Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

F.hiro - "Split EP (avec House of John Player)"

F.hiro - "Split EP (avec House of John Player)"
chronique F.hiro - Split EP (avec House of John Player)
7/10 0
Acheter F.hiro Split EP (avec House of John Player) sur Amazon

Maxi-cd / EP Maxi-cd / EP (23.51)

 

Style musical : 

electro-pop, expérimental

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Ichigo no Kumo
2. She fools me
3. Alive
4. Fristaden
5. Sleeping around
6. Inherited features

 

Label : 

Ideal Crash
Dans le même style :
Nine Inch Nails - The fragile

Label rennais recommandable, Ideal Crash conclue sa série "White Label", assortie de nombreux splits de valeur, par ce six titres que se partagent les rennais de F.Hiro, à la pop chatoyante, et l'Anglais House of John Player, plus porté, lui, sur l'expérimentation.

 

Après un premier EP brillant datant de 2010, les premiers nommés livrent d'emblée un joyau pop apaisé et atmosphérique, "Ichigo no kumo", chanté par une jolie voix féminine, qui s'emballe doucement en sa fin, pui enchainent avec l'electro-pop dansante, tubesque aussi, de "She fools me". Irrésistible, ce morceau est de toute évidence l'un des temps forts du disque et mériterait une large diffusion. Vif, légèrement assombri et porteur de claviers de belle factiure, doté d'un break judicieux, il envoûte et précède "Alive", du même tonneau mais dans une veine plus rock, plus spatiale aussi et finalement aussi addictif.

 

En trois titres, l'affaire est dans le sac et la tache revient alors à House of John Player de faire aussi bien, le céleste et dissonnant titre d'ouverture plantant d'entrée de jeu un climat singulier, peut-être un peu trop roboratif pour convaincre entièrement, mais tout de même prenant, l'ambiance du Sonic Youth première période n'étant pas éloignée, dans l'esprit, de ce morceau inaugural nommé "Fristaden".

 

Suite à cela, le superbement flou "Sleeping around", aux airs electro-shoegaze géniaux, vient s'ajouter à la liste des réussites du split, et instaure lui aussi une ambiance personnelle tout en se montrant étonnamment persuasif. La voix, distante, charme elle aussi et sur "Inherited features", notre homme évopque le Loveless de My Bloody Valentine par la réitération de motifs sonores vaporeux. Ce faisant, il livre derechef une trame particulière, obsédante bien qu'exigeante, et conlut joliment, dans un esprit décalé, un split EP de qualité, dont on espère qu'il sera suivi d'autres sorties toutes aussi concluantes.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Hardcore Anal Hydrogen - Division Zero

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)