Black Doldrums - Dead Awake

Chronique Vinyle 12" (28:23)

chronique Black Doldrums - Dead Awake

Lors d'une interview en juillet 2022, le duo Black Doldrums évoquait la difficulté de se frayer un chemin à l'ère du tout numérique.

Comme si leur démarche originale, débaucher le producteur des derniers ouvrages d'Alan Vega, n'était pas en soi déjà un Everest. Ajoutons-y, 2 années de pandémie et l'on peut croire au petit miracle, d'être confortablement installé, à l'écoute de ce Dead Awake prémonitoire.

 

D'eux-mêmes, ils ne disent pas grand chose. Sophie Landers (pour l'état civil) à la batterie et à la photogénie magnétique (à l'instar de Jennifer Charles chez Elysian Fields). Kevin Gibbard au chant et aux guitares, enfant des Beatles et de la Motown et cela ne s'entend pas du tout. Un rêve un peu fou, traverser l'Atlantique, se perdre dans New-York, gravir les escaliers qui mène chez Jared Artaud qui façonna le son presque posthume d'un Alan Vega. L'idée étant de se détacher des reverbs toutes shoegazières et aller à l'os.
Dans les faits, ils enregistrent le tout en duo et envoient les démos à Brooklyn. Les joies du numérique !

 

D'Elysian Fields (les ambiances parfois feutrées) à Jesus and Marychain et Echo and The Bunnymen, le duo navigue avec un bonheur égal. Agrémentant leur base de quelques claviers bienvenus et utilisant l'espace qu'offre la possibilité d'un dialogue de musiciens. Dead Awake surprend par sa maîtrise des espaces (justement) et des textures, bien plus que par l'originalité de leur musique post-machin teintée New-Wave. C'est juste beau, de bout en bout.

 

Black Doldrums s'est depuis élargi avec l'arrivée de Matthew Holt à la basse.

photo de Eric D-Toorop
le 26/11/2022

1 COMMENTAIRE

Freaks

Freaks le 26/11/2022 à 09:33:08

Elysian fields vraiment!?? Tu as toute mon attention Eric ;) 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Basement - Counterclockwise
Foss - Into The Pit