Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Narrows - "New Distances"

Narrows - "New Distances"
chronique Narrows - New Distances
8/10 0
Acheter Narrows New Distances sur Amazon

CD album CD album (31:45)

 

Style musical : 

Hardcore / post punk

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1. Chambered
2. Sea Witch
3. A Restoration Effect
4. I Give You Six Months
5. Changing Clothes
6. Newly Restored
7. The Fourragere
8. Gypsy Kids
9. Marquis Lights

 

Label : 

Deathwish
Dans le même style :
The Panther Party - Explode and breathe

Jeune seulement par sa date de création factuelle,  Narrows rassemble un quintet des plus expérimentés parmi les artistes de la scène hardcore. On peut citer de manière non exhaustive, These Arms Are Snakes, Over My Dead Body, ou encore Botch, pour les groupes dans lesquels se sont illustrés les différents membres de ce combo tout neuf. Après un premier Ep, les voici, nous présentant un opus plus consistant, intitulé « New Distances ».

 

Chambered annonce directement la couleur, avec ses phases de guitares dissonantes au possible, suivies par ces rythmiques rock bien grasses et ces constructions bancales, déstructurées mais toujours puissantes et éloquentes, un peu à la manière d’un Botch finalement, avec ces mêmes effets, ces alternances de passages délurés avec des constructions plus orthodoxes, et cette voix de Dave Verellen - ex-Botch encore une fois - qui finit d’achever la ressemblance avec le défunt groupe de Seattle .

 

Mais malgré son lot de similitudes, Narrows affirme sa propre personnalité et si l’on tente ce rapprochement c’est sans doute aussi par envie et nostalgie. Le groupe se révèle finalement plus tempéré, et prend le temps d’installer ses ambiances, ses décors, souvent malsains d’ailleurs : prenez «  Gypsy kids » lancinant, prenant et étourdissant son auditeur par ce riff répété pendant 7 minutes avec cette voix énigmatique déversant son aversion et sa haine prolifique. Même si cet opus nous délivre quantité de titres plus rapides et emportés, ceux-ci restent dans une mesure tout à fait raisonnable, même "The Fourragere", aux multiples teintes rock n' roll sauce hardcore ne montent jamais trop dans les tours, et c’est ce qui semble faire ce trait de caractère propre au combo, et qui semble aussi manquer à l’auditeur, cet extra brin de folie qui rendrait le tout plus palpitant.

 

Mais les Narrows ne sont pas là pour rire, ni faire les fous, et font preuve d’une approche très personnelle et profonde de leur vision de la musique utilisée comme exutoire personnel de leur rage et frustration quotidienne, retransmise dans cet album prenant et réussi.

photo de Biflam
le 25/06/2010

Note des commentateurs : 6.4/10 (sur 5 votes)

Commentaires

fuzo

Sa note : 6/10

fuzo le 25/06/2010 à 16:26:42

IP : 82.216.231.80

Très déçu par ce disque ! En fait je trouve la voix de Dave Verellen très monotone, à l'image de la linéarité ambiante qui parcoure l'album ! Tout ça manque cruellement d'ambition et de véhémence à mon sens, et de la part d'un des géniteurs du plus grand groupe de hardcore post Rorschach, la frustration n'en est que plus grande ! Disque agréable mais beaucoup trop consensuel.

Jull

Sa note : 6/10

Jull le 25/06/2010 à 19:29:14

IP : 220.233.46.96

je suis moi aussi rester sur ma faim avec ce disque. Il est bon mais ca aurait peut etre pu etre meilleur. Je sais pas j'arrive pas a savoir pourquoi il est frustrant...

frolll

Sa note : 8/10

frolll le 05/06/2011 à 21:52:00

IP : 109.128.227.112

hey, mais il est bien, ce disque !

MWG

Sa note : 6/10

MWG le 30/06/2011 à 10:57:53

IP : 84.102.0.254

Disque smpathique mais manquant cruellement de folie non pas qu'on veuille un both bis mais juste quelque chose qui nous transporte plus celà dit si on ne connaît pas l'historique des différents membres, on pourrait accepter plus facielement cette album

MWG

Sa note : 6/10

MWG le 30/06/2011 à 10:59:58

IP : 84.102.0.254

Disque smpathique mais manquant cruellement de folie non pas qu'on veuille un both bis mais juste quelque chose qui nous transporte plus celà dit si on ne connaît pas l'historique des différents membres, on pourrait accepter plus facilement cet album

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Rotting Out - The Wrong Way

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas