S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Exhale - "Blind"

Exhale - "Blind"
chronique Exhale - Blind
8/10 0
Acheter Exhale Blind sur Amazon

CD album CD album (28:45)

 

Style musical : 

Grindcore, death

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1 - Edge
2 - World of hate
3 - Anger
4 - Turning blind
5 - Propaganda
6 - Sick addiction
7 - Scream
8 - Fools
9 - Crushed
10 - Swallow
11 - Parasiter
12 - Humanism
13 - Paperwings
14 - Erased
15 - Spy tillbaka

 

Label : 

Dark Balance Records

groupe Exhale
Exhale

Chroniques :

Blind (2010)
Dans le même style :
Atara - Human Balltrap

Lorsque j’ai vu le nom de ce groupe, j’ai inévitablement pensé à ces chers Nasum (Inhale/Exhale)... Et quelle coïncidence de voir que ce combo est lui aussi suédois ! Donc on ne va pas se leurrer : les maîtres Nasum on été une influence incontestable pour Exhale.

 

Le groupe s’est formé en 2004 et « Blind » est leur second album. Cet opus est un concentré de violence crue comme on l’aime ! Du bon gros Grindcore qui penche tantôt vers le Punk, tantôt vers le Death. Ça joue à 200 à l’heure, le batteur ne nous laisse aucun répit et nous canarde de blasts telle la sulfateuse sur le champ de bataille. Le chanteur nous emporte avec lui dans cette furie ambiante avec ses hurlements hystériques, relayés par les growls du guitariste (qui joue également chez Inevitable End) ; cette alternance de voix qui se chevauchent donne l’impression d’une schizophrénie musicale incontrôlable ! Ces interventions en voix Death apportent beaucoup de lourdeur à la musique des suédois, d’ailleurs ce Grindcore furieux avec des bons vieux growls fait carrément penser à leurs voisins de Rotten Sound.

 

La grande force de ce genre de groupe qui mise d’abord sur la vitesse des compos, c’est qu’ils n’oublient pas d’offrir des parties mid-tempo parfois incroyablement groovy, où on se surprend à taper du pied et puis se dire « yeah ça fou la niaque ce truc ! » (la partie de slap à la basse sur « Paper Wings » est la cerise sur le gâteau en la matière). Contrairement à un groupe de Grind pur jus, les morceaux d’Exhale durent en moyenne 2 minutes, ce qui est long pour un morceaux de Grind mais court pour du Death. Ils ont donc le temps d’apporter pas mal de nuances dans un même titre et se rapprochent ainsi assez bien de ce que Nasum parvenait à faire sur ce genre de durée.

De plus, cet album bénéficie du son qui va avec le style : bien cru et avec une bonne dose de Punk dans le son des grattes et de la basse, qui est claquante à souhait.

 

Tous les nostalgiques comme moi du Grind à la Nasum, Rotten Sound et autres groupes dans la même veine, devraient bien accrocher à ce « Blind » de nos compères suédois. Une musique brutale, rapide, directe et sans aucune concession, voilà ce qui vous attend !

photo de Domain-of-death
le 10/06/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Arkona - Vozrozhdeniye

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas