Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75)

  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon (report)
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo1
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo2
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo3
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo4
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo5
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo6
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo7
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo8
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo9
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo10
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo11
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo12
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo13
  • Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon - photo14
Ce soir, c’est à 18h30 précises que je me pointe devant les portes du Nouveau Casino de Paris, pour assister à un concert qui s’annonce plutôt violent, avec à l’affiche : See You Next Tuesday, Aeon, Hate Eternal et Misery Index. Pas de chance, à l’entrée on me dit que le concert est reporté à 21h, car le premier groupe See You Next Tuesday a été annulé (la veille nos amis Nantais on vu ce concert entièrement annulé car tous les groupes étaient bloqués à Bordeaux par la tempête). Finalement les deathcoreux réussiront à se dépatouiller et on pourra tout de même les voir ce soir !

Je fais mon retour vers 21h10 dans le 11ème arrondissement. A mon arrivée, Aeon est sur scène, et vu la durée du concert, je me suis demandé si c’étais moi qui été en retard ou eux qui avaient un set très court… Un peu des deux je pense, car j'ai dû louper 2 ou 3 morceaux, autant dire la moitié du set quasiment. C’est devant un public encore assez peu nombreux que les suédois nous livrent leur Death metal à la Deicide ; le son fût moyen avec une voix beaucoup trop forte par rapport aux reste, même si les cris du frontman valaient la peine d’être entendus. Je n’ai peut-être pas eu le temps d’en voir assez pour me faire une idée objective mais Aeon a joué son rôle de première partie, et je pense que les personnes présentes ont apprecié le spectacle !

Après Aeon, je m’attendais à voir Hate Eternal monter sur scène, mais que néni, c’est une bande de deathcoreux qui pointe le bout de leur nez : finalement, See You Next Tuesday sera de la partie. Beaucoup de personnes n’étaient pas mécontentes que ce groupe soit annulé, ce n’était donc pas gagné d’avance pour les américains de conquérir le public français. Il est vrai que leur Deathcore totalement barré n’est pas à la portée de tous… Personnellement je n’avais pas d’idée forgée sur le groupe, c’’est donc avec beaucoup de curiosité que je l’attendais. Dés leur entrée en scène le chanteur mets tout le monde d’accords avec une énergie hallucinante ! Pendant leur demi-heure de concert celui-ci n’arrêtera pas de cavaler partout, et de balancer ses hurlements hystériques ! Une bonne performance de sa part. Par contre, mauvais point pour le son, vraiment exécrable… Le chanteur a passé son concert à se battre avec l’ingé son pour qu’il lui règle ses problèmes de larsens incessants (il faudra attendre le dernier morceau quasiment pour qu’on ait un son correct pour le chant). De plus la basse était bien trop forte ! La grosse caisse du batteur était inaudible car noyée dans la basse… Heureusement ça n’a pas empêché les deathcoreux présent dans l’assistance de mosher comme des possédés. Et quoi que l’on pense du groupe, c’est quand même lui qui aura rameuté le public et qui aura animé le pit ce soir là !

A partir de maintenant, on commence à taper dans les valeurs sûres. C’est au tour de la bande d’Eric Rutan (ex-Morbid Angel) de nous retourner le cerveau ! Et pour ça, Hate Eternal est plutôt bien rodé. Dés le premier titre, on en prend plein la gueule : des blastbeats effrénés, une double pédale du même calibre, du shred et des solos à volonté ainsi qu’une voix gutturale de premier ordre ! C’est ça Hate Eternal ! On se détache les cheveux, on s’échauffe les cervicales, et c’est parti pour trois gros quarts d’heure de brutalité. Encore une fois, le bémol de ce concert sera les basses… La reverb étant trop forte sur la grosse caisse et celle-ci étant tellement rapide qu’on avait l’impression d’entendre une sorte tapis de basses en fond sonore… Il y aura également quelques problème de micro avec le deuxième guitariste. Pendant une bonne partie de la prestation son micro était inactif, alors qu’il tentait de faire ses backing vocals... En tout cas ce fut un bon concert de leur part, et aucun d’eux n’a faiblit à aucun moment !

Il est prêt de 23 heures quand Hate Eternal sort de scène, et il nous faudra attendre un bon quart d’heure avant de pouvoir entendre les balances de Misery Index. Mais notre attende est récompensée, car le groupe est vraiment la grosse claque de la soirée ! C’est la première fois que j’ai la chance de les voir en live, et je dois dire que je suis loin d’être déçu ! Le son n’était peut-être pas parfait, mais ce fût le meilleur que l’on ait eu depuis le début de la soirée. Le combo a totalement réussi à retranscrire leur puissance sonore et la lourdeur de leur son, si caractéristique sur album en live. Seul le batteur a chipoté avec le son de grosse caisse, qui n’était pas assez net à son goût, ou pas assez fort peut-être. En tout cas la prestation de ce dernier m’a littéralement mis sur le cul ! Toujours aussi précis, carré, à fond dans son jeu, bref rien à redire, à part cette batterie trop mise en avant. Ce n’est qu’en fin de set qu’on est revenu à un équilibre sonore entre les grattes et la batterie. Misery Index a retourné la fosse du Nouveau Casino, ils étaient nombreux à oublier tout leurs soucis et a se laisser emporter par les moshparts du combo ricain ! Tous les poings se sont levés pour le titre éponyme du dernier album « Traitors », qui fut court mais puissant.

Enfin bref, j’écrirais un livre sur ce groupe une autre fois…Tout ça pour dire que le public parisien a vraiment passé un très bon moment ce soir du lundi 26 janvier 2009 !

PS : comme d'habitude, les photos sont de notre Kastor national, et vous pouvez voir toute ses galeries de ce concerts en cliquant sur ce lien !
photo de Domain-of-death
le 29/01/2009

Les photos

Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo1Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo2Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo3Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo4Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo5Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo6Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo7Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo8Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo9Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo10Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo11Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo12Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo13Misery index + Hate eternal + See you next tuesday + Aeon le 26/01/2009, Le nouveau casino, Paris (75) - photo14

2 COMMENTAIRES

Betty

Betty le 29/01/2009 à 11:08:28

Pour l'annulation de Nantes, on nous a juste dit que le camion était en panne...

En tout cas, ça devait être un bien bon concert.

Et les photos sont chouettes, chapeau!

Finisterra

Finisterra le 29/01/2009 à 12:09:35

La claque que t'as du prendre mon ami...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements