Think of A New Kind (T.A.N.K) - The Burden Of Will

Chronique CD album (55:04)

chronique Think of A New Kind (T.A.N.K) - The Burden Of Will

Pour être honnête, nos amis de T.A.N.K ne partaient pas gagnants dans mon esprit avec ce nouvel album... Je voyais en eux un énième groupe de metalcore parisien à mèche, sans réelle originalité et se contentant de reproduire les clichés du genre. Mais j’étais loin du compte, car ce combo nous offre un Death metal mélodique qui m’a rappelé les grandes heures du Death mélodique suédois.

 

Think of A New Kind, de son vrai nom, nous livre là un premier album assez bluffant pour un premier jet ! The Burden Of Will est un opus d’une fraîcheur, d’une mélodie et d’une modernité qui nous pousse inconsciemment à le rapprocher du Metalcore à la As I Lay Dying ; cependant le combo a moins d’affinités ‘’core’’, ce qui nous ramène à des références qui se situent plus vers ce qu’a pu nous faire In Flames dans le milieu de leur carrière, ou même Darkane.

Comme vous avez pu le comprendre, T.A.N.K ne lésine pas sur les mélodies, ils sont d’ailleurs vraiment bien inspirés de ce côté là avec certains passages épiques où on sent que les gratteux ont laissé libre cours à leur créativité. L'inspiration leur vient beaucoup des pays scandinaves car les riffs sonnent très clairs, la très bonne technique se fait au profit des mélodies avec un jeu de gratte toujours très limpide qui nous évoque fortement Darkane ! Par exemple, l’intro de « It Bleeds Inside » en tapping sonne presque Power metal de par ce côté très virtuose.

 

De plus, les rythmiques restent majoritairement soutenues et donc très Thrash. Le batteur a un jeu assez sobre mais vraiment subtil, on a droit à une ébauche de solo sur l’intro de « Spiral Chains » ou un long et bon break sur « Necrosoldier » , même si j’aurais bien aimé qu’il pousse le vice un peu plus loin... En tout cas il est capable de nous offrir de sacrées descentes de toms et des plans bien groovy en duo avec la basse, qui mettent une bonne claque au bon moment, comme sur « Tank 09 » où le bonhomme nous fait une petite démonstration de ses talents. Il faut dire que le zébulon en question a également joué avec Lyzanxia et One Way Mirror. Bien entendu, on retrouve par moment des breakdowns totalement metalcore, mais ils se fondent vraiment bien dans la masse car le reste de la musique pioche son inspiration dans bien d’autres styles !

 

Le chanteur m’a, lui aussi, agréablement surpris, ce gaillard dispose d’une diversité vocale renversante ! Ce type est un caméléon du chant ! Son chant est souvent hurlé avec une voix déchirée, assez criarde qui m’a absolument fait retomber dans le « Clayman » d’In Flames. Mais il est également capable de descendre plus bas dans des vocaux plus gras et gutturaux très Death metal donc, tout en restant crédible dans ce registre là également. Nous avons aussi beaucoup de voix plus ou moins claires, il y a certaines parties véritablement chantées auxquelles j’accroche moyennement (la musique est déjà très claire, avec le chant en plus c’est vraiment trop édulcoré) ; cependant d’autres ont une teinte plus recherchée et atypique comme sur « Beautiful Agony » qui m’a beaucoup fait penser à Corey Taylor dans Slipknot. Le combo s’est même offert les services de Guillaume Bideau (Mnemic, One Way Mirror) sur Idle Ghost

 

« The Burden Of Will » est un album qui remet un peu les pendules à l’heure en nous rappelant les tubes de mon adolescence, une époque où le Death mélodique suédois était à la mode. Ils y apportent quelques éléments actuels (breakdowns), ils vont parfois chercher l’inspiration dans un metal plus classique qu’on aurait tendance à oublier, en plus de ça le jeu de chacun est ultra-complet... Ce qui nous donne un album très riche où on ne s’ennuie pas du tout et où les morceaux ne se ressemblent pas ! Pour relativiser un peu cette vision idyllique : je trouve que la musique est parfois trop limpide et édulcorée, même si T.A.N.K parvient plutôt bien à contrebalancer cette tendance... Mais pour un premier album, c’est de la folie !

photo de Domain-of-death
le 15/10/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Aethereus - Absentia
Daturah - Reverie