Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Wave Pictures - "Sweetheart EP"

The Wave Pictures - "Sweetheart EP"
chronique The Wave Pictures - Sweetheart EP
8/10 0
Acheter The Wave Pictures Sweetheart EP sur Amazon

CD album CD album (27.20)

 

Style musical : 

Pop-rock

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1. Sweetheart
2. Kittens
3. I shall be a ditchdigger
4. Blind drunk
5. Cinnamon baby
6. American boom

 

Label : 

Moshi Moshi
Dans le même style :
Inga Liljeström - Black Crow Jane

La pop pratiquée par les Anglais est très souvent racée, et The Wave Pictures ne dérogera pas à la règle sur ces six titres brillants, présentés par l'inaugural "Sweetheart" et ses penchants folk chatoyants, chanté avec classe et de façon légèrement rétro, et sur le vivace "Kittens", à la fois fin et acéré, doté de sons de synthés décisifs. Avec, en "bonus", des guitares agitées du plus bel effet, et cette voix typiquement british à l'effet significatif.

 

On sent chez les londoniens une belle maitrise de leur art, que confirmera "I shall be a ditchdigger", au folk façon Violent Femmes entièrement irrésistible. Une énergie punk supportée par une acoustique belliqueuse porte ce titre vers les sommets et au bout de tout juste trois titres, on comprend que le contenu dans son intégralité sera de haute volée. J'en veux pour preuve "Blind drunk", purement acoustique, saccadé, lancinant et porteur d'une belle mélancolie, de celles sur lesquelles on s'appuie pour composer les meilleures chansons qui soient. Puis c'est "Cinnamon baby", encanaillé, aussi distingué que déviant dans ses sonorités, aussi fin que bourru, qui instaure son rock'n'roll retenu, enjolivé par des cuivres et qui se déploie tranquillement, sur fond de guitares volubiles et diablement accrocheuses. Le solo, digne du Neil Young le plus grinçant qui soit, apporte un plus à ce titre déjà probant, à la fin griffue et percutante, et fait de ce EP un incontournable au même titre que bon nombre de productions de The Wave Pictures, qui n'en sont pas à leur coup d'essai, loin s'en faut, et terminent sur un "American boom" posé un disque de toute beauté, bien assis entre énergie maitrisée mais bien réelle et élans plus calmes, classieux à souhait.

 

Excellent disque donc, aux six morceaux solides et sans faille aucune.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Schifosi - Absentium Existence

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique