S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Shihad - "Killjoy"

Shihad - "Killjoy"
chronique Shihad - Killjoy
9/10 0
Acheter Shihad Killjoy sur Amazon

CD album CD album (42 min)

 

Style musical : 

Rock

 

Année : 

1995

 

Tracklist :

1. "You Again"
2. "Gimme Gimme"
3. "The Call"
4. "Envy"
5. "Deb’s Night Out"
6. "Bitter"
7. "For What You Burn"
8. "Silvercup"
9. "Get Up"

 

Label : 

Wildside Records

 

Lieu d'enregistrement : 

York St. Studios

groupe Shihad
Shihad

Chroniques :

Killjoy (1995)
Dans le même style :
Sunderfeet - Some Garage Stuff

Je dois avouer que, bien que découvert sur le tard, j'écoute Killjoy depuis un bon moment maintenant mais je ne me suis jamais penché d'avantage sur l'histoire du groupe, étant persuadé, pour une raison que j'ignore moi-même, que Killjoy était leur unique album. Erreur, leur 8ème est sortit le 24 septembre dernier. Alors avant que j'aille rattraper mon retard, je vous offre un petit compte-rendu d'un album que tout amateur de rock costaud à tignasse se doit de posséder.

 

A l'époque, si l'objet a dissuadé certain de mettre le CD dans le lecteur, il faut bien avouer qu'une fois le disque lancé l'évidence est là à la première écoute de "You Again"  (mais oui, vas-y petit, clic sur le lien) ce sentiment qui ne trompe pas, on a là du riff qui tabasse (avec la prod qui va avec), du riff que Page Hamilton n'en fait plus depuis longtemps. Nous sommes en 1995, et Killjoy sort entre Betty et Aftertaste d'Helmet, entre Cleansing et Rude Awakening de Prong. Signe du temps.

Et la cohabitation entre riffs marteaux ("You Again", "The Call", "Bitter") et titres plus apparentés à la scène rock alternative au sens large (l'excellent "Deb’s Night Out", "Envy", "For What You Burn", "Get Up") s'opère sans difficulté. C'est d'ailleurs plutôt vers cette 2ème option que le groupe se tournera par la suite (et pour le coup adoptera un nouveau look, tous les membres coupant leur tignasse et gagnant au passage de leur leader Jon Toogood un petit air de Kevin Spacey) enchainant les succès en Nouvelle-Zélande, leur pays d'origine, et l'Australie, leur pays d'adoption.

 

Je dois avouer qu'à l'exception d'un "Gimme Gimme" un peu vieillot et usant à la longue ce disque ne possède que peu de points faibles. Alors comme le dit le commentaire de cette vidéo: "They're brilliant so buy it!"

photo de Sam
le 26/09/2010

Note des commentateurs : 9/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Sam

Sa note : 9/10

Sam le 21/05/2012 à 21:15:25

Ouaip, toujours pas changé d'avis, il kill cet album!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Meleeh - Heartland

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)