Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Nirnaeth - "Splendour Of The Abyss"

Nirnaeth - "Splendour Of The Abyss"
chronique Nirnaeth - Splendour Of The Abyss
8.5/10 0
Acheter Nirnaeth Splendour Of The Abyss sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Black Metal

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

01.My Misanthropy
02.Let Me Inside
03.The Encounter
04.Inertia
05.Spirit Elimination
06.Apostasy
07.Grace Beyond The Flesh
08.Infested
09.Place Of Solace

 

Label : 

Great Dane Records
Dans le même style :
Svartelder - Pyres

Pour ceux qui - comme moi - se contretapent des écrits de Tolkien et qui ne s'acharnent pas à fouiner les entrailles de la scène Black Metal, le nom de Nirnaeth n'évoquera pas grand'chose. Néanmoins, ce groupe Français n'a pas attendu la gloire et la notoriété pour pondre une musique froide et puissante qui a tout ce qu'il faut dans le calfouette pour séduire des légions d'oreilles. Racé et teigneux.

 

Dès que l'on déboule sur les terres de Splendour of The Abyss, on est mis au jus. L'ambiance ne sera pas à la rigolade ni au Black Metal sylvestre; l'ambiance sera brutale, épique, acide et drapée d'une aura morbide à souhait. Un vent glacial venu directos de Scandinavie souffle sur la musique de Nirnaeth; il faudrait d'ailleurs être sévèrement bouché pour ne pas se rendre compte que ces neuf chansons rôdent entre MardukSetherial ou encore Carpathian Forest. Bref, on va pas passer la semaine à essayer de deviner les influences de ce groupe qui - à l'instar d'un Handful Of Hate - reste toujours en équilibre entre brutalité, violence, hargne et un aspect nettement plus "atmosphérique". Splendour Of The Abyss envoie la saucisse, il ratatine et vous laissera les feuilles en friche mais viendra vous câliner avec un feeling épique surgelé qui s'aventure sur des eaux plus houleuses. Lorsque Nirnaeth lève le pied, on découvre une musique plus tortueuse, plus poisseuse, plus venimeuse. Des structures assez tarabiscotées, des rythmes cassés passés à la moulinette d'une ambiance grouillante... Brrrrrr...

 

Nirnaeth oscille entre la furie d'un Black Metal classique über tartiflax et un aspect plus solennel qui nous souffle dans le museau une certaine grandiloquence mélancolique. On se surprend même à penser à Shining... Si d'abord! Un peu en tous cas!

 

Nirnaeth a tout pigé pour captiver son auditeur: il nous harponne les balloches et nous trimballe là où il souhaite nous voir sombrer! Imposant de par sa brutalité aveugle, séduisant par son côté plus noir et enfin jouissif avec ses lambeaux de Thrash / Death à la Blood Red Throne qui pendouillent entre deux rafales de riffs puissants, de blasts et de voix aigres (qui ne sont pas sans rappeler Maniac). Malgré ses multiples facettes, n'allez pas vous imaginer que Nirnaeth pioche à tous les râteliers pour s'attirer les grâces. Ce groupe possède le "truc", il y a  une véritable cohérence dans la musique. Les arrangements sont limpides et tout glisse naturellement. Les neuf chansons de Splendour Of The Abyss sont fluides si bien que l'on passe de la rage la plus vicelarde à une nappe de groove dodu qui tombe comme un suaire sur un plan plus planant voire ouvertement glauque. Nirnaeth nous fait voyager dans son univers fait d'ombres et de lumière sans à-coups. On se pose, on écoute, on profite...

 

La nouvelle galette de Nirnaeth est donc une véritable petite pépite qui n'aurait pas à rougir si on la comparait aux classiques du Black Metal. Originalité, férocité, ambiance... Et cerise sur le gâteux; la prod est farpaite! Acide, claire et intense. Nickel! Et - chose rare - on entend même la basse! On a beau secouer Splendour Of The Abyss dans tous les sens, on n'y trouve ni tare, ni défaut.

 

Un sans faute qui mérite le coup d'oreille et le soutien le plus total, tant il est rare de tomber sur des albums aussi bien foutus.

photo de Cobra Commander
le 04/05/2011

Commentaires

Monceau

Monceau le 07/05/2011 à 00:07:44

IP : 78.242.187.64

Pas étonnée qu'il t'attire - ça ratatine du début à la fin :D

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Torm - Back From Zorg

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016