S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

One Step Beyond - "Out With the Old"

One Step Beyond - "Out With the Old"
chronique One Step Beyond - Out With the Old
7.25/10 0
Acheter One Step Beyond Out With the Old sur Amazon

CD album CD album (17:00)

 

Style musical : 

Free-style extreme groove n bass metal

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

01. Very bad man
02. This life
03. Verb
04. Ordinary citizens
05. Psychosexual (original version)
06. Dancing fool
07. In with the new

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Terra Tenebrosa - The Reverses

A moins que vous soyez déjà tombés sous l’emprise hypnotico-jubilatoire du premier album de Step in Fluid, théoriquement « One Step Beyond » doit vous évoquer le ska tagada-tagada de la bande à Madness, ses cuivres joviaux et sa bonne humeur galopante. Sauf que l’Australie a elle aussi son One Step Beyond bien à elle, en l'occurrence un groupe de metal extrême qui se situe – comme son nom l'indique – un bon pied en dehors des sentiers battus, entre expérimentations bondissantes, basse dodue super star et chorale de zébulons zombifiés. Leur dernier méfait en date, Beyond Good and Evil, m’avait agréablement tiré sur les bretelles lors de la décennie passée, et c’est donc avec un frétillement d’enthousiasme que j’avais accueilli la nouvelle de la sortie de Out With The Old.

 

Sauf qu'il ne s’agit pas ici d'un nouvel album, mais d'un EP compilant de vieux titres enregistrés avant 2006, dont le but est – on peut l'imaginer – de faire patienter des fans qui n'en finissent pas de regarder passer les mois sans news fraîches avec la neurasthénie d'une vache un jour de grève SNCF. Bah oui, c'est que Beyond Good and Evil date quand même de 2007! Après la réédition récente du 1er album Life Imitates Art, et dans l’attente d’un hypothétique 3e album, One Step Beyond nous offre donc 17 petites minutes de death/grind/black/machin metal pleines de la recette habituelle, c'est à dire d'une combinaison de growls, de shrieks crusty, de basse joufflue, de guitares grésillantes et de bonne humeur communicative. Et « offrir » est un terme choisi sciemment, Out With The Old pouvant être téléchargé gratuitement depuis le myspace du groupe (jusqu'à ce qu'il soit disponible sous forme d'un bon vieux CD à l'ancienne, donc dépéchez-vous).

 

Et vous auriez tord de vous en priver, en particulier si vous aviez apprécié l’album précédent, car on retrouve ici tout ce qui fait le charme du groupe. Les morceaux sont courts, vont à l’essentiel et dégagent toujours cette aura gaillarde, guillerette et groovy qui les place à part du commun des Vulgus Deathmetalbandus, et qui nous donne cette furieuse envie d’aller pogoter joyeusement entre potes. Pendant négatif de cette constance: les points noirs restent les mêmes que ceux ayant entachés l'album précédent, à savoir l’utilisation d’une BAR qui laisse deviner trop clairement sa nature synthétique, et une prod’ un peu trop light – pas "amateur" hein, juste pas assez large d’épaules... Ce qui n’empêche toutefois pas le mix de bien mettre en valeur la basse, ressort ronflant servant de pilier central au son du groupe à tel point que « Verb » lui est totalement dédié, ainsi que les guitares, grésillantes et juteuses comme la couenne d’un cochon de lait préparé à la broche.

 

Une fois de plus, le groupe n’a aucune difficulté à nous entraîner dans son happy death ("... ôôô ha-ppyyy deaaaaaath") graisseux et punky (sur un « Very Bad Man » à l’intro en forme de gros clin d’œil au Carcass de Necroticism) comme dans des ambiances plus typées black mélodique (« This Life » et ses superbes arpèges épurées qui alternent avec une friture guitaristique plus crue) ou encore dans un doom-traine-la-patte sympatoche (« Ordinary Citizens »). Sur « In With The New », l’aspect plus épique et les entremêlements vocaux pourront rappeler Cephalectomy, tandis qu'avec « Dancing Fool », le groupe rend hommage aux Butthole Surfers qu’on imagine sans mal pouvoir être une de leurs lointaines références.

 

OK, cet EP est un peu court  (en même temps c’est la nature même de l’objet qui veut ça…), et on n’y trouve pas de tube de l’envergure d'un « The Party », ni de grosse prise de risque enthousiasmante. Mais il contient suffisamment de bonne humeur, de basse rondelette et de "good vaï-brè-cheunz" pour ne pas bouder notre plaisir. Out With The Old  remplit donc parfaitement son rôle d’éclaireur, ressort One Step Beyond du placard poussiéreux où notre mémoire l’avait rangé un peu trop longuement, et nous ouvre à nouveau un appétit qui ne sera rassasié qu’avec une 3e album digne de ce nom. La suiiiite, pleaaase!

 

PS : à noter que cet EP est la dernière œuvre du groupe avec Jeremy Lammas à la guitare, celui-ci étant malheureusement décédé après l'enregistrement, plus tard courant 2006. 

photo de Cglaume
le 20/04/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Linea 77 - Available for propaganda

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016