S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

France De Griessen - "Electric ballerina"

France De Griessen - "Electric ballerina"
chronique France De Griessen - Electric ballerina
6/10 0
Acheter France De Griessen Electric ballerina sur Amazon

CD album CD album (45:00)

 

Style musical : 

Rock

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Will you ?
2. So xxx without you
3. I want to be you
4. Crois-tu que l'on se perd ?
5. Older than you
6. La Ballade de Norma Rose
7. Ballerina
8. Beautiful
9. Rue des Pierres Rouges
10. Perce-Neige
11.Dernière Cigarette
Bonus tracks
12. PP Haine (reprise des Sales Majestés)
13.Rue des Pierres Rouges (féat. Vérole)

 

Label : 

Rue Stendhal

 

Lieu d'enregistrement : 

Studio Acousti, Paris
Dans le même style :
Melvins - (A) senile animal

Artiste plurielle, France de Griessen, "rescapée" d'une épopée avec Teen machine et sa musique déviante, sort là son premier album, après un EP datant de 2009.

 

Influencé par divers courants, éclaté, il n'en est pas moins bien exécuté et que ce soit sur les relents à la Dolly de "So xxx without you", ce "Will you ?" explosif en ouverture, grungy et fougueux, aux riffs massifs, ou "I want to be with you" et ses voix remontées, pour faire court, son côté rock le distingue et, mêlé à d'autres connotations (le duo folk-blues avec Elliott Murphy sur "La ballade de Norma Rose" et son joli duo au chant, la pop fine et bourrue de "Ballerina" ou l'acoustique de "Beautiful"), permet à l'ensemble de sonner juste, sans se perdre au passage en dépit de son côté versatile.

 

Le chant en Français passe plutôt pas mal ("Rue des pierres rouges" et ses guitares floues) et le versant romantique de la dame (un "Perce-Neige" un peu trop mièvre), mesuré, trouve sa place dans ce registre bien maitrisé. La dame a visiblement beaucoup appris de l'aventure Teen age (concerts avec, tout de même, Steve Shelley de Sonic Youth, ou Melt Banana) et de son "théâtre rock" expérimental, et si la trame est ici plus conventionnelle, le contenu permet de croire en l'artiste, contestable le temps d'une reprise rythmée des Sales Majestés, un peu convenue mais représentative d'une rage intérieure indéniable ("PP haine"), et qui conclut sur un rock bien torché, en duo avec Vérole ("Rue des Pierres rouges").

 

Un opus présentable donc, sans failles criardes, qui aurait cependant, peut-être, été plus probant encore doté de la folie plus ouvertement exposée de Teen machine.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Beak > - >>

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)