S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Collapse Under The Empire - "Sacrifice & Isolation"

Collapse Under The Empire - "Sacrifice & Isolation"
chronique Collapse Under The Empire - Sacrifice & Isolation
5,5/10 0

Acheter Collapse Under The Empire Sacrifice & Isolation sur Amazon

CD album CD album (59:00)

 

Style musical : 

Post Rock

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Sacrifice
2. Isolation
3. Massif
4. Lost
5. Awakening
6. A Broken Silence
7. Light In The Distance
8. Stairs To The Redemption
9. What The Heart Craves For
10. The Path

 

Label : 

FinalTune Records
Dans le même style :
Inga Liljeström - Black Crow Jane

S’il est possible que mon sentiment face à cet album soit davantage lié à un désintéressement du « post rock » dans sa formule - maintenant - banale, je réfute totalement quelconque rejet de ma part quant aux musiques synthétiques. J’adore Zombi et Genghis Tron, et je sais qu’un jour j’apprécierais entièrement les disques de Jean Michel Jarre.

Par contre, il est vrai, que cette batterie-machine, ce son, à contrario des autres « faux »-instruments, me rebute. Non, pour moi, ça ne fonctionne pas. Je ne l’entends que minimaliste ou extrêmement bruitiste, mais pas quand elle essaie simplement de reproduire le jeu d’un batteur. Et d’un batteur qui ne serait pas extraordinaire en plus… Où alors le « problème », mon ressenti,  viendrais du rendu, de la production…

 

Pourtant le duo allemand à l’air de s’y connaître en machines, la preuve par plusieurs albums déjà édités, dont la première partie Shoulders & Giants qui ouvrait le diptyque que ce nouvel album, Sacrifice & Isolation, vient conclure.

Au programme, donc et normalement, du sacrifice, de l’isolation, un album en deux parties, sous une retranscription « post-rock ». Malheureusement et étrangement, ils ont choisi la formule post-rock « groupe de rock » fait par des machines. Comme une adaptation appauvrie de Explosions In The Sky ou d’autres groupes qui valent le détour, quand, pour notamment exprimer les sentiments revendiqués par le titre, il aurait été peut-être préférable de passer par les cases « ambient » ou « drone ». Surtout quand on maîtrise l’art des machines. Alors pas que ce disque soit mauvais, le référencement au célèbre compositeur Clint Mansell (B.O de The Fountain avec Mogwai aux instruments par exemple et en rapport) est à plusieurs moments justifié (surtout sur la dernière partie de l’album), idem pour leur intention et leur amour du « post rock » et de ce qu’il représente - les grands espaces, le voyage, l’introspection - par contre  l’interprétation souffre à la fois d’un manque d’originalité et d’une production surchargée. Oui, dans la première partie,  celle qui rebute un peu quand même, il est bien difficile de ressentir quelque sentiment face à ces trop nombreuses lignes machines-guitares, cette rythmique pesante, ces nappes aussi constantes… On sera surtout pris d’un manque de respiration et il y va davantage de la notion d’oppression et de « trop », surtout quand les machines auraient pu injecter cet air manquant (plutôt que d’essayer de reproduire les approches déjà rabâchées des ensemble musicaux). Il y va peut être de leur notion de « sacrifice ».

La deuxième partie sera elle davantage aérée, toutes proportions gardées, afin de surement répondre au concept de l’ « isolation ». Mais de même, ça ne prend pas. Ça manque un peu de magie, de sonorités différentes et plus variées.

 

Malgré des passages et des envolées sympathiques, Sacrifice & Isolation souffre définitivement d’une production trop homogénéisée, d’un manque de personnalité, surtout quand le matériau utilisé, les machines, aurait pu les emmener bien plus loin.

photo de R.Savary
le 25/08/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Nolentia - May The Hand That Holds The Match That Will Set This World On Fire Be Blessed Above All

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesINTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016