps, que vos réflexes de satanistes de kermesse prennent la poussière au fond du placard où vous avez rangé vos bracelets à clous et votre photo dédicacée d'Anton LaVey tout nu, si vous faites une croix sur les pentagrammes et toutes ces singeries, voici le groupe qui vous secouera les grelots! Blaspherian asperge les cendres encore rougeoyantes du Evil Death Metal à l'ancienne de litres d'essence pour raviver la flamme d'antan! Du bonheur!!!

EVIL!!! EVIL!!! 666!!! HAIL SATAN!!!

Bref, vous connaissez la chanson aussi bien que moi.

 

Rien que le titre de cet album met en joie… Cliché jusqu'au trognon, Blaspherian dégobille un Death Metal totalement dévoué à la cause du Grand Cornu en pyjama rouge; sans complexe ni pudibonderie. Ce groupe Texan se voue corps et âme au Death Metal de la vieille, de la grande époque. On oublie donc toutes les saloperies New School ultra javellisées, qui empestent le Hugo Boss et les bons sentiments. Ici, on cause Satan. Blaspherian fera vibrer la sensibilité des vieux croûtons de la scène qui ont été élevés au Death Metal protohistorique de Rottrevore, Incantation, Immolation et autres merveilles adipeuses gorgées d'une ambiance morbide et poissarde. Blaspherian dévoile une musique étouffante, collante et vicieuse qui attrape son auditeur par les oreilles pour l'entraîner dans un univers grouillant de vilaines bestioles sorties des toiles de Hieronymus Bosch. C'est la noirceur la plus totale qui règne sur ces huit chansons qui sentent bon le soufre! En pénétrant dans cet album on est replongé dans le magma visqueux de la scène Death Metal du début des 90's… Joie!

 

Concrètement, Blaspherian n'apporte rien, il se contente de redonner vie à une scène quasiment disparue, une scène où le feeling, la lourdeur et la puissance étaient au cœur du Death Metal. En écoutant cette galette on sent bien le passé musical de ses membres qui ont évolué au sein de formation cultissimes telles que Infernal Dominion ou Imprecation…  La touche Evil est là, omniprésente, titanesque… Orgasmique! On assiste à une procession de riffs lancinants - presque Doom parfois, gras, épiques qui enlacent des voix aussi gutturales que fantomatiques exhumées des tréfonds des abysses de l'Underground des 90's… Comme si le Chris Barnes de Cannibal Corpse revenait d'entre les morts! La batterie matraque mollement ce sabbat ultra morbide et la basse arrose tout ce joli monde d'un nectar marécageux… On peut même se demander si on aime pas cet album plus pour son atmosphère glauque que pour sa musique…

 

On navigue entre les vapeurs méphitiques des vieux Incantation, Infernal Dominion, Jungle Rot, Drawn And Quartered, Evil Incarnate, on est harcelé par les spectres des grands anciens… On ferme les yeux et hop: on se retrouve des lustres en arrière! Même le grain du son est abrasif, tout est là! Une pure pépite que ce "Infernal Warriors Of Death"!!!

 

L'époque est au revival putassier et opportuniste; beaucoup de gens fabriquent du Death à l'ancienne sans âme, beaucoup se plantent, Blaspherian suinte d'authenticité, de sincérité et semble vivre son genre! En clair, Blaspherian c'est le petit artisan local qui continue à faire ce qu'il veut sans se soucier des tendances… Cet album, plus qu'un coup de pompe dans les miches est une véritable leçon de Death Metal! Les vieux adoreront, les nouvelles recrues découvriront l'essence même d'un style très souvent abâtardi…

 

Forever true, forever black… Forever underground!!! 

photo de Cobra Commander
le 25/04/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Spylacopa - Spylacopa

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique