Black Elephant - Seven Swords

Chronique CD album (33:44)

chronique Black Elephant - Seven Swords

Sept épées, 7 morceaux, 7 samouraïs, mais toujours, toujours du cosmic blues... Et ils sont toujours 4 Italiens mais le concept nous entraîne bien vers le Japon.

 

Le son très sourd et très lourd qui lance « Berta's Flame » est éléphantesque à souhait puis ce barrissement est suivi par une guitare claire qui lance le blues psyché avec la surprise d'avoir le chant en italien (ce qui sera une constante) puis tout ça s'alourdit et grésille avec une accélération qui sent l'urgence. « The Last March of Yokozuna » est le premier des instrumentaux de l'album c'est un morceau planant, psyché et blues. « Yayoi Kusama » rebaigne à plein de le stoner grésillant, on note un certain groove sur ce titre assez rapide (et donc chanté en italien). «  Mihara » débute de manière aérienne, psyché... c'est lent avec les racines blues chères au groupe jusqu'à un épaississement très stoner, la batterie achève le morceau toute seule comme une grande. « Red Sun and Blues Sun » est le 2ème instru, on reste dans le stoner qui va assez vite. «  Seppuku » est un heavy blues grésillant et stonerisé... L'album se termine sur «  Govinda » qui joue au grand-8 avec ses presque 9 min ça commence comme souvent ici lentement avant d'accélérer vers du mid tempo rythmé, puis de ralentir à nouveau et de pencher du côté aérien et psyché puis tout en restant dans cette frange psyché de monter en tension, la toute fin étant à nouveau lent et psyché.

 

Le mélange des différentes influences fonctionnent à plein, l'originalité vient aussi du chant en italien même si ce n'est qu'un élément parmi d'autres pas forcément mis très en avant... Seven Swords est un album assez intrigant dans lequel on se plonge et se replonge assez facilement... celle et ceux qui aiment le groupe ne seront pas foncièrement surpris mais le quatuor continue à creuser ce sillon qui lui est propre. Aligato Signore !

 

Seven Swords est disponible en CD et LP (transparent avec splatter rouge ou doré avec splatter noir)

photo de Papy Cyril
le 22/08/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Sickness - 4 Bastards
Abbath - Abbath
Chronique

Abbath - Abbath

Le 18/01/2016