Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

I pilot daemon - "come what may"

I pilot daemon - "come what may"
chronique I pilot daemon - come what may
10/10 0
Acheter I pilot daemon come what may sur Amazon

CD album CD album (51:11)

 

Style musical : 

Noise Hardcore

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

Goodnight Nobody
After... After
We Deserve Happiness
Only At Night
The Life Collider
After The Gold Rush
El Salvaje
Wild Turkey
Purple Teeth
Black At Heart
Lost In Madrid

 

Label : 

Heckspoiler, Lacrymal, Ruin your Fun

 

Lieu d'enregistrement : 

LasPolloVegas studio
Dans le même style :
Stuntman - The target parade

Ayant pourtant suivi la carrière de I Pilot Daemon depuis les débuts, je peux maintenant dire que je n’ai jamais été très fan de la musique des toulousains. Non pas que je trouvais ça mauvais, loin de là, mais j’avais toujours une impression que le quatuor gâchait systématiquement de très bonnes idées en les mélangeant avec de moins bonnes. Parfait exemple avec le titre Holy Cobra, présent sur leur précédent disque, qui débutait avec un riff plus que mortel pour finalement s’enliser dans une succession de plans nettement plus ennuyeux et convenus. Bref, on est pas là pour parler de mes avis sur les précédentes productions du groupe mais bel et bien de come what may, leur nouvelle galette sortie en octobre pour la version CD et prévue en janvier prochain pour la version vinyle.

 

Premières impressions : visuel du disque carrément excellent, intro cauchemardesque et son de basse juste monstrueux. Les titres s’égrènent et j’en viens à perdre le compte des bons riffs que j’ai pu relever… En tout cas, plus le temps passe, plus je me dis qu’I Pilot Daemon est très loin d’être le groupe le plus original de l’hexagone de nos jours, mais on s’en branle tant les souvenirs musicaux que les compos du groupe  m’évoquent sont bandants. Clairement, on se mange des gros riffs rock n’roll et dissonant à la Breather Resist, entrecoupés de mélodies poignantes à la Breach, le tout baigné dans des grosses rythmiques apocalyptiques à la Knut. Clairement, pour moi, c’est ultra balisé mais ça fait tellement plaisir d’entendre un (relativement) jeune groupe, qui plus est français, se hisser tranquillement au niveau de ses références, que je ne peux qu’en redemander. Oui, je peux vraiment le dire, cet album d’I Pilot Daemon m’a collé une mornifle équivalente à un Challenger de Knut ou à un Charmer de Breather Resist, et ça m’arrive vraiment pas souvent ! Déjà, comme je l’ai déjà dit, le son est excellent à tous les niveaux, le chant habite littéralement les différentes compos et quasis tous les riffs sont passionnants. Mais il faut aussi dire que ce n’est pas en exécutant 11 excellentes compos bien jouées avec un son d’enculé qu’on se hisse à un tel niveau mais bel et bien en pondant juste un bon album, cohérent, vivant, jonché de rebondissements, d’accalmies, avec un putain de début et une putain de fin… C’est justement le cas ici. Toutes les pistes s’enchainent à la perfection et sont criblées de breaks à vous décrocher la nuque ou à vous hérisser tous les poils du corps, quand c’est pas les deux à la fois. Last but not least, le ton de l’album, résolument noir, étouffant et désespéré,  pue la sincérité et nous plonge dans des abîmes largement comparables à ceux qu’habitent des formations comme Kiss it Goodbye ou Celeste ; ça aussi, j’aime.

 

Au rayon des tueries : We desserve hapiness, El Salvaje, Wild turkey, Lost in Madrid ou encore Black at heart… Ouais, la moitié du disque quoi. L’autre moitié est très bien aussi. Favori 2010 ! achète !

photo de Swarm
le 15/12/2010

Note des commentateurs : 8.5/10 (sur 4 votes)

Commentaires

vkng jzz

Sa note : 8/10

vkng jzz le 15/12/2010 à 10:27:19

IP : 79.83.8.119

"équivalente à un Challenger de Knut ou à un Charmer de Breather Resist" faut pas déconner non plus, redescend mec ;) les compos sont très bonnes (un cran au dessus du premier) mais j'ai pas vraiment aimé la prod pour ma part. ils ont de l'énergie à revendre, j'attends un 3ème album "de la maturité"

Pidji

Sa note : 8/10

Pidji le 15/12/2010 à 11:37:15

IP : 93.0.30.141

Héhé, moi j'ai pas mal accroché aussi. Et tant pis pour l'excitation qui fait dire n'importe quoi haha ! IPD c'est du bon !

swarm

swarm le 15/12/2010 à 11:52:58

IP : 85.68.203.224

Aurais-je pété un plomb ?!? Bah non, j'assume. à la rigueur, je vous accorde un usage exagéré d'une subjectivité surdimensionnée. Je veux bien aussi que le chauvinisme aie quelque peu enflammé mon propos mais c'est tout. A part Gaza en son temps (premier alboom), je n'avais pas retrouvé une telle qualité d'écriture dans ce style depuis longtemps, en France ou ailleurs.

swarm

swarm le 15/12/2010 à 11:53:32

IP : 85.68.203.224

Je me rend compte que j'ai souvent mis 10/10, héhé !

Jess

Sa note : 10/10

Jess le 15/12/2010 à 14:25:17

IP : 85.171.173.141

J'ai l'album depuis un gros mois et je suis egalement séduite ! J''attendais un bon album dans ce style de zik depuis longtemps, pas une enième copie de converge ou d'Isis ! je suis pour le 10/10

Ypsilanti

Sa note : 8/10

Ypsilanti le 03/02/2013 à 00:18:25

Un groupe trop méconnu à mon goût !!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Skjaldborg - Todgeweiht

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016