Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

G//z/r - "Plastic Planet"

G//z/r - "Plastic Planet"
chronique G//z/r - Plastic Planet
9/10 0
Acheter G//z/r Plastic Planet sur Amazon

CD album CD album (47\"18)

 

Style musical : 

Metal

 

Année : 

1995

 

Tracklist :

1. Catatonic Eclipse
2. Drive Boy, Shooting
3. Giving Up The Ghost
4. Plastic Planet
5. The Invisible
6. Seance Fiction
7. House of Clouds
8. Detective 27
9. X13
10. Sci-Clone
11. Cycle of Sixty

 

Label : 

TVT
Dans le même style :
Slipknot - .5 : The Gray Chapter

Encore une sortie de 1995... L'année où l'on quitte les maternelles mamelles de Metallica, Rage Againt The Machine, Pantera, etc. pour voler de ses propres ailes dans les cieux du gros-qui-tache... On épluche les listes de remerciements des douze pauvres CD que l'on possède pour déceler des noms redondants afin de les découvrir au plus vite... Premier symptôme de la boulimie qui fait que l'on regarde tous les soirs "Blablah Metal" et pas "Hartley Cœurs à Vif", on claque ses sous dans le dernier Sepultura et pas dans la paire de Reebok Pump et on reste béat devant les étals de la Fnac où trône un CD à la pochette hideuse mais au contenu intrigant... G//Z/R... on en cause dans Hard'n'Heavy et le single "ultra bourrin"* Drive Boy Shooting tourne en boucle sur MTV… Le pont entre deux générations...

 

G//Z/R est un peu le Caliméro de cette année 95, sitôt sorti, sitôt victime d'un gros malentendu... j'explique pour ceux qui regardaient "Hartley Cœur à Vif"... Geezer Butler, bassiste mythique de Black Sabbath a décidé de s'amuser à explorer un répertoire plus violent... quitte à se laisser entraîner aux frontières du Death Metal... il contacte ses copains musicos (Deen Castronovo – batteur mercenaire pour Ozzy, Steve Vai etc.) et sa famille (Pedro Howse – gratteux et neveux de Geezer), pour fignoler son projet, il a besoin d'un vocaliste... mais pas de bol, Papy Butler opte pour un certain Burton C. Bell qui est devenu entre-temps la nouvelle coqueluche des médias Metal... Le bougre vient en effet de sortir un des monuments du Metal des 90's: Demanufacture (de Fear Factory, je précise pour ceux qui portaient des Pump)... La conséquence de cette "erreur" (?) de casting fait que tout le monde croit que G//Z/R est le projet du blondinet... et ses fans jettent la moustache de Butler dans les limbes de l'oubli... Pas d'bol...

 

Pourtant en écoutant ce Plastic Planet avec des oreilles mieux formées que celles d'un gamin de 15 ans, on se rend compte immédiatement que les onze titres sont plus proche du style Butler que du Terminator Metal de Fear Factory... On sent même parmi cette tartine de gros Metal couillu l'arôme poissard de Black Sabbath... La lourdeur pachydermique des titres comme Catatonic Eclipse ou The Invisible ... l'ambiance spectrale de Seance Fiction... innombrables sont les éléments qui évoquent une sorte de Black Sabbath sous amphétamines, un Heavy Metal traditionnel bourré à mort de rage, de puissance et de groove. Plastic Planet promène ses riffs en plomb et sa basse vrombissante au-dessus de toutes les mers du Metal, et réussit à croiser des éléments Thrash, Doom, Death, Punk Hard Core sans jamais oublier d'y incorporer une grande dose d'ambiance... C'est froid, hanté mais toujours brillant!

 

La prod date de 1995 mais elle n'a pas pris une ridule, le son de Plastic Planet reste d'une modernité déconcertante, la profondeur du son est incroyable et permet aux rythmiques titanesques d'avoir encore en 2011 un impact intact, si X13 ne vous remue pas les intestins, vérifiez qu'ils ne sont déjà tombés par terre. Chose on ne peut plus appréciable, la basse de Butler est omniprésente, elle glougloute de partout et drape l'ensemble des titres d'un épais suaire vaporeux. Le sol tremble dès l'intro de l'extraordinaire Catatonic Eclipse qui fissurera vos délicates n'oreilles...

