S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Keitzer - "Descent Into heresy"

Keitzer - "Descent Into heresy"
chronique Keitzer - Descent Into heresy
9.5/10 0

écouter "Extraits Myspace"


Acheter Keitzer Descent Into heresy sur Amazon

CD album CD album (30"04)

 

Style musical : 

Grind Core

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Descend into Heresy
2. The Fallen
3. Redemption
4. Gifts of Doom
5. Betrayal and Desolation
6. Wrath
7. Chains
8. Circles
9. Rock'n'roll Damnation
10. Your Last Days

 

Label : 

Yellowdog Records
Dans le même style :
Yattaï - Fast Music Means Love

Quand on part à la pêche à la pépite, on remonte pas mal de bouses dans ses filets mais lorsqu'on voit frétiller un Keitzer au bout de sa gaule, on l'a! Ce groupe Allemand (mais pourtant excellent) offre un décrassage complet des conduits auditifs. En dévorant ce disque on est tellement ébouriffé qu'on a l'impression de s'offrir un nouveau dépucelage Grind Core! Craquage de slip garanti sur facture.

 

Pourquoi tant d'enthousiasme? Simplement parce qu'il est rare d'avoir les fesses rougies aussi longtemps après n'avoir entendu que quinze secondes d'un groupe! Keitzer a un effet immédiat, Keitzer passe directement par le système nerveux central et s'adresse à la moelle du fan de musiques piquantes! Imaginez ce que pourrait donner l'alliance (contre nature?) entre la furie instinctive du Grind Core, la hargne viscérale du Black Metal et la rage du Hard Core... Si l'exercice vous semble difficile, jetez une oreille sur ce Descent Into Heresy qui vous mâche le travail et le cortex préfrontal par la même occasion. Keitzer déchaine un Grind Core primaire et bestial parcouru par la puissance de feu de Marduk (époque Panzer Division Marduk / World Funeral). Rapide, épique, grandiose, intense... Purement éreintant et fabuleusement décapant! Ha! Prenez Pretty Little Flower, Insect Warfare et enrobez leur furie et leur urgence dans une épaisse enveloppe de haine pur jus... Oui, c'est juste, ça coupe le souffle.

 

L'album parvient à marier la froideur martiale du Black Metal à l'authenticité de la hargne Grind Core, un travail d'alchimiste hasardeux qui aurait pu donner naissance à une bouse molle et prétentieuse, il n'en est rien. Keitzer maîtrise son sujet à la perfection; et on écoute plus ces dix chansons avec ses tripes qu'avec sa tête. Descent Into Heresy file à toute vitesse, les tempos passent rarement en dessous de Mach 3 (pas le rasoir), les voix hurlées débitent des torrents de furie et les grattes crachent des riffs vicieux, épiques, agressifs, toujours gorgés d'une aura majestueuse. Et toute cette splendeur est bichonnée par une prod' en béton armé triple épaisseur Moltonel!


Plus qu'un album excellent, il s'agit-là d'un défouloir, une bouffée d'oxygène salvatrice dans ce monde peuplé de vers de terre grouillant dans les courbettes et la mesquinerie!

 

L'album passe et à chaque nouvelle note on se prend une rafale d'AK47 dans les valseuses, un plan démoniaque à la Black Dawn, une envolée Marduk-ienne, une tartine de Grind Core ultra brutal sauce Tragedy qui se fait écraser par l'artillerie Phobia et, lorsque les titres s'apaisent, lorsque les guitares font voile loin du tumulte global, on est remué par des remous Hard Core proche de Dew-Scented. Epuisant mais extatique!

 

Tout est éblouissant sur ce disque. Tout! La voix joue aussi un rôle fondamental dans l'impact de cette rondelle. Le chanteur - sans être foncièrement remarquable du point de vue du grain - dégage une certaine émotion, un aspect poignant, le gosier serré qui glaire une rage, une fureur qui explose tout au long d'une musique hargneuse et prenante. Voilà: Keitzer possède un aspect "émotionnel" (J'ai pas dis Emo!!!!) Ca vous tape le bide, ça vous prend aux couilles ou aux ovaires et ça ne vous les lâche plus!

 

Un album excellent, qui jongle entre puissance, efficacité, furie, ambiance étouffante, délectation et originalité! Passer à côté d'un tel must serait grandement dommageable, donc vous savez ce qu'il vous reste à faire!

BUY OR DIE! 

photo de Cobra Commander
le 28/03/2011

Note des commentateurs : 10/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Benson

Benson le 31/03/2011 à 21:40:24

IP : 84.99.217.149

J'aurais bcp moins de talent pour en parler alors en qqs mots; c'est un album brutal, très brutal mais avec bcp de surprises, en un mot jouissif !

MortAuPat

Sa note : 10/10

MortAuPat le 05/07/2011 à 09:55:54

IP : 92.141.83.42

une tuerie cet album, ça te prends au tripes et ça te bouffe tout cru, un putain de must

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Down - III-Over the Under

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas