S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Infectious Grooves - "Groove Family Cyco"

Infectious Grooves - "Groove Family Cyco"
chronique Infectious Grooves - Groove Family Cyco
8.5/10 0
Acheter Infectious Grooves Groove Family Cyco sur Amazon

CD album CD album (39:14)

 

Style musical : 

Fusion ultra groovy

 

Année : 

1994

 

Tracklist :

01. Violent & Funky
02. Boom Boom Boom
03. Frustrated Again
04. Rules Go Out the Window
05. Groove Family Cyco
06. Die Lika Pig
07. Do What I Tell Ya!
08. Cousin Randy
09. Why?
10. Made It

 

Label : 

Epic
Dans le même style :
Infectious Grooves - Más Borracho

Après un premier coup d’éclat de haute volée, et la chouette collection de goodies et autres sucreries qu’était « Sarsippiu’s ark », il était temps pour Infectious Grooves de frapper un grand coup. Ce high kick dans le tarin s’appelle « Groove Family Cyco », et c’est l’exemple par excellence de l’album blindé exactement de tout ce qu’il faut là où il faut: des shoots de testostérone urbaine, un gros son enfin digne de la 1ere division, des hymnes, une attitude « fun but fatal » et un groove tellement juteux que ça en deviendrait indécent. Avec un tel cocktail, ce qui devait arriver arriva: le groupe réussit Ze carton. Demandez-donc à ceux qui ne connaissent le groupe qu’à la marge ce qu’évoque pour eux Infectious Grooves. Ils vous répondront immanquablement « Groove Family Cyco », voire même pour les plus précis « Violent & Funky ».

 

Pourtant la recette reste peu ou prou la même que sur les albums précédents: deux guitares qui usent et abusent des pédales à effets über funky sans pour autant oublier de passer de temps à autre en mode artillerie lourde à la Suicidal Tendencies (sur « Violent & Funky », sur la lame de fond qui déferle à 0:58 sur « Die Like a Pig » …), une basse élastique et bondissante comme un chewing-gum au ressort, et le phrasé de Mike Muir – inimitable malgré le semblant de gros nez rouge qui altère légèrement sa voix. Le tout pour un rendu plus cool que Fonzy, Aldo Maccione et Austin Powers réunis. La prod’ body buildée, une poignée de tubes et le fait d’être sorti en plein au moment où Vega, Pandora et Endor étaient alignées avec l’orifice anal de la Grande Ourse auront fait le reste … Et puis  le fait de s’être un peu plus focalisé et d’avoir laissé de côté les sketchs Sarsippiussesques entre les titres aura indubitablement contribué au rendu plus compact et plus rentre-dedans de ce « Groove Family Cyco ».

 

D’ailleurs au final l’impact est tel que, malgré quelques faiblesses indéniables, l’écoute de cette galette laisse l’auditeur sur une sacrée bonsoir de put%$# de bonne impression qui l’amènerait presque à penser qu’il tient là la toute meilleure production du groupe, ce qui serait – si vous voulez mon avis – aller un peu vite en besogne, la première offrande des joyeux grooveux ne méritant pas de rester dans l’ombre d’un album certes très bon, mais un peu trop clinquant pour être entièrement honnête.

 

« Nom mais qu’est-ce qu’il raconte  le père Cglaume là … Il a pété un boulard ou quoi? »

 

Non non, rassurez-vous, la note le montre suffisamment clairement: moi aussi je trouve cet album formidable. Mais ne nous voilons pas la face: « Cousin Randy » est bien trop sombre, mou et lancinant. « Do what I tell ya » lasse vite avec son riff qui tourne en boucle et sa charge un peu puérile contre Rage Again the Machine. « Groove Family Cyco » est lui aussi un peu trop lancinant pour mériter de donner son nom à l’album. Et un titre comme « Why? » … Comment le groupe a-t-il pu nous pondre un morceau aussi monotone, répétitif et plat sur un tel skeud? My God ce chant horrifiant, monocorde, plaintif et aigu …! C’est d’ailleurs un peu trop régulièrement que le père Miko part en vrille de ce côté-là. Il faut d’ailleurs bien reconnaitre que les refrains ou les belles lignes de chant, ce n’est clairement pas le point fort du groupe. Qu’ils soient « renforcés » par des chœurs plus souvent lourdauds qu’autre chose, ou déclamés en solo par Mr Cyco, ils restent trop souvent un niveau en-dessous de la performance des musiciens. Mais allez, mettons fin à cette séance de taillage de costard un peu trop disproportionnée.

 

Car en effet de façon presque surnaturelle, le caractère extrêmement jouissif et euphorisant de la musique du groupe aidant, on oublierait presque ces défauts. Il faut dire que nos gaillards y mettent les moyens. Comment résister à la tempête « Violent & Funky », hymne au démarrage carrément légendaire et dont le funk metal a la virulence et le potentiel de contagion des plus violentes vagues d’Ebola? Comment ne pas avoir envie de pousser le moteur de la décapotable jusqu’au point de rupture lors d’une course-poursuite de folie sur l’hyper speedé « Frustrated Again »? Comment ne pas se laisser aller à l’ultra-cool-attitude d’un « Rules Go Out the Window » démarrant sur d’excellents ricochets guitaristiques? Comment ne pas être à genoux devant la fusion définitive de la puissance métallique guerrière avec la funky touch d’un «Die Lika Pig » (argh, ce mélange à 1:07!)? Et sur quel excellent mélange de funk, de blues et de Negro Spiritual nous laisse le groupe en fin de course (« Made it »)!! Comment ne pas leur pardonner – voire inconsciemment éluder – les travers évoqués ci-dessus, avec un tel tableau de chasse à leur actif?

 

Mieux emballé, plus focalisé, plus éclatant et hyper catchy: « Groove Family Cyco » restera sans doute pour la majorité L’Album d’Infectious Grooves, idéal pour partir à la découverte du groupe. Néanmoins il ne doit pas non plus nous rendre aveugle, la bande à Mike et Robert ayant encore un peu de marge avant de réaliser un véritable sans faute. Mais finalement cette perfectibilité a du bon: ainsi l’album n’éclipse pas les autres éléments de la discographie de ces sacrés lascars, notamment « The Plague …» que je ne saurais trop chaudement recommander aux non initiés.

photo de Cglaume
le 25/07/2010

Note des commentateurs : 9/10 (sur 3 votes)

Commentaires

vkng jzz

Sa note : 8/10

vkng jzz le 25/07/2010 à 11:59:04

IP : 90.49.172.232

tu fais des chros trop longues haha
c'est vrai que cet album est sacrément bon, meme si je prefere le 1er, ya du tubes là dedans !!

cglaume

cglaume le 25/07/2010 à 12:57:40

IP : 83.157.57.25

On est sur internet: pas de restrictions dues au nb de pages !! :)))

fuzo

Sa note : 9/10

fuzo le 26/07/2010 à 10:43:09

IP : 82.216.227.226

Violent & Funky est peut-être le plus grand titre de funk metal que j'ai jamais entendu !

Nox

Sa note : 10/10

Nox le 11/10/2010 à 11:47:04

IP : 194.5.108.150

Cousin Randy, six-foot-seven cyco muthafucka!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Earth - Angels of darkness, demons of light

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)