 

Des riffs directs simples, accrocheurs, un son énorme, un groove triple épaisseur, des paroles agréables, une efficacité totale... Cette rondelle est un sans faute. Puissant, ravageur, massif et toujours intelligemment contrôlé... Pour son premier projet solo, Butler tape et montre l'étendue de ses talents de compositeur ainsi qu'une grande richesse musicale. En 1970 il était déjà en avance, en 1995 il l'était toujours... au point de séduire des légions de boutonneux qui trouvaient dans la musique de ce vieux schnoque l'énergie dont ils avaient besoin pour aller au lycée! Grand respect pour ce bonhomme qui ne s'est pas contenté de poser son gros cul sur un coussin d'or brodé de lauriers... Malgré son statut d'icône, il a été assez curieux pour explorer d'autres horizons et a remis en question sa façon de jouer et d'écrire... Combien de saints "intouchables" repeignent leur calfouette à l'idée de risquer un orteil en dehors de leur Tupperware? Créativité morte et musicalité couverte de mycoses... (Mais non, je parle pas de Iron Maiden!) Bref, je m'égare... tout ça pour dire que le père Geezer en a eu assez dans le futal pour oser être un musicien...

 

Donc, j'en étais où? Ha oui, sur cet album hélas pas très connu, on a tout... même une excellente voix! En effet, Burton C. Bell avait encore du coffre en 1995 et tout au long de Plastic Planet il dévoile l'étendue de son éventail vocal qui passe des vociférations écorchées à des lamentations fantomatiques, il fouine même le fond de son gosier tuméfié pour en extraire des sonorités jamais entendus sur Fear Factory... Ca vous picote les tripes! Mais ça, c'est à vous d'aller écouter ce petit bijou oublié!

 

Malgré les bougies qui s'entassent sur son gâteau d'anniversaire, Plastic Planet reste – à mon humble avis – un album incontournable... et toujours d'actualité... Contrairement à beaucoup de choses que j'écoutais quand j'étais mioche, Plastic Planet est un album que je n'ai jamais laissé croupir dans la poussière du temps... C'est aussi le seul du groupe à ne pas avoir souffert des outrages du temps. Black Science reste très en dessous de ce must quant à Ohmwork, mieux vaut ne pas en parler...

 

 

(*ma notion d'ultra bourrin a évolué avec le temps!)

photo de Cobra Commander
le 10/07/2011

Note des commentateurs : 9.3/10 (sur 3 votes)

Commentaires

Jull

Sa note : 9/10

Jull le 10/07/2011 à 13:08:52

IP : 78.251.176.15

tres tres bon album!!!!

mija76fr

Sa note : 10/10

mija76fr le 10/07/2011 à 17:48:50

IP : 82.238.157.227

un must

Juline

Juline le 11/07/2011 à 09:24:58

IP : 89.87.2.158

Du sous Fear Factory... A la poubelle !!

sepulturastaman

sepulturastaman le 12/07/2011 à 08:17:58

IP : 88.140.121.107

Le premier paragraphe est tellement vrai (sauf que j'avais pas le câble et que trois chaînes) Phaphane faisait le reste et je l'en remercie pour ça.
Une question à propos du chant le père Burton C Bell il couac au chant ou pas ??? Histoire de savoir si je risque d'être déçu ou pas.

Cobra Commander

Cobra Commander le 12/07/2011 à 10:49:34

IP : 92.90.23.26

Le chant est énorme, il alterne voix rauques et chant clair avec brio (avec qui?)
En 95 il savait encore chanter!

Immemorial

Sa note : 9/10

Immemorial le 01/12/2012 à 11:29:24

Album culte sorti à l'époque dans l'indifférence totale...

Immemorial

Immemorial le 01/12/2012 à 11:37:34

Il me semble que c'était le morceau The invisible qui trainait dans les samplers des magazines métal de l'époque...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Black Tusk - Set The Dial

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)